Liste des personnages de Blade Runner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Blade Runner (film).
Personnes déguisées en réplicants du film Blade Runner à la Comic-Con 2007. De gauche à droite, les personnages de Rachael, de Roy Batty et de Zhora.

Cette liste détaille les personnages du film de science-fiction Blade Runner de 1982 réalisé par Ridley Scott.

Rick Deckard[modifier | modifier le code]

Interprété par Harrison Ford

Rick Deckard est un « Blade Runner », un membre spécial chargé de la traque de réplicants indésirables pour la police de Los Angeles. Quand ils sont déclarés illégaux, c'est aux Blade Runners de chasser puis de « retirer » ces androïdes.

Au début du film, il est rappelé de sa retraite pour s'occuper d’un groupe de six réplicants renégats particulièrement intelligents arrivés sur Terre en piratant une navette. Deckard, qui avait donné sa démission suite à la sortie des « Nexus 3 » qu'il trouvait déjà « trop doux, trop humain » pour les traquer, n'a pas très envie de reprendre le travail mais il n'a pas vraiment le choix.

On apprend aussi qu'il a été marié mais est désormais divorcé.

Ce personnage est le stéréotype des détectives de thrillers.

Son nom évoque fortement celui du philosophe français René Descartes, dont les travaux affirment un dualisme radical entre l'âme et le corps, et refusent d'accorder à l'animal la faculté de penser. Ces questions font écho aux réflexions sous-jacentes au film de Ridley Scott.

Deckard est-il un réplicant ?[modifier | modifier le code]

Dans le roman Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, Rick Deckard est identifié comme un humain. Mais le doute s'insinue en lui, et c'est très ouvertement qu'il se pose la question, avec un collègue Bladerunner, de la possibilité d'être eux-mêmes des réplicants à leur insu, et de ce qu'ils feraient s'ils le découvraient. Le film est beaucoup plus ambigu sur ce sujet, laissant planer cette éventualité de façon subtile.

Rick Deckard est l’antihéros dans Blade Runner, appelé pour « retirer » les réplicants. Bien que la « nature » des personnages soit clairement explicitée, celle de Deckard laisse circonspects les spectateurs et certains se posent la question de savoir s'il est ou non un réplicant.

Dans la version du réalisateur (c'est-à-dire la deuxième version), un plan supplémentaire montrant un origami en forme de licorne semble indiquer que Deckard est un réplicant : son rêve récurrent est connu de Gaff alors qu'il ne lui en a pas parlé, comme s'il l'avait lu dans un fichier de la police. Cela est confirmé par une interview du réalisateur Ridley Scott datant de 2000[1].

De même, le piano de Deckard est recouvert de vieilles photos, ce qui rappelle cette manie des réplicants de se constituer ainsi le semblant d'une « vie familiale ».

Cependant, Harrison Ford continue à insister sur le fait que Deckard est humain et Hampton Fancher, scénariste original, a indiqué qu'il n'avait pas écrit le rôle comme celui d'un réplicant[2]. De plus, des erreurs de script sèment le doute : Bryant indique dans le dialogue qu'il y a six réplicants, mais le sixième (Mary) a été enlevé au montage de la version sortie au cinéma.

Concrètement, on peut dire que la nature de Deckard dépend de la version qui est visionnée : il semble humain dans la version « originale », plus édulcorée, et qui se termine forcément bien, alors que la version du réalisateur donne beaucoup d'indices semant le doute sur sa nature (y compris pour Deckard lui-même) et suggérant qu'il puisse être un « réplicant », sans pour autant que ce soit jamais abordé de façon frontale et indubitable.

Roy Batty[modifier | modifier le code]

Roy Batty
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Sexe Masculin
Espèce Réplicant
Activité(s) Militaire, colonisation
Modèle NEXUS-6 N6MAA10816
Mise en service 8 janvier 2016
Interprété par Rutger Hauer

Son nom est orthographié « Roy Baty » dans le roman Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?. Roy Batty est le chef des réplicants renégats. Il est très intelligent et habile mais il peine à apprendre comment gérer ses émotions naissantes.

Il mène son groupe à la recherche d'un accroissement de leur durée de vie. Cependant, au fur et à mesure, ses amis se font éliminer, rendant cette recherche difficile.

Dans sa quête, le « fils prodigue » d'Eldon Tyrell vient à son « père » et le tue.

Après avoir pourchassé Deckard qui vient de tuer Pris (que Roy aimait), il lui sauve la vie, montrant ainsi au moins autant d'empathie, voire de spiritualité, que les humains qui cherchent à le tuer. Une hypothèse intéressante est que, avant sa mort, Roy voulut reproduire lui-même le maximum d'émotions humaines. De ce fait, l'on peut penser qu'en sauvant Deckard de la mort, il parvient à ressentir de la pitié et de l'empathie.[réf. nécessaire]

Bryant[modifier | modifier le code]

Interprété par M. Emmet Walsh

Bryant est le capitaine du département de détection des réplicants rebelles (Rep-Detect) de la police de Los Angeles. Il a pour charge de s'assurer de leur « retrait ». Son meilleur Blade Runner actuel est blessé et à l'hôpital. Les six réplicants rebelles étant adroits et déterminés, il décide de demander de l'aide à Rick Deckard, le meilleur Blade Runner qu'il ait jamais vu, même s'il est retiré du service actif. Usant de coercition, il oblige Deckard à se mettre à la poursuite des réplicants.

Hannibal Chew[modifier | modifier le code]

Interprété par James Hong

Hannibal Chew travaille pour la Tyrell Corporation. Il crée des yeux artificiels pour les réplicants. Dans le film, il reçoit la visite de Roy et de Leon dans son laboratoire. En tant que concepteur pour Tyrell, Hannibal a conçu les yeux de réplicants. Ceux-ci veulent découvrir qui pourrait leur permettre de pénétrer à l'intérieur de la société Tyrell. Se retrouvant sans protection à -18°, il est peu probable que Chew ait survécu à la rencontre.

Gaff[modifier | modifier le code]

Interprété par Edward James Olmos

Gaff est un personnage mystérieux. Comme Deckard, c'est un "Blade Runner" de la police. Il parle en "cityspeak", sabir créé pour le film à partir de différentes langues. C'est lui qui vient "arrêter" Deckard sur ordre de Bryant pour l'obliger à reprendre du service, et qui semble le surveiller, plus encore que le seconder, au cours de sa traque des réplicants.

Très différent de Deckard par son comportement et sa manière de s'habiller, ses origamis ou ses déclarations laconiques sont autant de commentaires subtils au sujet de Deckard.

Dave Holden[modifier | modifier le code]

Interprété par Morgan Paull

Holden est le "Blade Runner" qui teste les nouveaux employés de la Tyrell Corporation. Il se doute que les réplicants échappés tenteront d'infiltrer la compagnie. Mais il sous-estime la nouvelle série « Nexus 6 » de réplicants. Il semble que même le test Voight-Kampff ne suffise plus à détecter ces modèles trop perfectionnés.

Alors qu'il faisait passer le test à Léon, un des six réplicants en fuite, Holden se fait tirer dessus et est laissé pour mort. Il survivra cependant à ses blessures.

Il existe deux scènes supprimées dans le film où l'on voit Holden et Deckard à l'hôpital, mais celles-ci, n'apportant rien de plus à l'histoire, ont été coupées au montage.

Leon Kowalski[modifier | modifier le code]

Leon Kowalski
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Alias Leon
Sexe Masculin
Activité(s) Combat, chargeur
Modèle NEXUS-6 N6MAC41717
Mise en service 10 avril 2017
Interprété par Brion James

Interprété par Brion James

Leon accompagne Roy Batty à la recherche d'un accroissement de leur durée de vie.

Son intelligence est réputée inférieure à celle de Roy — est-ce parce qu'il recourt souvent à la violence ? Le Blade Runner Holden est sa première victime ; Leon le blesse grièvement par balles [3] lors d'un test Voight-Kampff. Sans une intervention extérieure, il aurait également pu éliminer le protagoniste de l'histoire, à mains nues cette fois : mais Leon, témoin de la mort de Zhora, est abattu par Rachael d'une balle dans la tête alors qu'il est sur le point de tuer Deckard.

Taffy Lewis[modifier | modifier le code]

Interprété par Hy Pyke

Taffy Lewis est le propriétaire du "Taffy's Snake Pit Bar", un bar de danseuses "exotiques", où même la meilleure société semble venir s'encanailler. Lewis répugne à collaborer avec la police et sait jouer des faiblesses ordinaires des fonctionnaires pour dissiper ces désagréments: un verre d'alcool suffit à détourner les questions gênantes de Deckard.

Pris[modifier | modifier le code]

Pris
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Sexe Féminin
Espèce Réplicant
Activité(s) Militaire, plaisir
Modèle NEXUS-6 N6FAB21416
Mise en service 14 février 2016[4]
Interprété par Daryl Hannah

Pris est un « modèle de plaisir » créé pour le divertissement. Cependant, elle se montre capable de manipuler des hommes comme J.F. Sebastian. Pris est également la « petite amie » du réplicant Roy Batty.

Rachael[modifier | modifier le code]

Rachael
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Sexe Féminin
Espèce Réplicant
Modèle NEXUS-6
Interprété par Sean Young

Son nom est orthographié « Rachael » dans la version originale et « Rachel » dans la version française.

Rachael a une chevelure brune et de grands yeux très maquillés[5]; son allure stricte, sa démarche raide et ses vêtements très structurés masquant courbes et rondeurs sont comme un rappel-clin d'œil du réalisateur à sa nature d'androïde.

C'est le dernier "prototype" d'Eldon Tyrell, qui a découvert un problème avec les Nexus 6 : ils commencent à développer leurs propres émotions et conséquemment à se rebeller contre leur condition d'esclave. Tyrell pense que c'est parce qu'ils n'ont aucun repère pour analyser et canaliser leurs émotions naissantes. En implantant de faux souvenirs dans leur mémoire, il croit qu'ils feront mieux face aux situations nouvelles et seront donc moins dangereusement incontrôlables.

Rachael a ainsi reçu les souvenirs de Sarah, la nièce de Tyrell, ce qui devait lui permettre de se croire humaine à part entière et en aucun cas un réplicant. Cependant, Tyrell reconnaît devant Deckard qu'elle commençait à suspecter sa vraie nature avant d'être soumise au test de Voight-Kampff.

Quand Rachael apprend la vérité, Tyrell ignore la détresse de sa créature. Elle se tourne alors vers Rick Deckard, qui est censé la « retirer ». Mais il tombe amoureux d'elle.

Alors que Gaff aurait pu tuer Rachael, il laisse juste sa carte de visite à l'appartement de Deckard pour montrer qu'il est passé.

J.F. Sebastien[modifier | modifier le code]

Interprété par William Sanderson. Son nom est orthographié « Sebastian » dans la version originale et « Sebastien » dans la version française.

J.F. Sebastien est généticien à la Tyrell Corporation. Souffrant du « syndrome de Mathusalem » (qui rappelle les symptômes les plus apparents, sauf la faible taille, de la progéria, ou Syndrome de Hutchinson-Gilford), sa peau prématurément ridée le fait paraître plus âgé que ses vingt-cinq ans réels. Il vit en solitaire avec des « jouets » perfectionnés qu'il a lui-même créés, certains étant manifestement des prototypes grotesques de réplicants. Les voisins de son appartement de l'immeuble Bradbury sont pratiquement tous partis pour les colonies (dont il est exclu, du fait de sa maladie génétique). Il apprécie les échecs auxquels il joue avec le Dr Eldon Tyrell. Une partie d'échec servira de prétexte à Roy pour rencontrer ce dernier et entraînera la perte des deux joueurs. Car après avoir tué Tyrell, Roy tuera aussi le malheureux Sebastien.

Eldon Tyrell[modifier | modifier le code]

Interprété par Joe Turkel

Le Dr. Eldon Tyrell est le génie qui a créé les réplicants, produits utilisés comme esclaves dans les colonies, et qui font la fortune de sa société, la Tyrell Corporation. Roy Batty, grâce à J.F. Sebastian, parvient à rencontrer Tyrell: alors que ce dernier met fin définitivement à son espoir d'une vie plus longue, Roy lui donne le baiser de la mort et lui écrase la tête entre ses mains.

Zhora[modifier | modifier le code]

Zhora
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Sexe Féminin
Espèce Réplicant
Activité(s) Assassinat politique
Modèle NEXUS-6 N6FAB61216
Mise en service 12 juin 2016
Interprété par Joanna Cassidy

Le réplicant Zhora faisait vivre tout le groupe de « Nexus 6 » par son travail de danseuse exotique au bar de Taffey Lewis. Traquée par Deckard, qu'une écaille de son serpent a mis sur sa piste, elle se rend compte qu'il est vraiment dangereux.

Le 9 février 2018, Zhora a été réentraînée dans le but de servir d'assassin politique. Elle aurait pu se débarrasser aisément de Deckard mais l'arrivée de témoins pendant leur bagarre la force à fuir. Il la poursuit et l'abat dans le dos. Leon assiste à la scène sans pouvoir intervenir.

Sarah Tyrell[modifier | modifier le code]

La nièce du Dr. Eldon Tyrell est juste citée dans le film comme la détentrice originelle des souvenirs de Rachael. Elle n'a que seize ans à l'époque.

Hodge[modifier | modifier le code]

Hodge
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Sexe Masculin
Espèce Réplicant
Modèle NEXUS-6

Bryant rapporte que Hodge a été tué par un champ électrique en tentant de s'introduire dans la Tyrell Corporation: il n'apparaît jamais à l'écran.

Mary[modifier | modifier le code]

Mary
Personnage de fiction apparaissant dans
Blade Runner.

Sexe Féminin
Espèce Réplicant
Modèle NEXUS-6

Mary est le sixième réplicant. Ce personnage a été retiré du script pour des raisons budgétaires, ce qui a occasionné de nombreuses spéculations sur la possibilité que Rick Deckard soit ce sixième réplicant. Les différentes versions du film ont elles aussi contribué à cette ambiguïté.

Herman Schlect[modifier | modifier le code]

Le Dr. Herman Schlect est le vice-président de la Tyrell Corporation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Blade Runner riddle solved, BBC, 2000.
  2. (en) Hampton Fancher Interview
  3. Deckard rend visite à Holden dans une scène coupée au montage.
  4. Le jour de la Saint-Valentin ne semble pas être une coïncidence.
  5. D'après le livre Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick, cependant, il semble que ce soit la base du personnage du film.