Tables de Tolède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Tables de Tolède, ou Tables tolédanes, sont des tables astronomiques qui ont été utilisées pour prédire le mouvement du Soleil, de la Lune et des planètes par rapport aux étoiles fixes. Elles ont été compilées vers 1080 par un groupe d'astronomes de Tolède (Espagne) et sont le résultat d'ajustement de tables préexistantes pour la latitude de Tolède, d'où elles tirent leur nom[1]

Les tables étaient en partie basées sur le travail de al-Zarqali, un mathématicien, astronome et astrologue arabe qui a travaillé à Cordoue, al-Andalus. Gérard de Crémone (1114–1187) a traduit en latin les Tables de Tolède, compilation la plus connue en Europe à cette époque. Au XIIIe siècle, Campanus de Novare a construit des tables pour le méridien de Novare à partir des Tables de Tolède[2]. Lee Tables tolédanes ont été supplantées par les tables alphonsines qui ont été produites sous l'impulsion du roi Alphonse X de Castille vers 1270[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Thomas F. Glick, Medieval science, technology, and medicine: an encyclopedia, New York, Thomas F. Glick, Steven John Livesey, Faith Wallis eds.,‎ 2005, 478–481 p. (ISBN 9780415969307), « Toledo »
  2. (en) Francis Seymour Benjamin et Toomer, G. J., Campanus of Novara and medieval planetary theory: Theorica planetarum, Madison, University of Wisconsin Press,‎ 1971 (ISBN 978-0-299-05960-6, LCCN 78138057), p. 15