Alexander von Keyserling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Keyserling.
Alexander von Keyserling.

Le comte Alexander Friedrich Michael Lebrecht Nikolaus Arthur von Keyserling est un paléontologue, un géologue et un naturaliste allemand, né le 15 août 1815 à Kabillen dans le gouvernement de Courlande, alors province de l'Empire russe (aujourd'hui Lettonie) et mort le 8 mai 1891 à Rayküll dans le gouvernement d'Estland. Il était donc sujet de l'Empire russe.

Il est le fils du comte Heinrich Dietrich Wilhelm von Keyserling et de son épouse, née Anne Amélie Bénigne von Nolde et fait donc partie d’une puissante famille d’aristocrates germano-baltes. Considéré comme l’un des fondateurs de la géologie russe, il fait de nombreuses expéditions pour le compte de son ami, le tsar Nicolas Ier (1796-1855). Outre ses travaux en géologie, on lui doit des recherches en botanique. Il fut également Chef de la Chevalerie Estonienne (1857–1862).

Il avait épousé en 1844 la comtesse Zénaide Cancrin (1821-1885), fille du célèbre ministre des Finances de Nicolas Ier.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • Avec Johann Heinrich Blasius (1809-1870), Die Wirbelthiere Europa's (Les mammifères d'Europe) (deux tomes en un volume, F. Vieweg und Sohn, Braunschweig, 1840).
  • Avec Paul Theodor von Krusenstern (1809-1881) Wissenschaftliche Beobachtungen auf einer Reise in das Petschora-Land, im Jahre 1843 (C. Kray, Saint-Pétersbourg, 1846).
  • Der nördliche Ural und das Küstengebirge Pai-Choi, untersucht und beschrieben von einer in den Jahren 1847, 1848 und 1850 durch die kaiserlich-russische geographische Gesellschaft ausgerüsteten Expedition… (Buchdruckerei der kaiserlichen Akademie der Wissenschaften, Saint-Pétersbourg, 1853).
  • "Reisetagebücher des Graffen Cancrin 1840-45"[1]
  • Polypodiacea et cyatheacea herbarii bungeani (W. Engelmann, Leipzig, 1873).
  • Genus Adiantum L. Recensuit Alexander Keyserling… (Académie impériale des sciences, Saint-Pétersbourg, 1875).
  • Aus dem Tagebuchblättern des Grafen Alexander Keyserling… (Stuttgart, 1894).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de son beau-père, le général comte Cancrin.

Source[modifier | modifier le code]

Vue du château de Rayküll, propriété de Keyserling
  • Traduction de l'article de langue anglaise de Wikipédia (version du 22 décembre 2005).
Keyserl. est l’abréviation botanique officielle de Alexander von Keyserling.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI