Famille Palugyay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palugyai de Nagypalugyai
Armes de la famille.
Armes de la famille : Palugyai de Nagypalugyai
Armoiries de la famille.
Armoiries de la famille : Palugyai de Nagypalugyai
Blasonnement en haut : Coupé d'argent à l'aigle éployée de sable, couronnée d'or, et d'azur à une étoile à cinq rais d'argent. (1476)
en bas : blason de 1417
Lignées Famille Both
Période depuis 1285
Pays ou province d’origine Drapeau de la Hongrie Hongrie
Allégeance Flag of Hungary (1867-1918).svg Royaume de Hongrie
Flag of Austria-Hungary (1869-1918).svg Autriche-Hongrie
Charges magistrats, conseillers du roi, vice-comte-suprême, académicien, peintre, négociants, hommes d'affaire
Fonction(s) militaire(s) Officiers supérieurs et généraux
Fonction(s) ecclésiastique(s) évêque

Les Palugyay (nagypalugyai és bodafalvi Palugyay) sont une famille hongroise fondée au XIIIe siècle.

Son premier membre est Péter Both, fils de Bod de Bodfalva, qui reçoit en 1285 (peut-être 1283) le domaine de Kis-Palugyá (Petit-Palugya) de la part du roi Ladislas IV de Hongrie. Ces descendant reçoivent en 1317 celui de Nagy-Palugyá (Grand-palugya) de la part du roi Charles Robert de Hongrie. Ces domaines sont restées propriété de cette famille jusqu'en 1848. Certains de ses membres vivent encore à Bratislava, bien que la majorité aient rejoint la Hongrie.

Quelques membres[modifier | modifier le code]

  • Andrej Hlinka, prêtre et nationaliste slovaque affirme dans un plaidoyer de 1908 devant la Cour d'assises de Presbourg, que dans le comitat de Liptó les services étaient répartis comme suit : Maurice de Palugyay, préfet du comitat, Jules de Palugyay, sous-préfet, Armand de Palugyay, directeur du service des orphelins, Arpad de Palugyay, notaire du comitat, Caspar de Palugyay, greffier, Aladar de Palugyay, castellan, Jean de Palugyay, employé au service des orphelins, Louis de Palugyay, employé du sous-préfet, Paul de Palugyay, juge[1].

En France[modifier | modifier le code]

Quelques alliances[modifier | modifier le code]

Szentmiklosi comte Pongracz (1600, ca 1650), Berenyi (ca 1630), Megyery (ca 1685), comtesse Szechenyi (1697), Berzeviczy (ca 1678), Okolicsányi (ca 1650)

Possessions[modifier | modifier le code]

Kis-Palugyá (1285-1848), Nagy-Palugyá (1317-1848), Bodafalu/Bodice, Cserenye (15e), Oróc (16e-17e siècle), Nagytárkány (fin 16e-17e), Bély (16e), ...

Château Paluguay[modifier | modifier le code]

Le Château Paluguay est un domaine viticole près de Presbourg fondé vers le milieu du XVIIIe siècle par la famille Palugyay qui donna des vins estimés.

Autre[modifier | modifier le code]

Carte postale "Bienvenu à Pozsony", en l'honneur de Jakab Palugyay, avec l'Hôtel Savoy et Palugyay et le Café. Fin XIXe siècle
L'ancien Palais Palugyay, Hlavné námestie, Bratislava (en), 1882-1883

Sources[modifier | modifier le code]

  • Magyarország családai: Czimerekkel és nemzékrendi táblákkal, Volume 9 Par Iván Nagy, István Friebeisz, Pest, 1862, Hardvard college Library Lien
  • Magyar címeres emlékek par Fejérpataky László et Áldásy Antal
  • Magyar Heraldikai és Genealogiai Társaság (1901, 1902, 1926) par Fejérpataky László et Áldásy Antal

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La revision du traite de Trianon; l'article 19 du pacte de la Société des nations, Joseph Rudinsky, Sirey, 1933
  2. Revue de Hongrie, Société Littéraire De Budapest, 1910
  3. Étienne Fieffé : Histoire des troupes étrangères au service de la France, Vol.1, Ed. Dumaine, 1854, Paris
  4. Robert Genevoj, Archivum heraldicum, Volumes 82 à 88, 1968
  5. Titulaires hongrois de l'Ordre de Saint-Louis

Liens externes[modifier | modifier le code]