Honda VT 500

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honda VT 500
Honda vt500e pc11 1984.jpg
Honda VT 500 E
Constructeur Drapeau : Japon Honda
Type Roadster
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en V, 4 temps, refroidissement liquide
Distribution 1 act, 3 soupapes par cylindre
Cylindrée 498
Puissance maximale 47 ch
Alimentation 2 carburateurs
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports rapports
Transmission par arbre et cardan
Vitesse maximale 180 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
Suspension arrière (débattement) 2 combinés
Frein avant 1 disque, étrier 2 pistons
Frein arrière tambour
Poids et dimensions
Poids à sec 177 kg
Réservoir (réserve) 18 litres

La Honda VT500 est une moto fabriquée par Honda pendant les années 1980, destinée à remplacer la gamme Honda CX.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il y en a eu trois versions : un custom (VT500 C "Shadow"), une routière (VT500 E "Eurosport"), et un roadster (VT500 FT "Ascot").

Le moteur développe 50 chevaux pour la routière, quelques chevaux de moins pour les autres. C'est un tout nouveau bicylindre en V à 52°, dont les bielles sont raccordées sur des manetons décalés de 76°, de façon à limiter les vibrations. Ce moteur souple permet de rouler en sixième vitesse à partir de 2500 tours par minute jusqu'au régime maximum (environ 8500 tours par minute).

La partie cycle de cette moto n'est pas un exemple de rigidité. La transmission secondaire par arbre et renvoi d'angle n'engendre pas de réaction parasite.

Le disque du frein avant de VT500 E n'est pas visible. Il s'agit d'un inboard ventilated disc, commun à plusieurs modèles Honda de l'époque (VF750 F, VF400 F, VT250) et qui n'a pas eu de suite.