Éditions Phaidon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éditions Phaidon
Repères historiques
Création 1923
Fondateur(s) Bela Horowitz et Ludwig Goldscheider
Fiche d’identité
Siège social Londres

Les éditions Phaidon sont une maison d'édition indépendante basée à Londres et spécialisée dans la publication de livres d'art.

Elles ont été fondées à Vienne en 1923 par Bela Horowitz et Ludwig Goldscheider. La volonté première de cette maison d’édition est de mettre la culture à portée de tous. Horowitz a donc commencé en publiant des rééditions d’ouvrages classiques, puis il s’est tourné vers le livre d’art, dans une véritable démarche de démocratisation de l’art.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Phaidon vient d’un texte de Platon, le Phédon en français, Phaidon en grec ancien : le signe de la maison d’édition est un phi majuscule (Φ).

Le Phédon est un traité philosophique qui met en scène les derniers instants de Socrate, condamné à boire la ciguë par le tribunal d’Athènes. Ses amis le supplient et mettent tout en œuvre pour le faire évader, mais il refuse. Il leur fait une dernière leçon de philosophie : la mort n’est que la séparation d’un corps mortel et d’une âme immortelle. L’âme part dans le domaine des Idées et du Beau. Horowitz a conçu sa maison d’édition selon ce précepte.

Politique d'édition[modifier | modifier le code]

Les livres d'art[modifier | modifier le code]

En 1934, il commence ses publications de livres d’art avec un peintre méconnu alors : Van Gogh. Le succès est immédiat. Avant la guerre, Horowitz s’exile et s’installe à Oxford puis à Londres, avec sa maison d’édition. Il meurt en 1955, laissant sa maison à ses héritiers. Entre 1968 et 1991, la maison a subi de nombreux changements de direction, mais en 1991, alors en grande difficulté financière, elle est rachetée par Richard Schlagman qui pousse la maison à explorer d’autres voies telles que la photographie, le design, la mode ou l’architecture. En art, la maison développe tous les mouvements, et les couvertures respectent à peu près toutes le même type de présentation, avec le nom de l’éditeur en bas à gauche de la première de couverture. On a aussi la collection « 55 » : cette collection est née en 2001 ; en un petit ouvrage carré, on voit 55 œuvres/photographies d’un artiste, avec une légende détaillée, dont les couvertures sont construites sur le même modèle.

Aujourd’hui Phaidon traite de sujets très divers : art, photo, architecture, design, mode, cinéma, jeunesse (depuis 2005), voyage, cuisine (depuis 2005). Des chiffres : c’est une maison entièrement indépendante, qui compte environ 150 personnes dans le monde (Londres, New York, Paris, Milan, Barcelone et Tokyo). Ses livres sont distribués par Hachette. En 2009, le catalogue de Phaidon compte environ 300 titres en français couvrant tout le champ des arts visuels.

La cuisine[modifier | modifier le code]

En cuisine, le catalogue est doté de 21 titres.

Le design[modifier | modifier le code]

En design, Phaidon a publié un coffret de trois volumes intitulé les Classiques Phaidon du design, en 2007.

Les voyages[modifier | modifier le code]

Pour les voyages, la maison développe une collection en 2006, les « wallpaper City Guides », qui ont tous le même type de couverture.

La jeunesse[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, la maison développe une collection jeunesse : en 2006-2007, la maison publie, en deux volumes, Le Musée de l’art pour les enfants, qui se présente comme des visites guidées expliquées aux enfants de façon ludique et interactive.

Divers[modifier | modifier le code]

En février 2009, Phaidon a racheté Les Cahiers du cinéma.

Liens externes[modifier | modifier le code]