Juliette (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Juliette Noureddine)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juliette.

Juliette

Nom Juliette Noureddine
Naissance
Paris, Île-de-France, France
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Genre musical Chanson française
Années actives 1987 à aujourd'hui
Labels Polydor
Universal
Site officiel Site officiel

Juliette Noureddine, plus connue sous le nom de scène de Juliette, née le à Paris, est une chanteuse, auteure et compositrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le grand-père de Juliette, d'origine kabyle (Algérie), est arrivé en France dans les années 1920 ; son père, Jacques Noureddine, est saxophoniste. Juliette fait ses débuts à Toulouse. Après avoir passé son adolescence dans une institution religieuse, puis après s'être essayée à la faculté de lettres, puis de musicologie, elle se produit dans les bars et les restaurants toulousains comme pianiste, interprétant Jacques Brel ou Édith Piaf.

En 1985, puis en 1986, elle est présente aux Découvertes du Printemps de Bourges, festival représentant de jeunes talents. En 1989, elle fait la première partie de Gilbert Laffaille au Printemps de Bourges. Après une tournée en Allemagne, elle fait la première partie de Jean Guidoni en 1990. C'est à cette occasion qu'elle rencontre Pierre Philippe. Elle reçoit le Grand prix de la chanson française à Sarrebruck.

Elle remporte en 1991 le prix du jury et du public au Tremplin de la chanson des Hauts-de-Seine, ce qui lui permet de produire elle-même son premier album, ¿Que tal?.

Elle est nommée aux Victoires de la musique en 1994, et remporte le prix de la révélation de l'année, à ces mêmes Victoires de la musique, en 1997.

Après son cinquième album, Assassins sans couteaux (1998), elle se produit pour la première fois à l'Olympia en 1999 pendant six jours, à nouveau pendant deux jours en 2005 puis trois jours en 2008.

Huit albums à son actif, deux prix Charles-Cros, une médaille de Chevalier des Arts et Lettres et une de Chevalier de l'Ordre du Mérite.

Entre 2004 et 2007, elle a animé une émission de radio sur France Musique, Juliette ou la Clef des sons. Chaque samedi, elle y présentait un choix de musiques éclectique et subjectif.

Elle participe en tant que comédienne à « La Collection 2009 » de Canal+, en interprétant le personnage principal du court métrage Le Rescapé de l'Hippocampe de Julien Lecat (en production).

En 2009, elle chante sur un titre de l'album À la récré (un livre-disque de chansons pour enfants) du groupe strasbourgeois Weepers Circus.

Sur l'album No Parano, sorti le , Juliette travaille pour la première fois avec le violoncelliste Vincent Ségal qui l'accompagne dans les chansons La lueur dans l'œil et Madrigal moderne.

Elle est proche du chanteur Bernard Joyet, avec qui elle a chanté de nombreuses fois ainsi que composé ; elle interprète d’ailleurs beaucoup de ses chansons.

Au fil de sa carrière, elle a également adapté et/ou interprété des oeuvres de Henri-Georges Clouzot, Stephen Sondheim, Pierre Dac, Serge Gainsbourg ou François Morel. Elle a aussi chanté en duo avec ce dernier et Guillaume Depardieu sur l'album Mutatis mutandis.

Discographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Contributions[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Sur l'album collectif en public La chanson en lumière, Juliette chante Rimes féminines
  • 1998 : Sur l'album collectif La comptine à Titine (Rideau rouge/Scalen), Juliette chante 3 titres : Marie la petite souris, Bison futé, Le rock de Meudon, et La leçon d'orthographe en duo avec Xavier Lacouture.
  • 2001 : Sur l'album collectif Les oiseaux de passage (Mercury), Juliette chante La complainte des filles de joie de Georges Brassens. CD réédité en 2006 sous le titre Putain de toi - Un hommage à Georges Brassens, avec 10 titres supplémentaires par d'autres artistes.
  • 2002 : Sur le double album collectif Autour de Serge Reggiani (Tréma), Juliette chante Les loups sont entrés dans Paris
  • 2003 : Sur l'album J'aime pas l'amour d'Olivia Ruiz (Polydor), Juliette a écrit la chanson éponyme
  • 2005 : Sur l'album La Femme Chocolat d'Olivia Ruiz (Polydor), Juliette a écrit La petite voleuse
  • 2003 : Sur l'album L'envers de l'ange, de Jehan (Récife), Juliette participe au texte final récité, Déclaration
  • 2005 : Sur l'album À table (chansons bleues ou à poing) de Nicolas Bacchus (Mosaïc), Juliette chante Enquête Préliminaire en duo avec lui
  • 2007 : Sur l'album Plein du monde de Bratsch (EMI), Juliette chante Paroles en l'air et pas perdus
  • 2008 : Sur le double album Erik Satie : Avant-dernières pensées - Solos et duos d'Alexandre Tharaud (avec Eric le Sage, Jean Delescluse, Isabelle Faust et David Guerrier, chez Harmonia Mundi), Juliette interprète, avec Alexandre Tharaud, Je te veux, Chez le docteur, J'avais un ami et La diva de l'empire
  • 2008 : Sur l'album Le Bal des gens bien de Salvatore Adamo, Juliette chante Un air en Fa mineur, en duo avec lui
  • 2008 : Sur l'album Chante Prévert - Étranges étrangers de Jean Guidoni (Edito mus./Mistiroux), Juliette chante avec lui Chasse à l'enfant.
  • 2009 : Sur le livre-disque pour enfants À la récré (Éveil & Découvertes/Universal Music), du groupe strasbourgeois Weepers Circus, Juliette chante L'hélicon de Boby Lapointe.
  • 2009 : Sur le double album hommage À Boris Vian : On n'est pas là pour se faire engueuler !, Juliette chante La Complainte du progrès (Les arts ménagers)
  • 2009 : Sur l'album Régine's duets de Régine, Juliette chante Gueule de nuit, en duo avec elle
  • 2010 : Pour l'album Vacarme de Manu Galure (Kiui Prod), Juliette assure la direction artistique, avec la complicité d'Alain Cluzeau à la réalisation.
  • 2010 : Sur l'album Ronchonchon et compagnie d'Alexis HK, Juliette prête sa voix à un des 3 Ronchonchons[1].
  • 2011 : Sur l'album du Weepers Circus intitulé N'importe où, hors du monde, Juliette signe un texte inédit (non mis en musique) consacré à sa propre interprétation de ce titre énigmatique de N'importe où, hors du monde. Juliette est également le metteur en scène du spectacle issu de cet disque.
  • 2012 : Sur l'album Le Bœuf sur le toit d'Alexandre Tharaud
  • 2013 : Sur l'album Pitt Ocha et la tisane de couleurs des Ogres de Barback, Juliette chante Dans la famille

Récompenses[modifier | modifier le code]

Précédée par Juliette (chanteuse) Suivie par
Françoise Hardy
Victoire de la musique de l'artiste interprète féminine
2006
Olivia Ruiz

Filmographie[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

chevalier : 2008[2]
chevalier : 2013[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Ronchonchon
  2. Décret du 16 mai 2008 paru au Journal officiel de la République française du 17 mai 2008.
  3. Décret du 29 mars 2013 paru au Journal officiel de la République française du 31 mars 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :