Long play

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Long Play)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LP, Long play (homonymie) et Longue durée.

Un long play ou long-playing (LP), également appelé longue durée en France ou long jeu au Québec, est un disque vinyle comportant un nombre suffisant de titres pour constituer un album (généralement plus de huit titres pour 40 à 60 minutes d'écoute). Le LP a généralement un diamètre de 30 cm (12 pouces). Cette définition est bien évidemment très large, puisque certains albums ne comportent qu'un seul titre très long (Et... Basta ! de Leo Ferré, par exemple) et d'autres composés de titres très courts peuvent ne pas dépasser les 25 minutes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un disque 33 tours à l'avant-plan. Les morceaux de musique du disque sont séparés entre eux par une courte plage de silence, qui apparaît ici d'une teinte plus claire.

Le disque longue durée a été lancé par Columbia Records le aux États-Unis[1], et en 1949 par Philips en Europe. Il y avait eu précédemment quelques albums en 78 tours, proposant dans un même coffrage plusieurs disques 25 ou 30 cm, d'une durée maximum de 5 minutes par face, et qui permettaient de proposer à l'auditeur une œuvre complète, par exemple une symphonie.

Son appellation provient du format 33 tours 30cm à l'opposé de maxi 45 tours, de même diamètre et qui généralement comporte 2 à 5 plages.

Le terme est très rarement utilisé pour les disques compacts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gary Marmorstein, The Label : The Story of Columbia Records, Thunder's Mouth Press, , p. 165

Voir aussi[modifier | modifier le code]