Commeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Commeaux
Le manoir de Commeaux.
Le manoir de Commeaux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Argentan-1
Intercommunalité Argentan Intercom
Maire
Mandat
Philippe Beauvais
2014-2020
Code postal 61200
Code commune 61114
Démographie
Gentilé Commelais
Population
municipale
127 hab. (2012)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 16″ N 0° 06′ 47″ O / 48.787778, -0.11305648° 47′ 16″ Nord 0° 06′ 47″ Ouest / 48.787778, -0.113056  
Altitude Min. 162 m – Max. 212 m
Superficie 6,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Commeaux

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Commeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Commeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Commeaux

Commeaux est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Basse-Normandie, peuplée de 127 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en plaine d'Argentan. Son bourg est à 9,5 km au nord-ouest d'Argentan, à 9,5 km au nord d'Écouché, à 11 km à l'est de Putanges-Pont-Écrepin, à 15 km au sud de Falaise et à 15 km au sud-ouest de Trun[1].

Communes limitrophes de Commeaux[2]
Rônai Montabard Montabard,
Occagnes
Ri Commeaux[2] Occagnes
Sentilly Sentilly, Occagnes Occagnes

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du toponyme ne semble pas établie. Albert Dauzat associe ce toponyme aux Commelle, La Comelle, Coullemelle, Courmelles, y décelant le français colonne suffixé de -ellum (diminutif), mais sans le justifier par une forme ancienne[3]. René Lepelley opte quant à lui pour le latin communis et en conclut la présence de terrains communaux[4].

Le gentilé est Commelais.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1824, Commeaux (187 habitants en 1821[5]) absorbe Brevaux (66 habitants, graphié Breveaux avant 1801[6], Brévaux aujourd'hui), à l'est de son territoire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1977[7] mars 2008 Auguste Beauvais SE  
mars 2008[7] avril 2014 Sylviane Hélie SE Retraitée
avril 2014[8] en cours Philippe Beauvais SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 127 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Commeaux[10]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Commeaux a compté jusqu'à 306 habitants en 1841.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
196 183 205 187 304 306 303 287 286
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
282 262 238 263 246 213 231 221 194
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
189 164 146 139 130 140 135 163 132
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2012
117 89 84 107 118 131 138 125 127
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004.)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎
  4. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton,‎ (ISBN 2-86253-247-9), p. 141
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Brevaux », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) (consulté le 1 juin 2011) .
  7. a et b « Après Auguste Beauvais, Sylviane Hélie, nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 avril 2015)
  8. « Philippe Beauvais est élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 avril 2015)
  9. « Commeaux (61200) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 juin 2014)
  10. Date du prochain recensement à Commeaux, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  11. « Manoir », base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Œuvres mobilières à Commeaux », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :