Voisines (Yonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voisines.

Voisines (Yonne)
Voisines (Yonne)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Sens
Canton Thorigny-sur-Oreuse
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Sénonais
Maire
Mandat
Anne Grégoire
2014-2020
Code postal 89260
Code commune 89483
Démographie
Gentilé Voisinats
Population
municipale
504 hab. (2015 en augmentation de 9,33 % par rapport à 2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 15′ 07″ nord, 3° 23′ 41″ est
Altitude Min. 107 m
Max. 230 m
Superficie 27,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte administrative de l'Yonne
City locator 14.svg
Voisines (Yonne)

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Voisines (Yonne)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Voisines (Yonne)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Voisines (Yonne)
Liens
Site web http://www.mairie-voisines-yonne.fr

Voisines est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés les Voisinats[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Voisines se situe à 15 km de Sens et à 12 km de Villeneuve-l'Archevêque.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Thorigny-sur-Oreuse La Postolle Lailly Rose des vents
Soucy N
O    Voisines    E
S
Saligny Fontaine-la-Gaillarde Les Clérimois

Histoire[modifier | modifier le code]

Apparemment, le village appartient initialement au domaine foncier sénonais de la Couronne centré autour de Mâlay-le-Roi. De ce fait, les habitants bénéficient d'une charte de franchise. Peu de temps après, Dreue de Mello, futur connétable du royaume de France se manifeste. Il est permis de supposer que le roi a donné à son chef des armées la seigneurie de Voisines pour le rétribuer, n'ayant lui-même aucun projet pour le Sénonais.

La seigneurie de Voisines sera conservée par une branche cadette issue du connétable de France pendant moins d'un siècle et demi. Un château est construit près de la source du ru de la Mauvotte. L'archevêque de Sens y autorise l'érection d'une chapelle.

Juste avant la première phase de la guerre de Cent Ans, la seigneurie est vendue et finit par entrer en possession des moines de Saint-Jean de Sens. Le village est fortifié, comme tant d'autres de la région, durant le règne de François Ier et après le désastre de Pavie. Cette urbanisation est suivie de l'émergence de faubourgs.

Pendant les guerres civiles dites de Religion, les souverains valois contraignent l’église de France à financer leur effort de défense. Saint-Jean abandonne la seigneurie sous réserve de réméré. Les moines rachèteront plus tard leur seigneurie pour la conserver jusqu'à la Révolution.

Économie[modifier | modifier le code]

Le village au XVIe siècle agglomère des vignerons et des artisans, tels les chauriers (fabricants de chaux), des meuniers (trois moulins à eau), des tuiliers. Des services sont alors disponibles (chirurgiens) avec des commerces (bouchers).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1900 1919 Louis Remy    
1919 1921 Adolphe Lhoste    
1921 1934 Lucien Jarlat    
1934 1944 Marcel Bernisset    
1944 1956 Emile Broussouloux    
1956 1983 Roland Coquelet    
1983 2001 Jean Beaudot    
2001 2008 Philippe Van Den Driessche    
2008   Marceau Vanhove[2]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2015, la commune comptait 504 habitants[Note 1], en augmentation de 9,33 % par rapport à 2010 (Yonne : -0,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
651616607667715754715766768
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
795801767733681644618602548
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
527513482433463466422451395
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
349283234283299342378461504
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Sulpice (XIIIe siècle) inscrite à l'inventaire des monuments historiques[7]
    Article détaillé : église Saint-Sulpice de Voisines.
  • Chapelle Sainte-Reine construite de 1826 à 1828 par un particulier dont un vœu a été exaucé[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Étienne Meunier. Histoire de Voisines. Contact, bulletin paroissial de Thorigny, 1999 à 2004.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le mot du Maire », La grenouille, Mairie de Voisines,‎ (lire en ligne)
  2. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 3 janvier 2014.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Notice no PA00113957, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Chapelle Sainte Reine - Commune de Voisines », sur www.mairie-voisines-yonne.fr (consulté le 6 novembre 2016)