Honda CM125

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La CM125 est une motocyclette du constructeur japonais Honda. La cylindrée est de 125 cm³.

Modèle 125 cm³[modifier | modifier le code]

Honda CM125C ou Honda Custom 125
Honda CM125.JPEG
Honda CM 125
Constructeur Honda
Années de production 1982 - 2000
Type Custom
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne, 4 temps refroidissement à air
Démarrage électrique
Cylindrée 124 cm³
Puissance maximale 13 ch
Alimentation 1 carburateur
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 110 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau tubulaire en acier
Suspension avant (débattement) fourche téléhydraulique
Suspension arrière (débattement) deux amortisseurs latéraux
Frein avant 1 tambour Ø 140 mm
Frein arrière 1 tambour Ø 130 mm
Poids et dimensions
Roue avant 18"
Roue arrière 16"
Poids à sec 127 kg
Réservoir (réserve) 12.5 litres

La CM125 est une motocyclette de 125cm³ 4 temps, possédant un bicylindre en ligne refroidi à l'air et arbre à cames en tête. Elle a été présentée par Honda en 1982 et sa production s'est stoppée en 2000.

La conception de la moto est basée sur la popularité des motocyclettes américaines de type Custom, dont les quelques chromes présents en rappellent l'origine. La CM125 a un guidon haut, un réservoir en forme de goutte et une selle confortable pour deux personnes.

Le tableau de bord se limite à deux cadrans contenant l'un l'indicateur de vitesse et le compteur kilométrique, l'autre trois voyants (témoin de neutre, grand phare et clignotant). La clé de contact est située entre les deux cadrants et permet également de bloquer le guidon au moyen d'un antivol type neiman situé derrière la fourche.

Le système de freinage comprend un frein à tambour à l'avant actionné par un câble, le frein à tambour arrière étant actionné par une pédale reliée à une tige métallique. Bien que faible, le freinage est suffisant au vu de la puissance de la machine.

La machine dispose d'une béquille latérale ainsi que d'une béquille centrale, idéale pour les interventions sur la chaine (tension, graissage).

Son successeur est la Honda CA125 Rebel, modèle Custom sortie en 1996.

Les principales qualités[modifier | modifier le code]

Cette machine se révèle facile à conduire, maniable, idéale pour s'initier à la moto. Son centre de gravité est bas.

Les principaux défauts[modifier | modifier le code]

Les utilisateurs lui reprochent en particulier son manque de puissance, la qualité du freinage et l'absence de jauge à essence.

Notes et références[modifier | modifier le code]