Cyanure de potassium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyanure de potassium
La dose mortelle de KCN
La dose mortelle de KCN
Identification
Nom IUPAC Cyanure de potassium
No CAS 151-50-8
No EINECS 205-792-3
Apparence cristaux hygroscopiques ou solide de forme variable, d'odeur caractéristique. Sans odeur quand sec[1].
Propriétés chimiques
Formule brute CKN  [Isomères]KCN
Masse molaire[2] 65,1157 ± 0,0011 g/mol
C 18,45 %, K 60,04 %, N 21,51 %,
Propriétés physiques
fusion 634 °C[1]
ébullition 1 625 °C[1]
Solubilité dans l'eau : 716 g·l-1[1]
Masse volumique 1,52 g·cm-3[1]
Thermochimie
S0solide 127,8 J.K–1.mol–1
ΔfH0solide -131,5 kJ/mol
Cristallographie
Structure type NaCl[3]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
66
   1680   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[4]
D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats gravesE : Matière corrosive
D1A, E,
Composés apparentés
Autres cations Cyanure de sodium
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le cyanure de potassium ou KCN est le sel de potassium du cyanure d'hydrogène ou acide cyanhydrique. C'est un composé cristallin incolore semblable au sucre et très soluble dans l'eau. Très toxique, le KCN a une odeur d'amande. C'est une des seules substances qui forme des composés solubles de l’or dans l'eau et ainsi est utilisée en bijouterie pour exécuter des dorures. Il est aussi utilisé pour extraire l’or du minerai, bien que ce soit le cyanure de sodium qui soit utilisé en général. KCN était utilisé comme mort-aux-rats jusqu'aux années 1970.

Toxicité[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cyanure.

De tous les produits connus, les sels de cyanure sont ceux qui agissent le plus rapidement sur l'organisme. Ils provoquent une diminution du métabolisme d'oxydation et de l'utilisation d'oxygène. Une acidose lactique apparaît comme conséquence du métabolisme anaérobique.

L'effet du cyanure de potassium est semblable à celui du sel de sodium. Après une consommation de 100 à 200 mg de cyanure de potassium, il y a perte de conscience en une minute et parfois en 10 secondes dépendant de la résistance du corps et de la quantité d'aliments présents dans l'estomac. Après une période de 45 min, la personne entre en coma et peut mourir en deux heures s'il n'y a pas d'intervention médicale. Durant cette période, il peut y avoir des convulsions. En général, la mort intervient par arrêt du cœur.

Quelques nazis importants dont Hermann Göring et Heinrich Himmler se sont suicidés en utilisant du cyanure de potassium. La substance a aussi été utilisée en 1978 pour le suicide en masse de 914 personnes du Temple du Peuple à Jonestown au Guyana.

Empoisonnement[modifier | modifier le code]

Après ingestion du poison, il n'est pas anormal de trouver du sang recraché. Les ongles et les lèvres virent au rose-violet, en raison du blocage de la circulation sanguine et de la diminution de l'oxygène sanguin. Une odeur d'amande dans la bouche de l'individu donne une preuve supplémentaire de l'origine de l'empoisonnement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e CYANURE DE POTASSIUM, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (en) Bodie E. Douglas, Shih-Ming Ho, Structure and Chemistry of Crystalline Solids, Pittsburgh, PA, USA, Springer Science + Business Media, Inc.,‎ 2006, 346 p. (ISBN 0-387-26147-8), p. 64
  4. « Cyanure de potassium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009