Bromate de potassium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bromate de potassium
Bromate de potassium
Identification
Nom IUPAC bromate de potassium
No CAS 7758-01-2
No EINECS 231-829-8
No E E924
SMILES
InChI
Apparence poudre cristalline blanche
Propriétés chimiques
Formule brute BrKO3
Masse molaire[1] 167,001 ± 0,002 g/mol
Br 47,85 %, K 23,41 %, O 28,74 %,
Propriétés physiques
fusion 350 °C[2]
ébullition 370 °C (décomposition)[2]
Solubilité 69 g·l-1 (eau, 20 °C)[2]
Masse volumique 3,27 g·cm-3[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Comburant
O



Transport[2]
50
   1484   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[4]
C : Matière comburanteD1B : Matière toxique ayant des effets immédiats graves
C, D1B, D2A, D2B,
SGH[2]
SGH03 :SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique
Danger
H271, H301, H350,
Classification du CIRC
Groupe 2B: L’agent est peut-être cancérogène pour l’homme[3]
Peau irritation
Yeux irritation
Ingestion cancérogène
Écotoxicologie
DL50 177 mg·kg-1 (souris, i.p.)[5]
289 mg·kg-1 (souris, oral)[5]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le bromate de potassium (KBrO3) est un composé chimique inorganique. Comme son nom l'indique, c'est le bromate du potassium, c'est-à-dire le sel de potassium de l'acide bromique.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Bromate de potassium

Le bromate de potassium se présente sous la forme d'une poudre cristalline blanche. Il se décompose vers 370 °C avec émission de dioxygène. Le bromate de potassium est relativement soluble dans l'eau mais pas du tout dans les alcools.

C'est un composé toxique et cancérigène.

Comme tout bromate, le bromate de potassium est un oxydant puissant (E° = 1.5 V, comparable au permanganate de potassium, KMnO4), bien plus que les chlorates. Il reste partiellement actif en solution aqueuse, et la présence de chlorates le rend encore plus toxique et cancérigène. Les mélanges de bromate de potassium et de substances combustibles comme le phosphore ou le soufre sont explosifs et sensibles aux frottements.

Le bromate de potassium peut libérer du dioxygène et être réduit en bromure de potassium (KBr).

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le bromate de potassium est utilisé pour le titrage (bromatométrie) de l'arsenic, de l'antimoine et de l'étain. Il est aussi utilisé comme monocristal piézoélectrique.

Il est, ou a été, utilisé comme additif alimentaire (sous le nom de E924 ou E924a), principalement comme adjuvant dans la farine afin de rendre la pâte plus ferme et d'augmenter sa levée à la cuisson, ou encore dans la production de malt. Dans de bonnes conditions, le bromate de potassium est complètement détruit à la cuisson, mais s'il est mis en excès, si la cuisson n'est pas assez longue, ou pas à une température suffisamment élevée, il peut en rester un résidu dangereux si consommé.

Du fait de son caractère cancérigène, son utilisation comme additif alimentaire a été interdite dans les pays d'Europe dès 1990, au Canada en 1994, en Chine en 2005 et dans de nombreux autres pays (Brésil, Pérou, Sri Lanka) mais pas aux États-Unis, puisque la Food and Drug Administration (FDA) a autorisé son utilisation avant que la clause Delaney[6] de Loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques (Federal Food, Drug, and Cosmetic Act — FFDCA) n'entre en vigueur en 1958. Cependant en 1991 la FDA a fortement recommandé aux boulangers et pâtissiers de ne plus l'utiliser. Aussi, en Californie, un label est obligatoire lors de l'utilisation de la farine bromatée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e et f Entrée du numéro CAS « 7758-01-2 » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais) (JavaScript nécessaire)
  3. http://monographs.iarc.fr/ENG/Classification/ClassificationsAlphaOrder.pdf
  4. http://www.reptox.csst.qc.ca/Produit.asp?no_produit=262709&nom=Bromate+de+potassium
  5. a et b Mutation Research. Vol. 223, Pg. 399, 1989.
  6. « the Secretary of the Food and Drug Administration shall not approve for use in food any chemical additive found to induce cancer in man, or, after tests, found to induce cancer in animals », Le secrétariat de la FDA ne doit pas approuver l'usage d'additifs alimentaires chimiques prouvés cancérigènes pour l'homme, ou, après tests, prouvés cancérigènes pour l'animal