Gouvernement de Courlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gouvernement de Courlande
Курляндская губерния (russe)

17961915

Blason
Description de l'image  1821 Курляндская Губерния.jpg.
Informations générales
Statut Goubernia
Capitale Mitau
Démographie
Population 674 034 habitants (1897)
Superficie
Superficie 23 977 verstes²
Histoire et événements
1796 Création
1915 Occupation par l’armée impériale allemande
1918 Traité de Brest-Litovsk

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le gouvernement de Courlande (en russe : Курляндская губерния) était un des trois gouvernements (parfois improprement traduits par provinces) de la région de la Baltique administrés par la Russie impériale. La capitale du gouvernement était Mitau (aujourd'hui Jelgava), connue des Français pour avoir abrité pendant la révolution le futur Louis XVIII.

Au troisième partage de la Pologne, en 1795, le duché de Courlande fut réuni à la Russie, officiellement en 1796. La langue officielle de la Courlande était d'abord l'allemand, jusqu'en 1919, et en second lieu le russe à partir des années 1890.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Courlande est bordée à l'ouest par la mer Baltique, au nord par la mer Baltique et le golfe de Riga, à l'est et au nord-est par le gouvernement de Livonie et le gouvernement de Vitebsk, au sud par les gouvernements de Wilna (aujourd'hui Vilnius en Lituanie) et, à la division de ce dernier fin 1842, de Kowno (aujourd'hui Kaunas en Lituanie), ainsi que la Prusse.

Ses frontières représentent 1260 verstes, soit 1 344 km dont 341 km sont maritimes. Sa frontière avec la Prusse est minime (6,4 km). Son territoire s'étend sur 27 290 kilomètres carrés.

Administration[modifier | modifier le code]

Depuis 1819, la Courlande est partagée en dix districts (ouyezds): Grobin (aujourd'hui Grobina), Hasenpoth (aujourd'hui Aizpute), Windau (aujourd'hui Ventspils), Goldingen (aujourd'hui Kuldiga), Talsen (aujourd'hui Talsi), Tuckum (aujourd'hui Tukums), Doblen (aujourd'hui Dobele), Bauske (aujourd'hui Bauska), Friedrichstadt (aujourd'hui Jaunjelgava), Illuxt (aujourd'hui Ilūkste). Il y avait un tribunal à Mittau et un autre à Libau (aujourd'hui Liepaja).

En 1894, il y avait onze villes, quinze bourgs, 9 petites bourgades et 24 758 hameaux ou petits villages (khoutors), comprenant cinq ou six maisons.

En plus de Mitau et des villes de districts, la Courlande comptait un certain nombre de bourgs importants comme Libau, Jakobstadt (aujourd'hui Jekabpils), Pilten, Polangen (aujourd'hui Palanga en Lituanie), Griva (Daugavpils), Sasmaken, et Kandau.

Durant la Première Guerre mondiale, la région fut occupée par l'armée allemande et fut administrée par la Oberbefehlshaber der gesamten Deutschen Streitkräfte im Osten.

Population[modifier | modifier le code]

Au recensement de 1897, sa population s'élevait à 674 034 habitants, dont :

  • Lettons : 506 000
  • Allemands : 51 000 (appelés par les historiens d'aujourd'hui germano-baltes)
  • Juifs : 38 000
  • Russes : 26 000 (surtout autour de Doblen et d'Illuxt)
  • Polonais : 20 000 (surtout à Illuxt, dans les districts de Friedrichstadt, de Bauske et de Grobin)
  • Lituaniens : 17 000 (exclusivement dans le district d'Illuxt)
  • Biélorusses : 12 000
  • le reste étant partagé entre étrangers, environ 1000 Lives à Windau, 2000 Samogitiens et autres.

En 1894, les religions présentes en Courlande étaient le luthérianisme, 583 480 ; le catholicisme 68 422 ; le judaïsme 55 470 ; l'orthodoxie 16 875 ; les Vieux Croyants 6 834 ; le baptisme 4 592 ; l'évangélisme réformé 582, et autres 330. La noblesse comptait 6 511 personnes, avec en plus 3 908 personnes anoblies à titre personnel ; 610 ecclésiastiques ; la classe des marchands, des bourgeois (nommés citoyens d'honneur avec droit de succession), des commerçants, des artisans membres de corporations, etc., représentait 85 830 personnes ; les paysans étaient de loin les plus nombreux, 622 876. Il y avait aussi des militaires, 14 382 ; des étrangers, 2 315, et autres 453.

En 1913, la population du gouvernement s'élevait à 783 100 habitants.