Royaume de Grande-Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Royaume de Grande-Bretagne

17071801

Drapeau Blason

Devise : Dieu et mon droit (« In My Denfens God Me Defend » utilisé en Écosse)

Hymne : God Save the King/Queen (1780s – 1801, habituellement)

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation du Royaume de Grande-Bretagne

Informations générales
Statut Démocratie parlementaire et monarchie constitutionnelle
Capitale Londres
Langue anglais (officielle de facto), cornique, scots, gaélique écossais, norne, gallois
Monnaie Livre sterling
Démographie
Population 10 942 646 hab. (1801)
Superficie
Superficie 230 977 km2 (1801)

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Royaume de Grande-Bretagne (anglais : Kingdom of Great Britain ; cornique : Rywvaneth Breten Veur ; scots : Kinrick o Great Breetain ; gaélique écossais : Rìoghachd na Breatainne Mòire ; gallois : Teyrnas Prydain Fawr), rarement appelé aussi Royaume-Uni de Grande-Bretagne (United Kingdom of Great Britain)[1],[2], était un état souverain en Europe du Nord, qui existait de 1707 à 1801. Il est entré en fonction le 1er mai 1707, avec l'union politique du Royaume d'Écosse et le Royaume d'Angleterre (qui comprenait le Pays de Galles). Avec le traité de l'Union de 1706 (ratifié par les actes de l'Union en 1707), il a été convenu de créer un seul royaume unifié, englobant l'ensemble de l'île de Grande-Bretagne et de ses îles périphériques, excluant l'Irlande qui est restée un domaine séparé relevant de la couronne britannique nouvellement créée. Le Royaume de Grande-Bretagne est régi par un seul parlement et du gouvernement, basé à Westminster. Les anciens royaumes avaient déjà partagé le même monarque depuis le roi d'Écosse Jacques VI, qui est devenu roi d'Angleterre en 1603 après la mort de la reine Élisabeth I, portant sur une « Union des procureurs de la Couronne ».

Le 1er janvier 1801, le Royaume de Grande-Bretagne et le Royaume d'Irlande sont unis pour former le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande.

La majorité de l'Irlande a quitté le syndicat en tant que l’État libre d'Irlande en 1922, conduisant à ce que l’État soit renommé en Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord en 1927.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Union with England Act 1707 (article 2) ; (article 3) ; (article 4) sur legislation.gov.uk, consulté le 3 octobre 2013.
  2. Uniting the kingdom?, nationalarchives.gov.uk, consulté le 3 octobre 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]