Greccio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Greccio
Sanctuaire et couvent de la crèche, à Greccio
Sanctuaire et couvent de la crèche, à Greccio
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lazio.svg Latium 
Province Rieti 
Code postal 02040
Code ISTAT 057031
Code cadastral E160
Préfixe tel. 0746
Démographie
Gentilé grecciani
Population 1 558 hab. (31-12-2010[1])
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 27′ 00″ N 12° 45′ 00″ E / 42.45, 12.75 ()42° 27′ 00″ Nord 12° 45′ 00″ Est / 42.45, 12.75 ()  
Altitude Min. 705 m – Max. 705 m
Superficie 1 700 ha = 17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Greccio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Greccio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Greccio

Greccio est une commune italienne d'environ 1 600 habitants, située dans la province de Rieti, dans la région Latium, en Italie centrale.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Un ancien document mentionne l'existence d'un bourg avec château au nom de Grecce ou Grezze ce qui fait penser à un lien possible avec la Grèce.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur les pentes du mont Lacerone, dans les Apennins, Greccio surplombe le fleuve Velino. Elle est distante d'environ 16 km de Rieti, la ville la plus proche.

Crèche de Greccio[modifier | modifier le code]

Greccio est le village où pour la première fois en décembre 1223 Saint François d'Assise organisa la première crèche vivante. De nombreux chrétiens de la région se perdant dans l’aventure du pèlerinage à Bethléem et Jérusalem (un territoire contrôlé alors par les turcs) François d'Assise décide de créer un ‘Bethléem’ en Italie, pour les détourner d’un pèlerinage en Terre sainte trop risqué.

Il choisit une grotte distante de quelques kilomètres de Greccio pour y élaborer sa première crèche vivante. Un bébé est déposé dans une crèche remplie de paille, un bœuf et un âne lui tenant compagnie. La nouvelle se répandit au bourg proche et les villageois arrivèrent avec lumières et cierges. Un des frères franciscains célébra la messe et François lui-même, ému jusqu’aux larmes, donna le sermon. Le récit en est fait par Thomas de Celano le biographe du saint.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Le sanctuaire Saint-François est un couvent franciscain construit au-dessus de la grotte où François d'Assise élabora sa première crèche vivante. La chapelle moderne y attenante comprend une galerie supérieure où sont exposées des dizaines de crèches des quatre coins du monde, certaines traditionnelles d’autres modernes. Faites de matériau divers (verre, bois, terre, céramique, bronze), certaines très simples, d’autres élaborées, elles expriment dans une grande variété culturelle le même émerveillement devant le mystère de la naissance de Jésus à Bethléem.
  • La ville possédait un château qui a disparu, excepté une tour simple, qui est maintenant le clocher de l'église de S. Michele.


Administration[modifier | modifier le code]

La ville actuelle de Greccio se dépeuple et les fonctions administratives de la commune sont décentralisées.

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
16 juin 2004 en cours Antonio Rosati    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Contigliano, Cottanello, Rieti, Stroncone (TR)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]