Composition picturale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Composition.

La composition picturale est l'art de composer une image en fonction de formes et de couleurs dans le but de donner un équilibre global à l'image par le choix des masses de couleurs et des lignes directrices. Le terme « pictural » implique que la composition concerne une image : peinture, illustration, photographie. Le sens s'étend ensuite à toute composition visuelle intégrant image et texte sur toutes sortes de supports.

Selon les périodes de l'histoire, ces règles ont été modifiées pour obéir aux principes directeurs des différents courants ou mouvements picturaux.

Éléments de la composition[modifier | modifier le code]

Parmi les éléments visuels d'une composition picturale, on distingue :

  • la forme (rectangle, carré, cercle) du support et ses proportions (dans le cas du rectangle) ;
  • la ligne : le chemin visuel qui permet à l'œil de se déplacer dans le tableau ;
  • la direction : les itinéraires visuels qui prennent des chemins verticaux, horizontaux ou diagonaux ;
  • la forme : un espace géométrique ou organique ;
  • la couleur : avec ses diverses valeurs et intensités ;
  • la tonalité : les lumières, les ombres et l'obscurité ;
  • la taille : les dimensions et les proportions des images ou des formes les unes avec les autres ;
  • la perspective : l'expression de la profondeur.

Méthode de composition[modifier | modifier le code]

L'artiste détermine ce que sera le centre d'intérêt (que l'on appelle le focus en photographie) de son tableau, et il compose les éléments en conséquence. Il s'agit généralement de capter l'attention du spectateur, de lui fournir une première sensation globale, puis de guider son regard vers le point central, et de jouer éventuellement sur des va-et-vient du regard du spectateur entre divers éléments constitutifs du tableau.

Plusieurs éléments sont à prendre en considération pour composer l'image :

  • la forme et les proportions ;
  • le centre d'intérêt ;
  • l'équilibre entre les différents éléments ;
  • l'harmonie, ou l'uniformité des éléments ;
  • l'orientation des éléments ;
  • la taille de l'image par rapport au champ visuel ;
  • le chemin ou la direction suivis par l'œil ;
  • l'espace négatif ;
  • la couleur ;
  • les contrastes, c'est-à-dire la valeur ou le degré de luminosité et d'obscurité, utilisé dans l'image ;
  • la géométrie : organisation des éléments selon des figures géométriques : cercle, triangle, etc., l'utilisation du nombre d'or ;
  • le rythme, répétition d'éléments plus ou moins semblables ;
  • l'illumination ou l'éclairage ;
  • la répétition ;
  • la perspective.

Voir aussi[modifier | modifier le code]