Armoiries de Terre-Neuve-et-Labrador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries de Terre-Neuve-et-Labrador
Image illustrative de l'article Armoiries de Terre-Neuve-et-Labrador
Versions

Image illustrative de l'article Armoiries de Terre-Neuve-et-Labrador
Armes (écu armorié)
Détails
Adoption 1637
Cimier Un élan d’Amérique passant au naturel.
Écu De gueules à la croix d’argent cantonnée aux un et au quatre d’un léopard d’or ceint de la couronne royale du même, aux deux et trois d’une licorne passant d’argent armée, crinée et onglée d’or, colletée d’une couronne de croix pattées et de fleurs de lis munie d’une chaîne passant entre ses pattes antérieures et recourbée sur son dos, le tout du même.
Supports Deux autochtones en tenue de guerre et armés debout sur un monticule herbeux, le tout au naturel.
Devise Quærite prime regnum Dei (« Chercher d’abord le royaume de Dieu »)

Les armoiries de la Province de Terre-Neuve-et-Labrador furent octroyées par le Roi Charles Ier d'Angleterre le 1er janvier 1637 à David Kirke, gouverneur de Terre-Neuve de 1638 à 1651. En 1928 elles furent redécouvertes et adoptées officiellement comme les armoiries du Dominion de Terre-Neuve. Elles sont composées d'un champ de gueules avec une croix d'argent en son centre ; dans les quarts supérieur et inférieur droit gauche on peut voir deux lions dorés ; dans les quarts supérieur droit et inférieur gauche deux licornes d'argent. Les armoiries sont soutenus par deux indigènes de la tribu Beothuk, portant un arc et une flèche. Les armoiries sont surmontées d'une chimère en forme de Cerf élaphe. À la base des armoiries apparait la légende Quaerite prime Regnum Dei (Cherchez d'abord le royaume de Dieu).