Cadre (moto)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cadre.

Le cadre d'un vélo ou d'une moto est un élément assurant la liaison entre les principaux éléments du deux-roues. Globalement, un cadre se compose de trois tubes, formant un triangle dont la pointe serait dirigée vers le bas. Une des pointes supérieures est reliée à la colonne de direction, la pointe inférieure sert d'ancrage au bras oscillant.

Sur une moto, le cadre fait partie de la partie cycle. Généralement, il est fabriqué en acier ou dans un alliage de chrome-molybdène, il peut être en aluminium sur les motos sportives, ou en fibre de carbone sur les modèles de compétition. Il peut avoir différentes architectures[1].

Types de cadres[modifier | modifier le code]

Selon les performances recherchées (poids, rigidité, etc.) il existe différents type de cadre :

Cadres à berceau[modifier | modifier le code]

Cadre double berceau sur une Suzuki GT250

Le cadre à berceau est l'évolution du cadre des vélos.

Un cadre simple berceau ne possède qu'un tube qui relie la colonne de direction au support de bras oscillant en passant sous le moteur.

Il est dit interrompu si le tube est fixé sur le moteur. Il est dit dédoublé s'il se partage en deux sous le moteur. Un cadre double berceau possède deux tubes reliant la colonne et le support de bras oscillant.

L'archétype du cadre double berceau, est le cadre dit « Featherbed » (lit de plumes) fabriqué par la marque anglaise Norton à la fin des années cinquante, notamment sur la Manx ou l'Atlas.

Treillis tubulaire[modifier | modifier le code]

Cadre treillis tubulaire sur une Ducati 900 Monster

Le treillis tubulaire se compose de plusieurs tubes, soudés entre eux pour former des triangles. Le triangle étant quasi indéformable, les cadre treillis sont d'une très grande rigidité.

On trouve ce type de cadre essentiellement sur les Ducati de la production actuelle.

Périmétrique[modifier | modifier le code]

Appelé Deltabox chez Yamaha ou Diamond chez Honda, le cadre périmétrique est celui qui équipe la plupart des sportives actuelles, de la 50 cm3 aux plus grosses cylindrées.

Il entoure le moteur. Il est formé par deux longerons qui peuvent être en alliage d'aluminium ou d'acier (ou parfois en fibre de carbone pour certaines parties), passant de chaque côté du moteur. Les longerons relient la colonne de direction et l'attache du bras oscillant. Les longerons peuvent être renforcés par des caissons ou des nervures, ils peuvent également être constitués de tubes accolés.

Poutre[modifier | modifier le code]

Un cadre poutre se compose d'un tube rond ou rectangulaire reliant colonne et bras oscillant et passant au-dessus du moteur.

Ouvert[modifier | modifier le code]

Le cadre ouvert ne possède pas de tube supérieur. Il est surtout utilisé sur les scooters, pour offrir un espace ouvert, ne nécessitant pas d'enfourcher l'engin pour s'asseoir dessus.

Omega[modifier | modifier le code]

La Vyrus utilise un cadre Ω

Le cadre omega n'a été que très peu utilisé sur une moto de série. Jusqu'à aujourd'hui, seuls Bimota, sur la Tesi, Yamaha, sur la 1000 GTS et Vyrus ont tenté le pari de commercialiser une moto avec ce type de cadre.

L'intérêt est d'offrir une largeur contenue, une grande rigidité et une centre de gravité abaissé. Néanmoins ce type de cadre s'accompagne d'un système de suspension et de guidage de la roue avant complexe, coûteux à créer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. B.1 LE CADRE