Bandung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bandung (homonymie).
Kota de Bandung
Image illustrative de l'article Bandung
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Type kota
Province Java occidental
Date de création 1810
Démographie
Population 2 511 000 hab. (2004)
Densité 14 946 hab./km2
Langue(s) soundanais
Groupes ethniques Soundanais
Géographie
Superficie 168 km2
La mairie de Bandung
Le Gedung Sate, siège du gouvernement provincial
La rue Braga, la populaire artère commerciale de Bandung, dans les années 1930

Bandung (prononciation : /bɑ̃duŋ/écouter) (ou Bandoeng en néerlandais et en indonésien jusqu'en 1947), est une ville d'Indonésie, située dans l'ouest de l'île de Java.

La ville est la capitale de la province de Java occidental. Elle a le statut de kota. Sa population était de 2 511 000 en 2004, soit une densité de 15 500 habitants/km².

Bandung est le siège du Diocèse de Bandung.

Bandung est également le nom du kabupaten dans lequel se trouve la ville. Son chef-lieu est Soreang. Le kabupaten, de création plus ancienne que la ville, est une entité administrative distincte.

Histoire[modifier | modifier le code]

La tradition sundanaise fait remonter la fondation du kabupaten de Bandung à 1488, à l'époque du royaume de Pajajaran.

Une charte royale (piagam) datée du 20 avril 1641 stipule que le Sultan Agung du royaume de Mataram élève le tumenggung (fonctionnaire royal) Wiraangunangun à la dignité d' adipati (préfet).

En 1704, à la suite d'une rencontre à Cirebon entre la VOC (compagnie néerlandaise des Indes orientales) et les bupati de la région du Priangan (hautes terres de l'ouest de Java et cœur du pays soundanais), Ardisuta est nommé bupati avec le titre de Tumenggung Anggadiredja I.

En 1799, la VOC est déclarée en faillite par le gouvernement hollandais, qui reprend ses actifs. L' adipati est alors Wiranatakusuma II.

En 1808, Herman Willem Daendels, nommé gouverneur-général des Indes néerlandaises par Louis Bonaparte, roi de Hollande, réforme l'administration coloniale et fait construire une "Grande route postale" (Groote Postweg) reliant l'ouest de Java à l'est. En 1809, Wiranatakusumah II ordonne le déménagement de sa résidence à Karapyak (aujourd'hui Dayeuh Kolot) au bord de la rivière Cikapundung.

En 1810, Daendels marque le point central de la nouvelle ville de Bandung avec un bâton, en déclarant : “Zorg, dat als ik terug kom hier een stad is gebouwd!” ("Veillez à ce qu'une ville soit construite ici lorsque je reviendrai!"). L'année suivante, il ordonne aux bupati de Bandung et Parakanmuncang d'y emménager leur résidence.

Scène de rue à Bandung (1908)
Le Gedung Merdeka où s'est tenue la conférence de Bandung en 1955

En 1955, s'est tenue la conférence de Bandung. Un musée commémore cet événement historique.

Transport[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Bandung Husein Sastranegara

L'aéroport international Husein Sastranegara relie la ville aux principales villes d'Indonésie ainsi qu'à Kuala Lumpur en Malaisie et à Singapour. C'est aussi le site du constructeur aéronautique national, la société PT Dirgantara Indonesia ou Aérospatiale indonésienne.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

L'hôtel Savoy Homann, de style Bauhaus

Architecture[modifier | modifier le code]

La "Villa Isola", aujourd'hui "Bumi Siliwangi"
Un quartier de Bandung dans les années 1930

La ville de Bandung possède un petit patrimoine de construction de style "Art déco", ainsi que des maisons typique de l'architecture coloniale des années 1930.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Bandung est le siège de plusieurs établissements d'enseignement supérieur parmi les plus prestigieux d'Indonésie.

L'Institut technologique de Bandung

L'Institut technologique de Bandung, créé à l'époque coloniale, est la plus ancienne école d'ingénieurs d'Indonésie et une des institutions d'enseignement supérieurs les plus réputées du pays.

L'université Padjadjaran est une des premières universités créées par l'Indonésie indépendante.

Bandung possède un Musée de Géologie de renom (sections sur les fossiles, les volcans, les ressources naturelles minéralogiques, etc.).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :