Cadrage photographique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En photographie, le cadrage est l'action qui consiste à choisir et définir les limites du champ visuel enregistré par l'appareil de prise de vue.

Types de cadrages[modifier | modifier le code]

  • Cadrage large : le décor occupe une partie plus importante de l'image que le sujet principal ;
  • Cadrage serré : le sujet principal occupe la majeure partie de l'image. Certains éléments du décor peuvent être encore visibles ;
  • Plein cadre : la place occupée par le sujet est telle qu'aucun élément du décor n'est visible dans l'image ;
  • Cadrage en débordement (bande dessinée) : Une partie du sujet principal n'est pas visible dans l'image ;
  • Cadrage tangent : le sujet principal est entièrement visible, mais contre le bord de l'image ;
  • Cadrage vertical : les côtés les plus larges de l'image sont verticaux ;
  • Cadrage horizontal : les côtés les plus larges de l'image sont horizontaux ;
  • Gros plan : l'image est centrée sur une partie du sujet et aucun décor n'est visible ;
  • Très gros plan : l'image est centrée sur une toute petite partie du sujet et aucun décor n'est visible.
  • Cadrage aux quatre tiers[1] : Un objet est placé aux quatre tiers de l'image. Cela peut nécessiter un rognage de l'image d'origine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]