François Rauber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Rauber

Naissance 19 janvier 1933
Neufchâteau
Décès 14 décembre 2003 (à 70 ans)
Activité principale Compositeur, arrangeur musical
Genre musical Chanson française
Instruments Piano
Années actives Années 1950-Années 1980

François Rauber (né le 19 janvier 1933 à Neufchâteau, mort le 14 décembre 2003) est un pianiste, compositeur, arrangeur et chef d'orchestre français, principalement connu pour sa collaboration avec Jacques Brel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études de piano au conservatoire de Nancy, François Rauber travaille dès 1951 dans divers cabarets parisiens comme accompagnateur d'artistes tels que Agnès Capri, Boris Vian ou Serge Gainsbourg. À la demande de Jacques Canetti, il est l'accompagnateur de Jacques Brel le 23 juillet 1956 lors d'une représentation à Grenoble. Cette rencontre avec Brel marque le début d'une collaboration qui se prolongera jusqu'au décès de ce dernier en 1978.

En avril 1958, François Rauber écrit ses premiers arrangements pour Jacques Brel, peu après avoir fait ses débuts comme arrangeur pour un enregistrement de Simone Langlois.

Les connaissances musicales de François Rauber (en particulier dans les domaines de la musique de chambre et de la fugue) ont apporté un grand enrichissement à la musique de Jacques Brel, dont l'accompagnement était jusqu'alors assuré par son propre jeu à la guitare (qui était des plus basiques), ainsi que par les services de chefs d'orchestre aux emplois du temps chargés. C'est également François Rauber qui convainc Jacques Brel de ne plus jouer de guitare sur scène, ce qui a, dès cet instant, laissé le champ libre à l'interprétation théâtrale de Brel.

Brel et Rauber s'entendent également très bien sur le plan personnel. François Rauber est le parrain d'Isabelle, la fille de Jacques Brel.

En dehors de son activité comme arrangeur attitré de Jacques Brel, François Rauber travaille, à partir des années 1960 jusqu'à son décès, avec de nombreux autres artistes, parmi lesquels Anne Sylvestre, Glenmor (album Cet amour-là), Cora Vaucaire, Brigitte Bardot, Barbara, Juliette Gréco, Mireille Mathieu, Germaine Montero, Georges Moustaki (album Méditerranéen, 1992), Isabelle Aubret, Pierre Gripari, Pierre Selos, Jean-Pierre Reginal, Charles Aznavour, Jean Sablon, Colette Renard, ou encore Juliette (sur l'album Assassins sans couteaux, 1998).

Il compose également des musiques de film et des œuvres classiques, il enregistre et interprète beaucoup de musiques de divertissement – musiques de cirque, du Texas, de kiosque champêtre (en partenariat avec le trompettiste Maurice André) –, et il arrange et dirige l'accompagnement orchestral des Rondes et Chansons de France, série de douze 45 tours Philips réunissant Renée Caron et les Petits Chanteurs de l'Ile de France, vers 1965.

Discographie[modifier | modifier le code]

. 1977 : Images Bibliques - Evocations Musicales- (Auvidis AV 4101)

Avec Jacques Brel[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Compositeur de chansons[modifier | modifier le code]

Pour Jacques Brel[modifier | modifier le code]

Les textes sont tous de Jacques Brel.

  • Isabelle (éditions Tutti Intersong éditions musicales SARL, 1958)
  • Voici, avec Jacques Brel (éditions Universal MCA Music Publishing, Pouchenel éditions musicales, 1958)
  • Litanies pour un retour, avec Jacques Brel (éditions Universal MCA Music Publishing, Pouchenel éditions musicales, 1958)
  • Je t'aime, 1958
  • Vivre debout (éditions Jacques Brel, 1961)
  • L'Ivrogne, avec Gerard Jouannest (éditions Pares SA, Tutti Intersong éditions musicales SARL, 1961)
  • Quand maman reviendra (éditions Jacques Brel, 1962)
  • J'aimais, avec Gerard Jouannest (éditions Jacques Brel, 1963)
  • L'Ostendaise, avec Jacques Brel (éditions Jacques Brel, 1968)

Pour d'autres chanteurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]