Honda CB 1000 Big One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Big One.
Honda CB 1000 Big One
Big one choub.jpg
Honda CB 1000 Big One
Constructeur Drapeau : Japon Honda
Années de production 1993 - 1997
Type Roadster
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en ligne, 4 temps refroidissement liquide
Distribution 2 act, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 998 cm3 (77 x 53 6 mm)
Puissance maximale 98 ch à 8 500 tr/min
Couple maximal 8,9 mkg à 6 000 tr/min
Alimentation 4 carburateurs Ø 34 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique Ø 43 mm (130 mm)
Suspension arrière (débattement) 2 combinés (110 mm)
Frein avant 2 disques Ø 310 mm, étriers 4 pistons
Frein arrière 1 disque Ø 276 mm, étrier 1 piston
Poids et dimensions
Roue avant 120/70 x 18
Roue arrière 170/60 x 18
Empattement 1 540 mm
Hauteur de selle 800 mm
Poids à sec 235 kg
Réservoir (réserve) 22 litres (4 litres)

La CB 1000 Big One est un modèle de motocyclette du constructeur japonais Honda.

Elle arrive en succession de la Honda CB 900 Bol d'Or en 1993. La base du moteur provient de la CBR 1000 F et a été adapté à une partie cycle plus confortable.

Le moteur délivre une puissance de 98 chevaux à 8 500 tr/min et un couple de 8,9 mkg à 6 000 tr/min[1].

La CB 1000 Big One reste au catalogue durant 6 ans. Elle est remplacée dans un premier temps par la Honda X-11 puis en 2003 par la CB 1300 Super Four.

La Big One est également la monture d'Édouard Bracame, dans la bande dessinée Joe Bar Team.

"La CB1000 n'est pas venue au monde à la suite d'une décision de la direction ou en réponse à une demande des services commerciaux étrangers de la firme.

Elle a pris naissance à partir d'un projet -souterrain-, étudié de façon autonome par un petit groupe d'ingénieurs de de concepteurs du département moto de Honda, à qui on avait donné toute liberté pour mener à bien un projet personnel. Ils raisonnèrent en tant qu'ingénieurs mais surtout, et c'est le plus important, en tant que passionnés de moto.

Ils eurent toute liberté pour créer de nouvelles pièces, modifier ou adapter celles qui existaient et étaient nécessaires à leur étude initiale. Ils travaillèrent jusqu'à ce qu'ils aient l'intime conviction que leur -bébé- était prêt pour une présentation officielle interne afin de décider d'une éventuelle mise en production.

Avant cet évènement, les membres de la direction avaient eu la possibilité de suivre le développement du projet mais sans faire réellement de commentaires puisqu'il n'avait pas de caractère officiel.

Exactement comme des générations de motocyclistes l'ont fait avant eux en travaillant dans leur propre garage, les membres de cette équipe ont, bénévolement, consacré tout leur temps et tous leurs efforts, pour créer la moto -idéale- que chacun d'eux espérait bien pouvoir piloter un jour.

Avec pas mal de discussions animées quant aux détails, les croquis d'origine ont été progressivement affinés pour aboutir à un modèle en argile utilisé le jour de la présentation officielle.

Cette première maquette devint l'image du prototype et l'équipe espérait bien obtenir l'autorisation de créer et de fabriquer un prototype capable de rouler, ce qui constituait l'étape suivante du développement."

Un site internet regroupe en France les passionnés de Big One : www.zebike.org

Année Ex vendus en France[2] Coloris dispo
1993 503 Noir/gris et blanc/rouge
1994 254 Noir/gris et jaune/gris
1995 676 Bordeaux/noir
1996 930 Bordeaux/noir
1997 / Noir
1998 / Noir
Un panel des différents coloris disponibles

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Caractéristiques
  2. Nombre d'exemplaires vendus en France