Helmut Hasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hasse.
Helmut Hasse

Helmut Hasse est un mathématicien allemand né le 25 août 1898 à Kassel et mort le 26 décembre 1979 à Ahrensburg.

Il fut un des plus grands algébristes allemands de son époque, connu notamment pour ses travaux sur la théorie des nombres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir servi dans la Kaiserliche Marine durant la Première Guerre mondiale, il fit ses études à Göttingen puis à Marburg sous la direction de Kurt Hensel. Dans sa thèse, soutenue en 1921, Hasse démontra pour la première fois le théorème de Hasse-Minkowski, comme celui-ci est désormais appelé, sur les formes quadratiques de nombres rationnels.

Il est successivement professeur à l'Université de Kiel, puis directeur de l'Institut mathématique de Halle. En 1934, il remplace Hermann Weyl au poste de directeur de l'Institut mathématique de Göttingen durant la période nazie ; bien qu'étant politiquement un nationaliste et qu'il ait demandé son adhésion au NSDAP en 1937, il ne parvint jamais à devenir membre du parti nazi car il était suspecté d'avoir des ascendants juifs.

Après la guerre, il travailla brièvement à Göttingen en 1945 mais en fut exclu par les autorités britanniques. Après de brefs travaux à Berlin, il devint professeur titulaire à Hambourg.

Il laisse à la postérité :

Son directeur de thèse était Kurt Hensel, et Hasse a eu entre autres comme étudiants de thèse Cahit Arf, Paul Lorenzen, Peter Roquette, Otto Schilling et Oswald Teichmüller.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]