Années 1100

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XIe siècle | XIIe siècle | XIIIe siècle

Années 1080 | Années 1090 | Années 1100 | Années 1110 | Années 1120

1100 | 1101 | 1102 | 1103 | 1104 | 1105 | 1106 | 1107 | 1108 | 1109


Évènements[modifier | modifier le code]

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]

  • En Espagne musulmane, l’Almoravide Ali ibn Yussuf s’entoure de conseillers spirituels hostiles à l’islam andalou. En 1109, le livre du philosophe Al-Ghazali sur « la restauration des sciences religieuses » est brûlé publiquement à Cordoue[5]. Le malikisme intransigeant d’Ali et de ses conseillers fait également des victimes parmi les Juifs et les chrétiens vivant sur les territoires contrôlés par les musulmans. Ibn Toumert, fondateur du mouvement almohade, assiste à la destruction des ouvrages de Ghazali. Il adopte les idées théologiques de Ghazali, puis se rend à Bagdad pour rencontrer d’autres théologiens[6].


Art et culture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]


Économie et société[modifier | modifier le code]


  • Première référence aux barons de l’Échiquier en Angleterre (à l’origine une grande table de 3 mètres sur 1,5), qui comptabilisent le paiement des impôts.
  • Le roi Henri Ier Beauclerc aurait fixé la longueur du yard anglais en fonction de celle de son avant-bras.
  • Des colons hollandais drainent les marais entre l’Elbe et l’Oder.
  • Les moulins à eaux sont présents dans presque chaque ville d’Italie vers 1100.
  • Dans le golfe des Pictons devenu marais poitevin, des textes signalent la construction de digues prévues pour entamer l’assèchement des marais et la poldérisation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul-Édouard-Didier Riant, Expéditions et pèlerinages des Scandinaves en Terre Sainte au temps des Croisades, Impr. Lainé & Havard,‎ 1865 (présentation en ligne)
  2. Jacques Brosse, Les Maîtres spirituels, Albin Michel,‎ 2013 (ISBN 9782226294760, présentation en ligne)
  3. Vladimir Vodoff, Naissance de la chrétienté russe, Fayard,‎ 1988 (présentation en ligne)
  4. Henri Martin, Histoire de France, vol. 3, Furne,‎ 1855 (présentation en ligne)
  5. Pierre Guichard, Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales, L'Espagne et la Sicile musulmanes aux XIe et XIIe siècles, Presses Universitaires de Lyon,‎ 2000 (ISBN 978-2-7297-0658-6, présentation en ligne)
  6. Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la préhistoire à 1600, vol. 1, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  7. Rania Abdellatif, Acteurs des transferts culturels en Méditerranée médiévale, Oldenbourg Verlag,‎ 2012 (ISBN 9783486709414, présentation en ligne)
  8. Klaas Ruitenbeek, Carpentry and Building in Late Imperial China : A Study of the Fifteenth-Century Carpenter's Manual Lu Ban Jing, BRILL,‎ 1996 (ISBN 9789004105294, présentation en ligne)
  9. James Sargant Storer, Henry Sargant Storer, History and Antiquities of the Cathedral Churches of Great Britain : Chester. Chichester. St. David's. Durham. Ely. Exeter. Gloucester, vol. 2, Rivingtons,‎ 1816 (présentation en ligne)
  10. Yves D. Papin], Chronologie du Moyen Âge, Éditions Jean-paul Gisserot,‎ 2001 (ISBN 978-2-87747-592-1, présentation en ligne)
  11. Pierre Antoine Bruno Daru, Histoire de la république de Venise, vol. 1, N. J. Grégoir V. Wouters & C°,‎ 1840 (présentation en ligne)
  12. Charles Higounet, Les Allemands en Europe centrale et orientale au Moyen Âge, Aubier,‎ 1989 (ISBN 9782700722239, présentation en ligne)