Sviatopolk II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sviatopolk II
Sviatopolk II (à droite) rencontre Vladimir II Monomaque à Dolobsk en 1103 (tableau de Kivchenko, 1851-1895)
Sviatopolk II (à droite) rencontre Vladimir II Monomaque à Dolobsk en 1103 (tableau de Kivchenko, 1851-1895)
Titre
Grand-prince de Kiev
10931113
Prédécesseur Vsevolod Ier
Successeur Vladimir II
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Sviatopolk Iziaslavitch[1]
Date de naissance
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Vychhorod (Rus' de Kiev)
Père Iziaslav Ier
Mère Gertrude de Pologne
Enfant(s) Mstislav
Iaroslav (?-1123)
Anna
Zbyslava (1085/90-1112/14)
Predslava
Maria
Briatchislav (1104-1127)
Iziaslav (?-1127)
Religion Christianisme orthodoxe

Sviatopolk Iziaslavitch (en russe : Святополк Ізяславич et en ukrainien : Святополк Ізяславич), dit Sviatopolk II, est un Grand-prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né vers 1050 et mort le à Vychhorod), qui régna de 1093 à 1113.

Fils d'Iziaslav Ier et de Gertrude de Pologne, il est également prince de Novgorod de 1078 à 1088 et prince de Tourov de 1088 à 1093.

Peu populaire, sa vie est marquée tout au long de son règne par la rivalité et la lutte incessante entre lui et son cousin Vladimir II Monomaque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1050, et fils d'Iziaslav Ier et peut-être de Gertrude de Pologne[2] (épouse de son père), ou bien d'une esclave d'Iziaslav, il est baptisé du nom chrétien de « Michel ». Durant la vie de son frère Iaropolk, Sviatopolk n'est pas au départ considéré comme un futur héritier pour le trône de Kiev.

En 1069, il est envoyé à Polotsk, ville récemment prise par son père au prince local Vseslav, où il passe dix ans (de 1078 à 1088), dirigeant la ville de Novgorod. Après la mort de son frère, il devient maître de la ville de Tourov (qui resta en possession de ses descendants, les Ostrogski, jusqu'au XVIIe siècle).

Il devient grand prince de Kiev à la mort de Vsevolod Ier en 1093. En 1094, Sviatopolk avait conclu la paix avec les Polovtses et épousé la fille de leur prince Tugorkan.

Il meurt le 16 avril 1113 à Vychhorod (aujourd'hui oblast de Kiev). Il est inhumé à l'église Saint-Michel qu'il avait fondée en 1108. Après sa mort, les citoyens de Kiev mènent une rébellion contre les marchands juifs et les fonctionnaires varègues, qui spéculaient sur le prix du grain et du sel.

Famille[modifier | modifier le code]

Unions et descendance[modifier | modifier le code]

Sviatopolk II se mari tout d'abord à une princesse de Bohême[3] (de la dynastie des Přemyslides), avec qui il eut:

  1. Zbysława (en), qui épouse (le ) Boleslas III Bouche-Torse, duc de Pologne.
  2. Predslava, qui épouse (le ) le prince Almos de Hongrie.
  3. Anna (meurt en 1136), qui épouse Sviatoslav Davydytch de Tchernihiv, et devient nonne après la mort de son mari.
  4. Iaroslav[4] (meurt en 1123), devient Prince de Volynia et de Tourov et se mari trois fois, à une hongroise, une polonaise et une princesse de Kiev.

En 1094, il se mari à nouveau à Olena, une fille du Khan Tugorkan des Polovtses, avec qui il eut:

  1. Maria, qui épouse Piotr Włostowic, châtelain de Wrocław et palatin polonais.
  2. Briatchislav (11041127), aurait peut-être pris le trône de Tourov à son demi-frère Iaroslav (de 1118 à 1123).
  3. Iziaslav (meurt en 1127), Prince de Tourov supposé en 1123.

Certaines sources affirment que Sviatopolk eu également un autre fils hors-mariage, Mstislav, qui régna sur Novhorod-Siverskyï de 1095 à 1097, puis plus tard sur la Volhynie (de 1097 à 1099), avant d'être assassiné à Volodymyr-Volynskyï[5].

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Sviatoslav Ier
 
 
 
 
 
 
 
8. Vladimir Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Maloucha
 
 
 
 
 
 
 
4. Iaroslav le Sage
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Rogvolod
 
 
 
 
 
 
 
9. Rogneda de Polotsk
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Iziaslav Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Éric VI de Suède
 
 
 
 
 
 
 
10. Olof de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Świętosława
 
 
 
 
 
 
 
5. Ingigerd de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Chef tribal abodrite
 
 
 
 
 
 
 
11. Estrid des Obotrites
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Sviatopolk II de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Mieszko Ier de Pologne
 
 
 
 
 
 
 
12. Boleslas Ier de Pologne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Dubravka
 
 
 
 
 
 
 
6. Mieszko II de Pologne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Dobromir de Lusace et Milsko
 
 
 
 
 
 
 
13. Emnilda de Lusace
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Gertrude de Pologne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Hermann Ier de Lotharingie
 
 
 
 
 
 
 
14. Ezzo de Lotharingie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Heylwig von Dillingen
 
 
 
 
 
 
 
7. Richezza de Lorraine
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Otton II du Saint-Empire
 
 
 
 
 
 
 
15. Mathilde de Germanie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Théophano Skleraina
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Mikhail.
  2. W. Dworzaczek: Genealogia. Warszawa 1959. K. Jasiński: Rodowód pierwszych Piastów. Wrocław-Warszawa (1992).
  3. Fille de Spytihněv II de Bohême. Il est possible qu'elle soit selon certaines sources Barbara Comnène.
  4. Certaines sources affirment qu'il serait plutôt le fils de sa seconde femme, Olena.
  5. (en) Miroslav Marek, « Izyaslavichi tree », Genealogy.EU

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francis Dvornik, Les Slaves, histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine.« La Russie de Kiev », p.171-228. Éditions du Seuil, Paris (1970)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Précédé par Sviatopolk II Suivi par
Vsevolod Ier
Tsar de Russie
Vladimir II Monomaque