Thomas de Celano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas de Celano, (né v. 1190 à Celano, dans les Abruzzes, Italie - mort v. 1265) est un religieux franciscain italien, qui fut le premier biographe de François d'Assise.L'ensemble de l'œuvre de Thomas de Celano constitue la source première et fondamentale de notre connaissance de François d'Assise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas de Celano rejoint l'Ordre vers 1215. Il ne fit donc pas partie des premiers disciples de Saint-François mais le connut personnellement.

En 1228,l'année de la canonisation de François d'Assise, il est chargé par le Pape Grégoire IX de réaliser sa biographie: c'est la Vita Prima. Certains Franciscains la juge insatisfaisante, et ainsi à la demande du chapitre général franciscain de 1244, il écrit une nouvelle vie de Saint-François qui intègre des détails et des faits communiqués par les frères qui ont connus le Saint. Ce second écrit est la Vita Secunda.

Il complète enfin son œuvre en rédigeant un Traité des miracles de saint François(entre 1247 et 1257) et une vie de Sainte Claire d'Assise en 1255 , la Legenda S. Clarae Virginis. On le considère aussi comme l'auteur de la version définitive du Dies irae. Il aurait complété ce poème chanté, en lui ajoutant trois strophes (irrégulières), sans doute dans le but d'intégrer cette "séquence" (sequentia) post-grégorienne dans la messe de Requiem.

En 1260 Thomas de Celano est nommé directeur spirituel du couvent des Clarisses à Tagliacozzo, où il s'éteint en 1265.

Postérité de ses écrits[modifier | modifier le code]

En 1266 le chapitre général de Paris ordonne la destruction générale de toutes les légendes antérieure à celle de Bonaventure de Bagnorea. Ainsi, les biographies de Thomas de Celano seront interdites et l'on doit aux Ordres religieux voisins d'avoir sauvegardé des exemplaires de ces écrits et peut-être à quelques frères astucieux de les y avoir cachés. Il s'en est cependant fallu de peu, car aujourd'hui seuls un manuscrit original de la Vita prima et deux de la Vita secunda existent encore.

En effet, alors que des dissensions se développent dans la communauté entre les partisans d'une pureté originale plutôt érémitique qui deviendra le parti des spirituels et la majorité des frères plus conventuelle et cléricale, chacun s'appuyant sur son interprétation de l'intention du fondateur, le Chapitre Général des frères Mineurs se réunit à Pise. Il est ainsi demandé à Bonaventure de Bagnorea d'écrire une vie du Saint qui, tout en conceptualisant le franciscanisme, s'efforce de maintenir la cohésion au sein de la communauté. Ce frère savant s'appuie principalement sur le contenu des deux biographies de Thomas de Celano et apporte peu d'éléments historiques nouveaux, bien que le récit soit enrichie de merveilleux.

Œuvres en français[modifier | modifier le code]

  • Les « Vies » de saint François d'Assise. Vie du bienheureux François, Légende de chœur, Légende ombrienne, Mémorial dans le désir de l'âme de Thomas de Celano. Introduction par Jacques Dalarun, traduit du latin par Dominique Poirel et Jacques Dalarun. Ed. Franciscaines-Ed. du Cerf, "Sources franciscaines", 846 p. (ISBN 978-2204086974)



.