Bullet for My Valentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valentine.

Bullet for My Valentine

Description de cette image, également commentée ci-après

Bullet for My Valentine au Norway Rock Festival de 2010.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Genre musical Metalcore, heavy metal, Trash metal[1]
Années actives Depuis 1998
Labels Columbia, Trustkill, Gun, Sony Music, Jive, RCA
Site officiel BulletForMyValentine.com
Composition du groupe
Membres Matthew Tuck
Michael Padget
Jason James
Michael Thomas
Anciens membres Nick Crandle
Logo

Bullet for My Valentine est un groupe de metalcore originaire de Bridgend, au Pays de Galles, en 1998. Le groupe se compose de Matthew Tuck (voix principale, guitare rythmique), Michael Paget (guitare principale, chœurs), Jason James (guitare basse, chœurs), et Michael Thomas (batterie). Ils se sont initialement formé sous le nom de Jeff Killed John et ont démarré leur carrière musicale en reprenant des musiques de Metallica et Nirvana. Jeff Killed John enregistre six chansons qui n'ont pas été commercialisées ; deux de ses chansons ont été retravaillées plus tard par Bullet for My Valentine.

Le premier album de Bullet for My Valentine intitulé The Poison, a été commercialisé le 23 octobre 2005 au Royaume-Uni et le 14 février 2006 aux États-Unis pour coïncider avec le jour de la Saint-Valentin. L'album se classe à la 128e place dans le Billboard 200 aux États-Unis. Il est certifié album d'or par le Recording Industry Association of America. Le second album du groupe, intitulé Scream Aim Fire, a été commercialisé le 29 janvier 2008 et a débuté à la quatrième place du Billboard 200. Le troisième album du groupe, Fever, a été commercialisé le 28 avril 2010 et a débuté troisième du Billboard 200. Le groupe a vendu plus d'un million d'exemplaires rien qu'aux États-Unis et plus de 5 millions dans le monde[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts (1998-2005)[modifier | modifier le code]

Jeff Killed John a été le premier nom de Bullet for My Valentine, groupe formé en 1998 et composé de Matthew Tuck, Michael « Padge » Paget, Nick Crandle, et Michael « Moose » Thomas, durant leurs études au Bridgend College. Imitant des groupes tels que Nirvana et Metallica, le groupe commercialise un EP de deux compositions en 2002, You/Play with Me, produit par Greg Haver. L'EP a été joué chez BBC Radio 1[3]. La musique du groupe Jeff Killed John s'est focalisé sur le nu metal de groupes tels que Korn et Limp Bizkit[3]. Le bassiste Crandle quitte le groupe et est remplacé par Jason James[3]. Le groupe change par la suite de nom en Bullet for My Valentine et revoit son style musical ; il décide de choisir le thrash metal[4].

Le label discographique Roadrunner Records s'intéresse de près à Bullet for My Valentine et leur offre d'inclure le label. Le groupe refuse cette offre et signe chez Sony BMG et Visible Noise. D'après Tuck, ils ont choisi Sony car ils pensaient que cela leur ouvrirait plus de possibilités[4]. Un EP du même nom est commercialisé le 14 novembre 2004 au Royaume-Uni. Produit par Colin Richardson, il se compose de cinq chansons et marque le premier EP officiel du groupe[3]. Un second EP, Hand of Blood, est commercialisé le 22 août 2005 chez Trustkill Records uniquement aux États-Unis ; il contenait une chanson bonus intitulée 4 Words (To Choke Upon).

The Poison (2005-2007)[modifier | modifier le code]

En octobre 2005, leur premier album studio intitulé The Poison, est commercialisé le 3 octobre 2005 au Royaume-Uni le jour de la Saint-Valentin, et en 2006 aux États-Unis. Il se classe à la 128e place du Billboard 200[5], et atteint la onzième place au classement des albums indépendants[6]. Le 30 janvier 2009, l'album est certifié or par RIAA grâce à 500 000 exemplaires vendus rien qu'aux États-Unis[7]. Quatre singles ont été commercialisés indépendamment de The Poison : 4 Words (To Choke Upon), Suffocating Under Words of Sorrow (What Can I Do), All These Things I Hate (Revolve Around Me), et Tears Don't Fall[8]. Bullet for My Valentine fait la promotion de l'album partout dans le monde. En 2005, avec une popularité grandissante, ils jouent au Download Festival[9]. D'autres tournées ont été effectuées pour Metallica et Guns N' Roses en été 2006[10]. En juin 2007, Tuck est atteint d'une laryngite, ce qui l'a mené à faire une tonsillectomie en juillet. Bullet for My Valentine s'est alors contraint d'annuler de nombreux spectacles[11]. Dans l'incapacité de parler, Tuck écrit qu'une fois l'opération effectuée, il sera de nouveau disponible au studio pour le prochain album du groupe[12].

Scream Aim Fire (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Le deuxième album intitulé Scream Aim Fire a été enregistré chez Sonic Ranch et produit par Colin Richardson[13]. L'album a été commercialisé aux États-Unis le 29 janvier 2008[14]. Il s'est vendu à 53 000 exemplaires dès sa première parution et a atteint la quatrième place du Billboard 200[15]. Trois de leurs compositions ont été diffusés en tant que singles : Scream Aim Fire, Hearts Burst into Fire, et Waking the Demon.

Fever (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Matt Tuck s'adresse à Daniel Marez de Metal Hammer en mars 2009 concernant la progression de l'enregistrement du troisième album du groupe. Tuck explique que quatre chansons sur cinq ont été achevées[16]. Bullet for My Valentine confirme en août 2009 un nouvel album pour 2010[17]. Lors d'une entrevue en 2010 avec Rock Sound, Tuck donne plus de détails sur ce futur album ; il sera intitulé Fever et que la sonorité sera plus proche de The Poison que celle de Scream Aim Fire en l'absence de ballades[18].

En été 2009, Bullet for My Valentine fait une tournée aux États-Unis dans le Mayhem Festival aux côtés de Killswitch Engage, Slayer, et Marilyn Manson : ils apparaissent également au Sonisphere tour de Knebworth[19]. Le groupe apparaîtra de nouveau au Download Festival 2010 le vendredi soir[20]. Le groupe a également été confirmé pour Nova Rock[21], Metaltown[22], Rock am Ring[23], Rock on the Range[24], The Bamboozle[25], Bilbao Live Festival[26], Fortarock[27], et Graspop[28]. Ils joueront également au Big Four de Sonisphere en Grèce[29]. Fever a été commercialisé le 27 avril 2010[30]. Une musique gratuitement téléchargeable intitulée Begging For Mercy a été mise en ligne le 14 février 2010 sur leur site officiel[31]. La chanson Your Betrayal a été choisie pour être le single principal de l'album et pour être commercialisé le 9 mars 2010 ; il a malencontreusement été commercialisé le 20 mars 2010 sur iTunes Store. Le second single de l'albulm s'intitule The Last Fight et a été commercialisé le 19 avril. La couverture officielle de l'album a été mise en ligne le 5 mars 2010 sur leur site officiel[30]. Bullet for My Valentine annonce une tournée aux États-Unis pour la promotion de Fever. Il débute le 30 avril avec Airbourne et Chiodos[32]. Le 12 mars sont diffusés les vidéoclips The Last Fight et Your Betrayal. Le 26 avril, le groupe organise un spectacle privé à Londres pour élébrer la commercialisation de Fever[33].

Temper Temper (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Le 28 décembre 2011, le chanteur annonce sur le compte Twitter du groupe qu'ils sont partis pendant trois semaines en Thaïlande pour écrire, ce qui laisse supposer que c'est pour un nouvel album[34].

Le 6 août 2012, Matt Tuck annonce sur la page Facebook officielle du groupe que l'enregistrement du quatrième album est terminé avec le message suivant : « Bullet army, album 4........Done!!!! MT »[35]. Le 30 octobre, le groupe met sur iTunes le premier single de l'album Temper Temper avant de le publier au Royaume-Uni le 25 novembre[36]. Début novembre, ils annoncent que leur quatrième album, homonyme au single, sera disponible le 12 février 2013[37], avant d'afficher les dates de leur tournée à venir le lendemain sur Facebook, qui comprend un concert à Paris le 19 mars au Bataclan[35].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le style musical du groupe est un mélange du heavy metal[38],[39], hardcore mélodique[40], et de thrash metal[41]. Le groupe est influencé par d'autres groupes tels que Metallica, Annihilator, Pantera, Machine Head, Iron Maiden, Guns N' Roses[42], AC/DC, Testament, Stuck Mojo, Korn, Slayer, Judas Priest, Megadeth, Alice In Chains et Nirvana[43].

Membres[modifier | modifier le code]

Formation actuelle[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Le groupe remporte en 2005 le Kerrang! Awards du « Meilleur Nouveau Groupe Britannique » et décide d'accepter une offre de Kerrang! pour être à l'affiche de leur tournée à l'occasion du 25e anniversaire de Kerrang!.
  • En 2006, BFMV remporte le Metal Hammer Golden God Award pour le « Meilleur Groupe Britannique ».
  • En 2006, le groupe remporte le Kerrang! Awards du « Meilleur Single Britannique » avec la chanson Tears Don't Fall, extrait de l'album The Poison.
  • En 2008, 2009 et 2010, Bullet For My Valentine remporte le prix du « Meilleur Groupe Britannique » aux Kerrang! Awards, auquel ils ajoutent la récompense du « Meilleur Groupe sur Scène » cette dernière année[44],[45].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bullet For My Valentine - Temper Temper », Paul Hagen,‎ 2013
  2. (en) Rock Titans Bullet For My Valentine to Release New Track ‘Temper’. Rockmusicreport.com (19 octobre 2012). Consulté le 3 février 2013.
  3. a, b, c et d (en) « Bullet for My Valentine biography », BBC News (consulté le 8 avril 2009)
  4. a et b (en) « Bullet for My Valentine Interview », Room Thirteen,‎ 2005 (consulté le 30 octobre 2007)
  5. (en) « Billboard 2000 », Billboard,‎ 2006 (consulté le 2 novembre 2007)
  6. (en) « Bullet for My Valentine in the thick of new album », Billboard (consulté le 2 novembre 2007)
  7. (en) « RIAA – Gold & Platinum – 12 August 2009 », Recording Industry Association of America (consulté le 12 août 2009)
  8. (en) « Bullet for My Valentine – Single », Billboard (consulté le 7 novembre 2007)
  9. (en) « Download Festival 2005 line-up », Download Festival (consulté le 7 novembre 2007)
  10. (en) « Bullet for My Valentine – Matt Tuck, Vocals/Guitars », SMN News,‎ 2006 (consulté le 7 novembre 2007)
  11. (en) « Machine Head Added To Metallica's Wembley Bill », Blabbermouth.net,‎ 2007 (consulté le 7 novembre 2007)
  12. (en) Chris, « Bullet update », bulletformyvalentine1.com,‎ 2007 (consulté le 7 novembre 2007)
  13. (en) Gary Graff, « Bullet for My Valentine in the thick of new album », Billboard,‎ 2007 (consulté le 31 novembre 2007)
  14. (en) Chris Harris, « Hate Eternal Do Some Soul-Searching; Plus Shadows Fall, Blut Aus Nord & More News That Rules, In Metal File », MTV,‎ 2007 (consulté le 13 août 2009)
  15. (en) Katie Hasty, « Keys Notches Fourth Week At No. 1 », Billboard,‎ 2008 (consulté le 7 février 2008)
  16. (en) « Bullet for My Valentine’s Matt Tuck on new album », Metal Hammer,‎ 2009 (consulté le 16 mars 2009)
  17. (en) « Bullet for My Valentine Drummer Interviewed By Swigged! », Blabbermouth,‎ 2009 (consulté le 12 août 2009)
  18. (en) « Bullet for My Valentine Talk New Album », Rock Sound,‎ 2010 (consulté le 21 janvier 2010)
  19. (en) Richard Chamberlain, « Sonisphere – the inthenews.co.uk review », Inthenews.co.uk (consulté le 12 août 2009)
  20. (en) « Download Festival 2010 », Kerrang (consulté le 25 janvier 2010)
  21. (en) « HEAVEN & HELL, SLAYER, BULLET FOR MY VALENTINE Confirmed For Austria's NOVA ROCK Festival », Blabbermouth,‎ 2009 (consulté le 4 février 2010)
  22. (en) « BULLET FOR MY VALENTINE, KREATOR, Others Confirmed For Sweden's METALTOWN Festival », Blabbermouth,‎ 2010 (consulté le 4 février 2010)
  23. (en) « KISS To Play Germany's ROCK AM RING/ROCK IM PARK Festivals? », Blabbermouth,‎ 2009 (consulté le 4 février 2010)
  24. (en) « GODSMACK, ROB ZOMBIE, LIMP BIZKIT, SLASH, DEFTONES Confirmed For ROCK ON THE RANGE », Blabbermouth,‎ 2010 (consulté le 10 février 2010)
  25. (en) « New Jersey Bamboolze Festival Announces New Acts: Bullet For My Valentine, Motion City Soundtrack », The Silver Tongue,‎ 2010 (consulté le 11 février 2010)
  26. (en) « BBK Live 2010 Festival line-up begins to take shape », EITB,‎ link (consulté le 11 février 2010)
  27. (en) « KILLSWITCH ENGAGE, DEICIDE, KREATOR, BULLET FOR MY VALENTINE Confirmed For Holland's FORTAROCK », Blabbermouth,‎ 2010 (consulté le 13 février 2010)
  28. (en) « BULLET FOR MY VALENTINE, KILLSWITCH ENGAGE, NILE Confirmed For GRASPOP METAL MEETING », Blabbermouth,‎ 2009 (consulté le 4 février 2010)
  29. (en) « METALLICA, MEGADETH, SLAYER, ANTHRAX Confirmed For Greece's SONISPHERE », Blabbermouth,‎ 2010 (consulté le 21 février 2010)
  30. a et b (en) « Bullet for My Valentine announce third album », BBC News,‎ 2010 (consulté le 17 février 2010)
  31. (en) « "Begging For Mercy" Free Download », Bullet for My Valentine,‎ 2010 (consulté le 16 février 2010)
  32. (en) « Bullet for my Valentine Tour Dates with Airbourne and Chiodos », Noisecreep,‎ 2010 (consulté le 10 mars 2010)
  33. (en) Satvir Bhamra, « Bullet for My Valentine to play secret show », Amplified.tv,‎ 2010 (consulté le 29 octobre 2011)
  34. (en) « Bullet for My Valentine: 'Next Album Going To Be In A Similar Vein Of Fever' », Ultimate-guitar.com,‎ 2011 (consulté le 29 octobre 2011)
  35. a et b (en) « Bullet for My Valentine - facebook », sur facebook.com (consulté le 8 novembre 2012)
  36. (en) « Multi-Platinum Selling Rock Titans BULLET FOR MY VALENTINE To Release New Track “Temper Temper” Available October 30th », sur bulletformyvalentine.com (consulté le 8 novembre 2012)
  37. (en) « Pre-Order "Temper Temper" », sur bulletformyvalentine.com (consulté le 8 novembre 2012)
  38. (en) Chris Nettleton, « Drowned in Sound – Bullet for My Valentine: Scream Aim Fire review », Drowned in Sound (consulté le 8 février 2009)
  39. (en) « Absolute Radio – Bullet for My Valentine pull out of Metallica Wembley show », Absolute Radio,‎ 2007 (consulté le 22 mars 2009)
  40. (en) Corey Apar, « Bullet for My Valentine », Allmusic (consulté le 8 novembre 2011)
  41. (en) Eamonn Stack, « BBC review Scream Aim Fire », BBC News,‎ 2008 (consulté le 8 février 2009)
  42. (en) « Guns N' Roses Biography – AOL Music », Music.aol.com (consulté le 29 octobre 2011)
  43. (en) « Bullet for My Valentine Interview – Ultimate Guitar », Ultimate Guitar Archive,‎ 2005 (consulté le 1 novembre 2007)
  44. (en) Betty Clarke, « Pop review: Bullet for My Valentine, Alexandra Palace, London », The Guardian,‎ 2008 (consulté le 12 août 2009)
  45. (en) « Kerrang! And the winners are... », Kerrang!,‎ 2010 (consulté le 16 février 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :