Armoiries du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries du Canada
Image illustrative de l'article Armoiries du Canada
Versions

Image illustrative de l'article Armoiries du Canada
Petites armoiries
Détails
Souverain Élisabeth II, du chef du Canada
Adoption 1994
Timbre Lion léopardé d'or couronné de la couronne de saint Édouard au naturel, tenant une feuille d'érable dans sa patte et reposant sur un bourrelet d'argent et de gueules d'où partent des lambrequins en forme de feuilles d'érable d'argent et de gueules
Heaume Heaume d'or fourré de sinople, fermé à cinq grilles, avec une feuille d'érable sur le gorgerin
Écu Coupé de deux, les deux premiers champs partis pour former un écartelé d'Angleterre, d'Ecosse, d'Irlande et de France, le dernier champ d'argent à trois feuilles d'érable reliées par une même tige au naturel.
Supports Un lion d'or armé et lampassé de gueules tenant une bannière d'argent à l'Union Flag au naturel à dextre et la licorne écossaise tenant une bannière d'argent aux armes du royaume de France à senestre.
Devise A mari usque ad Mari (d'une mer à l'autre)
Ordres Ordre du Canada
Autres éléments La couronne de saint Édouard au dessus du timbre et deux rameaux de roses, chardons, trèfles et lis sous la devise.
Précédentes versions 1921, 1957
Usage Souverain et gouvernement

Les armoiries du Canada furent ordonnées par le roi George V le 21 novembre 1921 et modifiées deux fois dans le cours du 20e siècle. Elles sont inspirées des armoiries du Royaume-Uni.

Composantes des armoiries[modifier | modifier le code]

Écu[modifier | modifier le code]

L'écu est divisé en cinq champs. Le premier, en haut et à dextre (à gauche de l'observateur), porte les trois léopards d'Angleterre ; le deuxième porte le lion et le trescheur écossais ; et le troisième la harpe d'Irlande. Ces trois quartiers sont les mêmes que les trois premiers quartiers des armoiries du Royaume-Uni.

Le quatrième quartier d'azur porte les trois fleurs de lys d'or, de l'écu de France dit de « France moderne. »

Le cinquième champ occupe la champagne c'est-à-dire la fasce d'en bas : une tige de trois feuilles d'érable rouge, un symbole canadien de longue date qui consolida sa position pendant le XIXe siècle. D'abord, ces feuilles étaient vertes pour symboliser la jeunesse et la vigueur du pays ; elles devinrent rouges par la suite pour s'accorder avec les couleurs officielles du Canada. (Le blason les dit « au naturel » ; elles peuvent donc être de n'importe quelle couleur de feuilles d'érable naturelles.)

Ruban[modifier | modifier le code]

Le ruban porte la devise Desiderantes meliorem patriam, « Désirant une meilleure patrie ». C'est la devise de l'Ordre du Canada. Cet élément fut ajouté en 1994 par la reine selon les conseils du Premier ministre. (Selon une règle de l'héraldique canadienne, un membre de l'Ordre a le droit d'inclure le ruban dans ses armoiries personnelles, et les armoiries du Canada sont officiellement les armes de la Reine du chef du Canada, la souveraine de l'Ordre.)

Heaume[modifier | modifier le code]

Les armoiries incluent un heaume royal, soit un casque en or barrée, montré de face. Il est entouré d'un lambrequin rouge et blanc, les couleurs officielles du Canada.

Cimier et couronne[modifier | modifier le code]

Le cimier symbolise la souveraineté du Canada et se voit sur le pavillon du Gouverneur général du Canada.

Il s'agit d'un lion d'or couronné, pareil au cimier des armoiries royales britanniques, mais il s'en distingue par la feuille d'érable qu'il porte dans sa patte droite.

Au-dessus du lion, la Couronne de saint Édouard, représente la monarchie.

Supports[modifier | modifier le code]

Le lion de l'Angleterre et la licorne enchaînée de l'Écosse tiennent l'écu ; ce sont les mêmes supports que sur les armoiries du Royaume-Uni, à la différence que les supports canadiens ne sont pas couronnés. Chaque support tient aussi une lance ; un Union Flag flotte sur la lance du lion, et bannière royale de France (d'azur aux trois fleurs de lis d'or) flotte de celle de la licorne. Ces marques royales sont un souvenir des armes royales britanniques à l'époque où les souverains d'Angleterre revendiquaient le titre de roi de France et portaient les lis sur leur écu.

Devise[modifier | modifier le code]

La devise du Canada est A mari usque ad mare (« (Tu règneras) D'un océan à l'autre »), une citation biblique (Psaume 72 verset 8). Cette devise fut suggérée par Samuel Leonard Tilley, l'un des Pères de la Confédération.

Emblèmes floraux[modifier | modifier le code]

Sous l'écu et la devise se trouvent une guirlande de roses, de chardons, des trèfles et des lys, représentant respectivement l'Angleterre, l'Écosse, l'Irlande et la France.

Blasonnement des armes[modifier | modifier le code]

Le blason des armoiries du Canada, proclamé en 1921, suit :

tiercées en fasces, les deux premières fasces formant l'écartelé suivant, savoir : au 1, de gueules, à trois léopards d'or l'un sur l'autre (Angleterre) ; au 2, d'or, à un lion de gueules dans un double trescheur fleuré, contrefleuré du même (Écosse) ; au 3, d'azur, à une harpe d'or, cordée d'argent (Irlande) ; au 4, d'azur, à trois fleurs de lis d'or (France) ; la troisième fasce est d'argent, à trois feuilles d'érable tigées, au naturel.

Timbré d'un casque royal, au mantelet d'argent doublé de gueules; pour cimier, sur un tortil d'argent et de gueules, un léopard d'or à la couronne impériale, tenant de sa patte dextre une feuille d'érable de gueules.

Supports : à dextre un lion d'or tenant une lance d'argent, pointée d'or, déployant à dextre la bannière du Royaume-Uni, et, à sénestre, une licorne d'argent, armée, onglée et à la crinière d'or, accolée d'une couronne de croix pattées et fleurdelisée, attachée d'une chaîne du même, et tenant une lance déployant à sénestre une bannière d'azur à trois fleurs de lis d'or ; le tout surmonté de la couronne impériale. Sous l'écu, sur une terrasse de roses, chardons, trèfles et lis de jardin, un liston portant la devise A mari usque ad mare.

Évolution[modifier | modifier le code]

Le blasonnement de 1921 a été modifié par deux fois au cours du 20e siècle. En 1957, la couleur des feuilles d'érable a été changé du sinople à leur couleur naturelle. En 1994, le ruban de l'Ordre du Canada a été ajouté autour de l'écu. La couronne impériale timbrant le lion et la composition était représentée sous la forme de la couronne Tudor jusqu'au milieu du 20e siècle puis sous la forme de celle de saint Édouard. Les lambrequins sont dessinés depuis 1994 sous la forme d'une série de feuilles d'érable. Comme le gouvernement du Canada a fait homologuer un dessin officiel, ces changements dans la façon de représenter les armoiries ont également une valeur règlementaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]