Couvent des Cordeliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie différents édifices religieux partageant un même nom.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordeliers (homonymie).

La France possède un grand nombre de couvents des Cordeliers.

En 1789, les Cordeliers possédaient en France 284 couvents, qui furent tous fermés en 1790[1]. De nombreuses villes possédaient un couvent des Cordeliers. Nombre d'entre eux furent détruits au cours des temps. Néanmoins certaines villes possèdent encore dans leurs murs les vestiges plus ou moins bien conservés de ces bâtiments religieux, devenus le plus souvent des centres culturels, universitaires ou hôteliers.

Parmi celles-ci :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon Guibourgé, Les Cordeliers à Étampes
  2. Les franciscains d’Aurillac sur le site des Clarisses de Mur de Barrez