Semarang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le kabupaten homonyme, voir Kabupaten de Semarang.
Kota de Semarang
Image illustrative de l'article Semarang
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Type kota
Province Java central
Date de création 2 mai 1547
Démographie
Population 1 268 292 hab. (2006)
Densité 5 637 hab./km2
Langue(s) javanais
Groupes ethniques Javanais, Chinois
Géographie
Superficie 225 km2

Semarang est une ville d'Indonésie située sur la côte nord de Java, le Pasisir. C'est la capitale de la province de Java central. Elle a le statut de kota et est distincte du kabupaten de Semarang.

Avec près d'1,3 million d'habitants (2006), Semarang est la 5e ville d'Indonésie.

La ville est le siège de l'Archidiocèse de Semarang.

La place Simpang Lima. Au fond, le Lawang Sewu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Gravure de Semarang en 1750
Gravure représentant une rue de Semarang en 1859
Article détaillé : Histoire de Java.

Comme plusieurs villes du Pasisir, tournées depuis des siècles vers le monde extérieur et le commerce international, Semarang est un ancien site portuaire. Son développement est lié à l'essor du Pasisir pendant l'expansion du commerce international, du XVe au XVIIe siècle, marqué par l'établissement des premières communautés chinoises, les débuts de l'islamisation de cette partie de Java et la fondation du royaume de Demak. L'amiral chinois Zheng He, qui mènera sept expéditions vers l'Inde, le Moyen-Orient et l'Afrique de l'Est entre 1405 et 1433, fait plusieurs fois escale à Java. La tradition veut qu'il soit venu à Semarang.

Selon la tradition, c'est le sultan Adiwijaya de Pajang qui en 1547 crée le kabupaten et élève à la dignité de bupati Pandan Arang II. Peu de temps après, Pandan Arang se retire sur le mont Jabalekat dans la région de Klaten où il se consacre à la propagation de la religion musulmane sous le nom de Sunan Tembayat. Il meurt en 1553 et est enterré au sommet du Jabalekat.

Dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, après la mort du sultan Agung, le royaume de Mataram est miné par des guerres de succession. Les rois s'endettent auprès de la VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou "Compagnie hollandaise des Indes orientales"), basée à Batavia, pour financer leurs campagnes contre les différentes rébellions. En 1677, le souverain doit céder Semarang en gage à la VOC.

Au XIXe siècle, la ville "murée" (fortifiée de palissades) abrite les Européens et assimilés et leur nombreuses domesticité. Chaque kampung (quartiers) des faubourgs regroupe en principe un groupe ethnique sous l'autorité d'un traditionnel : Bugis, Chinois, Javanais, Malais. Les corps de métier sont répartis de la même façon dans la ville. Semarang est la plus grande ville de Java après Batavia. Des navires vont et viennent dans son port des autres îles des Indes néerlandaises, d'Asie, d'Afrique, d'Europe et d'Amérique. La ville est le débouché des produits du centre de Java. Elle est essentiellement exportatrice. La construction d'un port moderne à Batavia à la fin du XIXe siècle va progressivement éclipser le rôle de Semarang, bien qu'elle poursuive son développement urbain au cours du XXe siècle.

La Gereja Blenduk ("église à la coupole"), église protestante construite au XVIIIe siècle par les Hollandais

La residentie de Semarang[modifier | modifier le code]

Siège de la residentie de Semarang (vers 1900)

La ville de Semarang acquiert le statut de Gemente (ville) en 1906 et est dirigée par un burgenmester. Désormais, la ville et le kabupaten de Semarang sont deux entités distinctes, bien que la ville demeure le chef-lieu du kabupaten. Dans les années 1950, l'idée est lancée de déplacer le chef-lieu à Ungaran, ce qui sera finalement réalisé en 1983.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Ville du Pasisir, Semarang affirme être le siège de la plus ancienne communauté chinoise de Java. Un temple, le Sam Poo Kong, y est d'ailleurs dédié au grand amiral chinois Zheng He ou Sam Poo. Chaque année, la population de Semarang célèbre le passage de Sam Poo Tay Djien, c'est-à-dire "l'amiral Zheng He", censé avoir eu lieu en 1405. Une procession de chevaux menés temple de Sam Poo Kong.

Certaines spécialités culinaires de Semarang sont d'origine chinoise, comme le lumpia Semarang, pâté impérial aux légumes qui n'est plus vraiment chinois mais typiquement javanais.

Lumpia Semarang

Sur les pentes du mont Ungaran, au sud de Semarang, se trouve un ensemble de temples appelé Gedung Songo ou "les neuf constructions".

Les autres sites archéologiques accessibles depuis Semarang sont les candi (temples) suivants[1] :

  • Muncul, sanctuaire hindouiste édifié très certainement au VIIIe siècle,
  • Candirejo,
  • Pringapus, construit vers 850,
  • Perot.

De Semarang, on peut se rendre en bateau aux îles Karimun Jawa.

Semarang est raisonnablement équipée en termes d'hôtellerie. Les chaînes indonésiennes "Ciputra" et "Santika" tiennent des établissements aux normes internationales. L'"Ibis Semarang" en construction sur la Jalan Gajah Mada, une des principales artères de la ville, à proximité du quartier des affaires et de celui très animé de Simpang Lima, offrira 180 chambres, des salles de conférences et le restaurant "La Table".

Transport[modifier | modifier le code]

Bus à Semarang
Aéroport Achmad Yani : le hall de départ

Semarang est située sur la grande route côtière du nord qui relie Jakarta, la capitale de l'Indonésie, à Surabaya, la 2e ville du pays.

Sur la ligne de chemin de fer principale que constitue cet axe Jakarta-Surabaya, la gare de Semarang Tawang est la principale entre les deux villes. C'est de cette gare que Rimbaud est parti pour rejoindre la garnison de Salatiga en 1876, après s'être engagé comme mercenaire dans la KNIL, l'armée coloniale des Indes néerlandaises et avoir débarqué du bateau qui l'emmenait de Batavia (aujourd'hui Jakarta).

L'aéroport international Achmad Yani est desservi par :

Achmad Yani a accueilli plus de 3 millions de passagers en 2012, ce qui en fait le 9e aéroport indonésien. La construction d'une nouvelle aérogare doit commencer en 2013.

Éducation[modifier | modifier le code]

Un lycée à Semarang

Semarang est le siège de plusieurs universités.

Il existe une école internationale à Semarang, la "Semarang International School". L'enseignement y est donné en anglais et suit le "Primary Years Programme" (programme du primaire) de l'International Baccalaureat Organisation dont l'école est membre (voir http://www.ibo.org/pyp/).

Zheng He[modifier | modifier le code]

Le temple chinois Tay Kak Sie

En 2005, Semarang a commémoré le 600e anniversaire du passage de Zheng He. L'amiral aurait creusé une grotte sur la colline de Simongan à Semarang, comme demeure provisoire le temps qu'on répare ses navires. Vivre et méditer dans une grotte était pratique courante à Java. Durant son séjour, Zheng He aurait également fait construire une mosquée pour la communauté musulmane chinoise de Semarang. Cette mosquée aurait par la suite été transformée en un temple par les habitants de Semarang. Ce temple est connu sous le nom de Sam Poo Kong. On y trouve une grande statue censée représenter Zheng He.

Les habitants de Semarang, chinois ou non, honorent Zheng He. Un autre temple, Tai Kak Sie, a été construit afin de lui rendre hommage. Ces deux temples sont des lieux incontournables pour le visiteur de Semarang. Ils ont attirent chaque jour des centaines de pèlerins, Indonésiens d'origine chinoise ou non, pour demander protection à Zheng He.

Arthur Rimbaud[modifier | modifier le code]

C'est à Semarang que le poète débarque en 1876, en provenance de Batavia (aujourd'hui Jakarta), avant de prendre le train pour Salatiga, à la garnison de laquelle il est affecté.

Autres personnalités[modifier | modifier le code]

Willem Einthoven

Le physiologiste néerlandais Willem Einthoven, prix Nobel de physiologie ou médecine en 1924, est né à Semarang.

Notes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Site du gouvernement du Kabupaten de Semarang : www.semarangkab.go.di