New Providence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Providence.
New Providence
Géographie
Pays Drapeau des Bahamas Bahamas
Archipel Bahamas
Localisation Mer des Caraïbes (océan Atlantique)
Coordonnées 25° 02′ 00″ N 77° 24′ 00″ O / 25.033333, -77.4 ()25° 02′ 00″ N 77° 24′ 00″ O / 25.033333, -77.4 ()  
Superficie 207 km2
Point culminant 5 m
Géologie Cayes
Administration
Statut District des Bahamas
Démographie
Population 248 948 hab. (2008)
Densité 1 202,65 hab./km2
Plus grande ville Nassau
Autres informations
Découverte XVIIe siècle
Fuseau horaire UTC-5

Géolocalisation sur la carte : Bahamas

(Voir situation sur carte : Bahamas)
New Providence
New Providence
Îles des Bahamas

New Providence est l'île la plus peuplée des Bahamas. Elle compte plus de 60 % de la population totale du pays. C'est sur cette île que se trouve la capitale des Bahamas, Nassau, qui l'occupe presque entièrement et forme également l'essentiel du territoire du district homonyme.

Géographie[modifier | modifier le code]

New Providence est une cayes, île de basses altitude (5 mètres maximum) principalement composées de sable et de corail, longue de 34 km sur 11 km de large, parsemée de lacs et d'étangs dont le plus important est Lake Killarney.
La configuration de l'île a permis l'aménagement de Marinas sur son pourtour comme : Sandyport, Old Fort Bay, Lyford Cay Club, Coral Harbour, Port New Providence ou Fox Hill Creek, qui sont pour la plupart des Gated communities, communautés sécurisées et exclusives.

L'île de Paradise Island, sur lequel se trouve le complexe touristique de Atlantis Paradise Island, principale attraction de l'archipel bahaméen, est situé en face du centre ville de Nassau et est relié à New Providence par deux ponts.

Démographie[modifier | modifier le code]

New Providence est peuplée de près de 250 000 habitants, soit plus de 80 % de la population bahaméenne. La population insulaire est formée de 85 % de noirs, 12 % de blancs, ainsi que 3 % d'hispaniques et d'asiatiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers Européens qui ont visité les îles des Bahamas étaient les collecteurs de sel de mer venus des îles de Grand Turk et d'Inagua vers 1670. La première véritable occupation des îles commencera à Eleuthera, puis New Providence quelque temps après. New Providence était le port pour petits navires le mieux abrité des Caraïbes.

Ce port, ainsi que la proximité avec le détroit de Floride, firent de New Providence un havre pour les pirates, visant principalement les navires espagnols faisant route vers l'Espagne, chargés d'or, d'argent et d'autres richesses. De 1715 à 1725, ce fut l'apogée de la piraterie sur l'île, après quoi le gouvernement britannique implanta une colonie plus traditionnelle et des quartiers généraux militaires dans la petite ville de Nassau, face au port de New Providence.

Après la révolution américaine, plusieurs milliers de loyalistes et leurs esclaves émigrèrent à New Providence et les îles voisines, dans l'espoir d'y recréer leurs plantations. Les sols peu appropriés et le manque de précipitations condamnaient leurs activités à l'échec : c'est ainsi que les Bahamas se vidèrent progressivement de leur population jusqu'au XIXe siècle. La collecte de sel continua ici ou là, le pillage d'épaves était rentable sur l'île de Grand Bahama, mais New Providence est restée la seule île réellement prospère, essentiellement grâce aux militaires installés. Les forteresses commencèrent à tomber en ruines et furent abandonnées en 1850. New Providence connaîtra deux autres périodes de grande activité économique grâce à la contrebande : la Guerre de Sécession et la Prohibition.

Depuis 1960, New Providence est devenue une destination de vacances, avec de nombreuses installations pour les touristes. On peut visiter le port en bateau et jouer dans des casinos. Deux tiers des Bahamiens vivent sur l'île de New Providence, mais cette proportion est en train de changer en raison du développement de Freeport sur l'île de Grand Bahama.

Enfin, face à la mise en place croissante des politiques de contrôle de l'immigration dans les pays occidentaux, l'immigration clandestine est une activité extralégale en plein essor.

Transports[modifier | modifier le code]

L'île est desservie par le Lynden Pindling International Airport, le principal aéroport des Bahamas, situé à l'ouest de Lake Killarney.

Le Prince George Wharf constituant quant à lui, le principal terminal pour navires de croisière.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]