Couvent Sainte-Agnès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue extérieure de la chapelle de l'ancien couvent

Le couvent Sainte-Agnès est un ancien couvent de religieuses clarisses, fondé à Prague en 1233 par sainte Agnès de Bohême, sœur du roi Venceslas Ier, qui en fut également la première supérieure. Il se situe au nord-est de la Vieille Ville. Les religieuses en furent expulsées en 1782. Les bâtiments, utilisés à diverses fonctions durant deux siècles, furent restaurés à la fin du XXe siecle et abritent aujourd'hui une section de la Galerie nationale de Prague.

Historique[modifier | modifier le code]

Plan en coupe

Il s'agit du premier bâtiment construit en Bohême dans le style gothique. Sa construction dura de 1223 aux années 1280. À l'origine il n'abritait pas seulement des religieuses clarisses, mais aussi des frères franciscains. Les deux groupes avaient chacun leur chapelle propre : Saint-Francois pour les hommes et Saint-Sauveur pour les femmes. On y édifia aussi le mausolée de la maison des Přemyslides dans lequel reposent, outre de nombreuses filles et épouses de dynastes de Bohême (y compris la fondatrice de la communauté), le roi Venceslas Ier de Bohême et son épouse Cunégonde.

Les deux couvents souffrirent beaucoup des guerres hussites et la partie méridionale des bâtiments conventuels, qui appartenait aux franciscains, fut détruite.

Ce n'est qu'en 1556 que le couvent fut restauré par les dominicains, avant le retour des clarisses en 1626. Mais la communauté fut supprimée une nouvelle fois en 1782, victime de la politique de sécularisation de l'empereur Joseph II. Par la suite, les bâtiments ont été utilisés à des fins diverses, leur démolition étant prévue pour la fin du XXe siècle.

La chute du régime communiste lors de la Révolution de velours permit la création d'un comité grâce auquel le monastère a été non seulement sauvé, mais sera bientôt restauré.

Aujourd'hui, il abrite un département de la Galerie nationale à Prague, consacré à la période gothique. Il rassemble des collections de sculptures et de tableaux représentatifs de l'art gothique de Bohême et d'Europe centrale, parmi lesquels plusieurs tableaux de Maître Théodoric et du Maître de Wittingau.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ange masculin et ange féminin, bois polychrome, couvent Sainte-Agnès, Prague

Sur les autres projets Wikimedia :