Javanais (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Javanais, Javanais (argot) et Javanais (chat).
Maison javanaise dans la région de Salatiga

On appelle Javanais la population dont la langue est le javanais, une langue de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes. Les Javanais forment un groupe comptant près de 90 millions d'individus.

Le pays des Javanais est traditionnellement le centre et de l'est de l'île indonésienne de Java en Indonésie. On trouve également d'importantes populations javanaises dans la province de Lampung dans le sud de l'île de Sumatra, où le gouvernement colonial des Indes néerlandaises avait, au début du XXe siècle, installé des paysans javanais dans le cadre d'un programme destiné à soulager Java surpeuplée, et dans la province de Sumatra du Nord, où des planteurs hollandais avaient fait venir des Javanais pour travailler dans leurs plantations.

Hors d'Indonésie, on trouve des Javanais au Suriname, également ancienne colonie néerlandaise, et en Nouvelle-Calédonie, où les propriétaires de mines de nickel avaient fait venir de la main-d'œuvre de Java.

Les Javanais sont en majorité musulmans sunnites. Il existe d'importantes minorités catholique et protestante. On trouve en outre des enclaves hindouistes dans la région de Banyuwangi, les flancs du Mont Lawu et le massif du Tengger.

Danseuse à Yogyakarta

Origines[modifier | modifier le code]

Il y a environ 21 000 ans, la Nouvelle-Guinée était reliée à l'Australie, formant la masse continentale appelée Sahul. L'Australie avait été peuplée il y a au moins 40 000 ans par des migrations depuis l'actuel continent asiatique. On a retrouvé, dans la Grande Grotte de Niah au Sarawak un crâne humain qu'on a daté de 40 000 ans. Ces migrations avaient été possibles car à l'époque, le niveau des mers était plus bas qu'actuellement. Des migrations avaient également pu avoir eu lieu directement de l'Asie vers la Nouvelle-Guinée et les îles Salomon.

Il y a 5 000 à 6 000 ans, le niveau des mers est remonté pour atteindre la situation actuelle, coupant ces populations du continent asiatique et empêchant d'autres migrations pour un certain temps.

Il y a 5 000 ans (3000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taiwan. Vers 2000 avant J.-C. , des migrations ont lieu de Taiwan vers les Philippines. De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Sulawesi et Timor et de là, les autres îles de l'archipel indonésien. Vers 1 500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée et au delà, les îles du Pacifique. Les Austronésiens sont sans doute les premiers grands navigateurs de l'histoire de l'humanité.

Le peuplement de l'Indonésie a donc deux origines, comme l'attestent les résultats d'une étude menée par des généticiens[1].

Personnalités javanaises[modifier | modifier le code]

  • La chanteuse française Anggun est d'origine javanaise.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cristian Capelli, James F. Wilson, Martin Richards, Michael P.H. Stumpf, Fiona Gratrix, Stephen Oppenheimer, Peter Underhill, Vincenzo L. Pascali, Tsang-Ming Ko et David B. Goldstein, "A Predominantly Indigenous Paternal Heritage for the Austronesian-Speaking Peoples of Insular Southeast Asia and Oceania", The American Journal of Human Genetics, Volume 68, Issue 2, pp. 432-443, 1 février 2001