Grand Prix automobile de France 2002

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix de France 2002

Tracé de la course

Drapeau Circuit de Nevers Magny-Cours

Données de la course
Nombre de tours 72
Longueur du circuit 4,250 km
Distance de course 306,000 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Ferrari,
h 32 min 9 s 837
Pole position Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya,
Williams-BMW,
min 11 s 985
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard,
McLaren-Mercedes,
min 15 s 045
Le dépassement de Schumacher sur Raikkonen qui s'adjuge la victoire

Résultats du Grand Prix automobile de France de Formule 1 2002 qui a eu lieu sur le circuit de Magny-Cours le 21 juillet.

Classement[modifier | modifier le code]

Michael Schumacher, vainqueur du Grand Prix
Alan McNish sur Toyota au Grand Prix de France 2002
Mark Webber sur Minardi au Grand Prix de France 2002
Pos Pilote Nationalité Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1 Michael Schumacher Drapeau de l'Allemagne Allemagne Ferrari 72 1 h 32 min 09 s 837 (199,257 km/h) 2 10
2 4 Kimi Räikkönen Drapeau de la Finlande Finlande McLaren-Mercedes 72 + 1 s 104 4 6
3 3 David Coulthard Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni McLaren-Mercedes 72 + 31 s 975 6 4
4 6 Juan Pablo Montoya Drapeau de la Colombie Colombie Williams-BMW 72 + 40 s 675 1 3
5 5 Ralf Schumacher Drapeau de l'Allemagne Allemagne Williams-BMW 72 + 41 s 772 5 2
6 15 Jenson Button Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Renault 71 + 1 tour 7 1
7 7 Nick Heidfeld Drapeau de l'Allemagne Allemagne Sauber-Petronas 71 + 1 tour 10
8 23 Mark Webber Drapeau de l'Australie Australie Minardi-Asiatech 71 + 1 tour 18
9 17 Pedro de la Rosa Drapeau de l'Espagne Espagne Jaguar-Cosworth 70 + 2 tours 15
10 22 Alex Yoong Drapeau de la Malaisie Malaisie Minardi-Asiatech 68 + 4 tours 19
11 25 Allan McNish Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Toyota 65 Moteur 17
Abd. 16 Eddie Irvine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Jaguar-Cosworth 52 Aileron arrière 9
Abd. 14 Jarno Trulli Drapeau de l'Italie Italie Renault 49 Moteur 8
Abd. 8 Felipe Massa Drapeau du Brésil Brésil Sauber-Petronas 48 Problème mécanique 12
Abd. 24 Mika Salo Drapeau de la Finlande Finlande Toyota 48 Moteur 16
Abd. 11 Jacques Villeneuve Drapeau du Canada Canada BAR-Honda 35 Moteur 13
Abd. 12 Olivier Panis Drapeau de la France France BAR-Honda 29 Accident 11
Abd. 10 Takuma Satō Drapeau du Japon Japon Jordan-Honda 23 Sortie de piste 14
Abd. 2 Rubens Barrichello Drapeau du Brésil Brésil Ferrari Allumage 3
Nq. 20 Heinz-Harald Frentzen Drapeau de l'Allemagne Allemagne Arrows-Cosworth Non qualifié
Nq. 21 Enrique Bernoldi Drapeau du Brésil Brésil Arrows-Cosworth Non qualifié
Np. 9 Giancarlo Fisichella Drapeau de l'Italie Italie Jordan-Honda 0 Non partant - Blessure


Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 61e victoire pour Michael Schumacher.
  • 153e victoire pour Ferrari en tant que constructeur.
  • 153e victoire pour Ferrari en tant que motoriste.
  • Giancarlo Fisichella accidenté lors d'une session d'entraînement le samedi, se voit déconseiller par les médecins de prendre part à la course. Jusqu'à la dernière minute, l'équipe Jordan tentera de le remplacer par Heinz-Harald Frentzen mais ne put aboutir.
  • Michael Schumacher remporte son cinquième titre de champion du monde, égalisant le record de l'Argentin Juan Manuel Fangio presque cinquante ans plus tôt, alors qu'il reste encore six épreuves à courir. C'est la première fois qu'un titre de champion du monde est remporté aussi tôt dans une saison.
  • David Coulthard passe le cap des 4 000 km en tête d'un Grand Prix (4 012 km).