Fontaine-la-Gaillarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fontaine-la-Gaillarde
Fontaine-la-Gaillarde
Le lavoir et l'église
Blason de Fontaine-la-Gaillarde
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Sens
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Sénonais
Maire
Mandat
Michel Papinaud
2020-2026
Code postal 89100
Code commune 89172
Démographie
Population
municipale
509 hab. (2017 en augmentation de 2,21 % par rapport à 2012)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 13″ nord, 3° 22′ 51″ est
Altitude Min. 111 m
Max. 234 m
Superficie 10,61 km2
Élections
Départementales Canton de Brienon-sur-Armançon
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Fontaine-la-Gaillarde
Géolocalisation sur la carte : Yonne
Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Fontaine-la-Gaillarde
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fontaine-la-Gaillarde
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fontaine-la-Gaillarde

Fontaine-la-Gaillarde est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Voisines Rose des vents
Saligny N Les Clérimois
O    Fontaine-la-Gaillarde    E
S
Villiers-Louis Pont-sur-Vanne

Histoire[modifier | modifier le code]

Datant de l'époque d'Hallstatt, une nécropole a été découverte lors de fouilles archéologiques[1]. Puis, de l'époque de La Tène, des monnaies de bronze du peuple gaulois des Sénons ont également été découvertes sur le territoire de la commune[2].

Enfin, en 2007 a été découvert un exceptionnel trésor de 249 aurei, allant du règne de Tibère à celui de Probus[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
  2014 Jack Juigne[4]    
2014 En cours Michel Papinaud    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2017, la commune comptait 509 habitants[Note 1], en augmentation de 2,21 % par rapport à 2012 (Yonne : -1,06 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
310302338335365383385393379
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
393405418382375324334333297
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
265261253230220218199189194
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
244189285391481489505507498
2017 - - - - - - - -
509--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lavoir

Église Saint Jean Baptiste[modifier | modifier le code]

Bâtie aux XVe et XVIe siècles, elle renferme plusieurs œuvres classées ou inscrites aux monuments historiques[9] : deux groupes sculptés du XVIe siècle (Saint-Roch et Vierge de Pitié), une statuette de Saint-Jean-l'Évangéliste du XIIIe siècle, un bénitier et une statue de Saint-Sébastien du XVIIe siècle, un bâton de procession et une statuette de Saint-Éloi du XVIIIe siècle et un tableau du XIXe siècle représentant le baptême du Christ.

Lavoir[modifier | modifier le code]

C'est un grand lavoir avec deux galeries face-à-face alimenté par la Gaillarde, ru dont la source est située sous l'église[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bataille 1992, p. 22
  2. Bataille 1992, p. 23
  3. Gricourt Daniel, Hollard Dominique, Blet-Lemarquand Maryse, « Donativa, thésaurisation et corpus monétaire : à propos d’aurei lyonnais inédits (275- 281) du trésor de Fontaine-la-Gaillarde », Revue numismatique, 6e série - Tome 171, année 2014, pp. 195-219, lire en ligne
  4. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 24 décembre 2013.
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  9. Notice no PM89000541, base Palissy, ministère français de la Culture
    Notice no PM89000542, base Palissy, ministère français de la Culture
    Notice no PM89000543, base Palissy, ministère français de la Culture
    Notice no PM89000544, base Palissy, ministère français de la Culture
    Notice no PM89003476, base Palissy, ministère français de la Culture
    Notice no PM89003477, base Palissy, ministère français de la Culture
    Notice no PM89003478, base Palissy, ministère français de la Culture
  10. « L'église de Fontaine-la-Gaillarde - Paroisses catholiques de Sens, Paron et Saint-Clément », sur paroisses89.cef.fr (consulté le 7 novembre 2016)

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Bataille, Pascal Dibie, Jean-Pierre Fontaine, Jean-Charles Guillaume, Jean-Paul Moreau, Ferdinand Pavy, Line Skorka, Gérard Taverdet et Marcel Vigreux (préf. Henri de Raincourt), Yonne., Paris, Editions Bonneton, , 428 p. (ISBN 2-86253-124-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]