Trèfle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trèfle (homonymie).

Les trèfles sont des plantes herbacées de la famille des Fabacées (Légumineuses), appartenant au genre Trifolium.

Ils sont caractérisés par leurs feuilles composées à trois folioles et leur capacité à fixer l'azote atmosphérique grâce à des bactéries symbiotiques hébergées dans leurs racines. La richesse en protéines de certaines espèces fait de celles-ci des plantes de choix entrant dans la composition des prairies destinées à l'alimentation des ruminants d'élevage.

Selon la croyance populaire, les rares exemplaires de feuilles à quatre folioles (trèfle à quatre feuilles) portent bonheur à celui qui les découvre.

La feuille de trèfle est un des symboles du constructeur automobile Alfa Romeo. C'est aussi un symbole courant pour représenter l'Irlande (le trèfle irlandais) : la tradition veut que saint Patrick, le patron de l'île, se soit servi de la feuille de trèfle pour illustrer le mystère de la Trinité. On peut aussi remarquer que les folioles de la plante évoquent le symbole celte à trois branches spiralées appelé triskell. La feuille de trèfle est aussi l'emblème de l'Association mondiale des guides et éclaireuses, l'organisation internationale du guidisme (scoutisme féminin).

Le trèfle apparaît également sur les logos du club de football du Celtic Glasgow ainsi que sur celui du club omnisports du Panathinaïkos.

L'espèce la plus commune dans les pelouses est le trèfle blanc (Trifolium repens L.).

Caractéristiques communes[modifier | modifier le code]

Plantes herbacées généralement de petite taille, certaines rampantes, qui peuvent être vivaces, annuelles ou bisannuelles.

Les feuilles sont généralement à trois folioles (parfois quatre), et sont à l'origine du nom de la plante ; ces folioles sont presque toujours dentées, parfois maculées en leur centre.

L'inflorescence comporte de nombreuses fleurs groupées en têtes sous forme d'une grappe, et qui ressemble soit à un capitule en boule, soit à un épi, les pédoncules s'alignant en étages serrés le long de l'extrémité de la tige.

Le calice de la fleur compte cinq dents, avec une corolle typique des fabacées (étendard, ailes et carène), avec des ailes plus longues que la carène, et un étendard érigé généralement recourbé vers le haut dans la majorité des espèces.

L'androcée est diadelphe (étamines assemblées en deux groupes).

Les fruits sont des petites gousses à l'intérieur du calice, contenant de une à quatre graines.

Plusieurs espèces sont cultivées comme plantes fourragères. Ce sont aussi parfois des plantes mellifères.

Histoire[modifier | modifier le code]

Trèfle à cinq feuilles

Jadis, le trèfle était considéré comme une plante magique associée à la magie blanche. S'il est notoire que la découverte d'un trèfle à quatre feuilles est censée porter bonheur à celui qui le trouve, d'autres sont étonnantes[1] :

  • À 4 feuilles, le trèfle peut rompre un sortilège ou le renvoyer à son envoyeur.
  • À 5 feuilles, il prédit la célébrité.
  • À 6 feuilles, de très grosses rentrées d'argent
  • À 7 feuilles, la prospérité à vie

Ennemis[modifier | modifier le code]

Les chenilles des papillons de nuit (hétérocères) suivants (classés par famille) se nourrissent de trèfle :

(Voir aussi ces papillons sur le Wiktionnaire)

Principales espèces (France)[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les plantes magiques, guide de visite du jardin des neuf carrés de l'abbaye de Royaumont

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]