Steve Hillage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steve Hillage
Description de cette image, également commentée ci-après

Steve Hillage (Hyde Park, 1974)

Informations générales
Surnom Steve
Nom de naissance Stephen Simpson Hillage
Naissance
Chingford, Londres
(Angleterre, Royaume-Uni)
Genre musical Rock progressif
Rock psychédélique
Instruments Guitare
Années actives 1967-aujourd'hui

Stephen Simpson Hillage, dit Steve est un musicien et producteur britannique né à Chingford, Londres le . Il est associé à l'École de Canterbury depuis la fin des années 1960. En plus de ses disques solo, il a fait partie des groupes Uriel, Arzachel, Khan, Gong et System 7.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1960 & 70[modifier | modifier le code]

Au lycée, il fonde en 1967-1968 le groupe de blues-rock Uriel, avec Dave Stewart aux claviers, Mont Campbell à la basse et au chant et Clive Brooks à la batterie. Le groupe se sépare en 1968 et les autres membres forment Egg. Ils se reforment cependant sous le nom de Arzachel et sortent un album éponyme en 1969, les musiciens prenant pour l'occasion des pseudonymes. Steve Hillage devient Simeon Sasparella, Dave Stewart est Sam Lee-Uff, Hugh Mont Campbell prend le surnom de Njerogi Gategaka et, finalement Clive brooks est Basil Dowling. Leur musique est déjà du rock psychédélique. Hillage a aussi été invité sur l'album de Egg The Civil Surface (1974).

En 1969, Steve entre à l'université de Kent à Canterbury, il devient ami avec les groupes Caravan et Spirogyra, jouant à l'occasion avec eux. Il compose des musiques et fin 1970, en a suffisamment pour un album. Caravan le présente à leur manager Terry King qui le fait signer avec Deram sur la base d'une démo enregistrée avec Dave Stewart. Début 1971, il forme Khan avec le bassiste/chanteur Nick Greenwood (ex Crazy World Of Arthur Brown). Pip Pyle (futur batteur de Gong et Hatfield and the North) joue sur les premiers concerts. La formation se stabilise avec Dick Heninghem (orgue) et Eric Peachey (batterie), qui tous deux avaient joué sur le disque solo de Greenwood Cold Cuts, enregistré en Californie en 1970 mais sorti en 1972.

Après quelques concerts avec Caravan, Khan commence l'enregistrement de son premier disque en novembre, au moment où Heninghem part et est remplacé par Dave Stewart. Space Shanty sort en mai 1972, et le groupe fait une petite tournée européenne (avec une apparition télévisée au festival de Montreux) puis une tournée en Grande-Bretagne avec Caravan en juin. Des tensions naissent entre Hillage et Greenwood et ce dernier s'en va. Hillage reforme le groupe avec Peachey, Stewart et Nigel Griggs (futur Split Enz) à la basse. De nouvelles compositions arrivent dont I Love It's Holy Mystery, qui sera la base de son futur morceau Solar Musick Suite. Après quelques concerts en septembre/octobre, Decca refuse de sortir le second album et Steve Hillage met un terme au groupe.

Il rejoint ensuite Decadence, le nouveau groupe de Kevin Ayers. Il participe aux sessions de l'album Bananamour et à une tournée de deux mois en Grande-Bretagne et en France. Pendant celle-ci, il croise la route de Gong dont il est déjà fan et rejoint le groupe de Daevid Allen. En janvier 1973, il joue à titre d'invité sur l'album Flying Teapot, le premier de la trilogie Radio Gnome Invisible et devient peu après membre à plein temps du groupe. C'est le moment de la meilleure formation du Gong avec Daevid Allen à la guitare et au chant, Gilli Smyth aux chœurs, Didier Malherbe au saxophone et à la flûte, Tim Blake aux claviers et synthés, Mike Howlett à la basse et Pierre Moerlen à la batterie et percussions, qui gravent Angel's Egg et You.

En novembre 1973, Il participe à un enregistrement « live en studio » de Tubular Bells de Mike Oldfield pour la BBC, qu'on retrouve sur le DVD Elements. Présents lors de cette performance mémorable, outre Oldfield et Hillage, Fred Frith à la guitare et à la basse, Mick Taylor à la guitare, Karl Jenkins, Mike Ratledge aux claviers, etc. Allen quitte le Gong en avril 1975 et Hillage est bombardé leader du groupe, une position inconfortable pour lui. Il finit par quitter le navire à l'automne suivant avec sa compagne Miquette Giraudy après l'album Shamal, pour lequel il ne joue que sur deux pièces, au moment de la sortie de son premier album solo : Fish Rising.

Cet album, enregistré avec les musiciens de Gong, plus Lindsay Cooper et Dave Stewart est une superbe réussite. Des boucles « pré-techno » côtoient de grand solos inspirés où Hillage exprime à plein son très haut niveau à la guitare. Il s'ouvre et se ferme par deux grande suites d'un quart d'heure : Solar musick suite et Aftaglid. En 1976 sort L, produit par Todd Rundgren et joué avec son groupe Utopia. Suivront Motivation Radio, avec ses morceaux plus courts et Green, produit par Nick Mason de Pink Floyd. Tous ces albums, faits avec l'aide de sa compagne Miquette Giraudy avec laquelle il collabore toujours, restent dans la veine du rock psychédélique et planant, avec une large place à la guitare jouée en écho. La musique électronique y a aussi son importance, comme avec Gong mais en 1979, Hillage franchit une autre étape et sort Rainbow Dome Musick. Avec ses deux titres de plus de 20 minutes remplis de spirales de synthés new age, cet album marque la naissance de la techno ambiant. À noter qu'il fut un des précurseurs dans l'emploi de la guitare synthétiseur, branchée entre autres sur le fameux synthé TONTO (album Motivation Radio). Il joue en 1977 au Festival de Reading avec le groupe punk Sham 69, il apparaît aussi en 1979 sur Nuclear Waste des Radio Actors avec Sting au chant.

Années 1980 à nos jours[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1980, Hillage commence une carrière de producteur, travaillant avec It Bites, Simple Minds, Murray Head, Nash The Slash, Real Life, Cock Robin et Robyn Hitchcock. Il joue le solo de guitare sur la pièce-titre de l'album de Valérie Lagrange, Faut plus me la faire en 1980, produit par Mike Howlett du Gong. Il a aussi travaillé sur 3 albums du groupe Charlatans en 1994, '95 et '98. À propos de l'album Sooner or later de Murray Head produit par Steve, sa compagne Miquette Giraudy y joue les claviers. Puis Steve est à la guitare et participe à la production de l'album de Tony Banks, Bankstatement en 1989.

Après avoir entendu The Orb jouer son disque Rainbow Dome Musick, il fonde en 1990 avec Miquette Giraudy le groupe System 7, une formation ambiant dance. Le groupe est toujours en activité après 11 albums. C'est d'ailleurs lui qui introduit la scène dance au Festival de Glastonbury où il fera la programmation de la « tente dance » la première année.

Il est également le producteur du grand concert de Raï 1, 2, 3 Soleils avec Faudel, Khaled et Rachid Taha. Pour ce dernier, il a produit un singleVoilà Voilà en 1993, ainsi que 7 albums entre 1993 et 2006. Il coproduit aussi, avec Jean-Jaques Goldman, Christophe Battaglia et Lati Kronlund, l'album Kenza du chanteur algéren Cheb Khaled en 1999.

Il collabore avec Ozric Tentacles pour le disque Spirals in Hyperspace (2004).

Alors qu'ils n'avaient participé à aucune des reformations du Gong depuis 1977, Hillage et Giraudy les rejoignent pour le Gong Unconventional Gathering à Amsterdam en 2006, pour un énorme set où est joué la presque totalité de Camembert Electrique et de la trilogie Radio Gnome. Ils y jouent également un set de System 7, ainsi qu'un autre du Steve Hillage Band (le répertoire solo des années '70), avec Basil Brooks (synthés), Mike Howlett (basse) et Chris Taylor (batterie). Enfin il joue avec Daevid Allen et plus de 10 guitaristes un set du Glissando Orchestra, une heure de musique drone, une superposition de bourdons.

Début 2007, ses albums solo sont réédités avec des inédits. Après le Unconventional Gathering, le couple participe à quelques concerts avec Gong en juin 2008. Hillage y joue Light in the Sky de Motivation Radio. Ils continuent pour l'album 2032, produit par Steve, et tournent avec Gong en 2009 et 2010.

Ils continuent à composer et jouer avec System 7 connu aux États-Unis sous le nom de 777.

En 2015, sur disques BYG Records, a été publié le boîtier 4 CD Radio Gnome Invisible Trilogy de Gong, réunissant les trois albums cultes du groupe, soit Flying teapot (Radio Gnome Invisible - Pt.1), Angels Egg (Radio Gnome Invisible - Pt.2) (Yin) et You (Radio Gnome Invisible - Pt.3) plus (Yang) Side Of The Fun Gods et Est-Ce Que...? (Bonus Disc) avec des pièces inédites. Ce coffret a été édité à la mémoire du guitariste-chanteur et fondateur du groupe Gong, Daevid Allen, décédé le 13 mars 2015.

Discographie[modifier | modifier le code]

Cette discographie complète a été effectuée, après de longues et fructueuses recherches et inclut les premiers enregistrements de Steve Hillage avec les formations pour lesquelles il a joué et enregistré. Ainsi que sa discographie solo, les compilations et les albums d'autres artistes qu'il a produits. Exception faite de toute la discographie de System 7, trop volumineuse pour être incluse ici, mais l'adresse internet renvoie à l'article Wikipedia sur ce groupe.

Arzachel[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Arzachel
  • 2007 : Arzachel - Réédition sur le label "Egg Archive – CD69-7201" de l'album original avec 6 titres bonus.

Khan[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Space Shanty

Gong[modifier | modifier le code]

  • Albums Studio :
  • 1973 : Angel's Egg
  • 1974 : You
  • 1975 : Shamal - Steve ne joue que sur deux pièces, Bambooji et Wingful of eyes. Produit par Nick Mason de Pink Floyd.
  • 1997 : A sprinkling of clouds - L'album est sorti sous le nom de Gong mais Hillage y est présent avec son groupe System 7.
  • 1997 : You Remixed - 2 CD - Même chose que pour l'album précédent, Hillage y est présent avec son groupe System 7.
  • 2009 : 2032 - Produit par Steve Hillage.
  • Albums Live :
  • 1977 : Gong est mort, vive Gong
  • 1977 : Live ETC
  • 1990 : Live at Sheffield 74
  • 1990 : Live au Bataclan 1973
  • 1995 : Live '73 - Album sorti sous le nom ParaGong.
  • 1995 : The Peel Sessions 1971/1974 - Avec Kevin Ayers à la guitare.
  • 1997 : Pre-Modernist Wireless: The Peel Sessions
  • 2005 : Live in Sherwood Forest '75
  • Compilations :
  • 1989 : The Mystery And The History Of The Planet Gong - Sorti en album double vinyl. - Édition limitée.
  • 1995 : The Best Of Gong
  • 1997 : The Very Best Of Gong
  • 1997 : The Best Of Mother Gong de Mother Gong - Guitare sur Machine Song.
  • 1999 : Other Side Of The Sky : A Collection - 2 CD
  • 2015 : Radio Gnome Invisible Trilogy - Boîtier 4 CD - Contient les albums Flying teapot (Radio Gnome Invisible - Pt.1), Angels egg (Radio Gnome Invisible - Pt.2), (Yang) Side Of The Fun Gods et You (Radio Gnome Invisible - Pt.3) ainsi qu'un CD de pièces inédites Est-Ce Que...? en disque bonus. Dédié à la mémoire du guitariste et membre fondateur Daevid Allen.

Solo[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1976 : It's All Too Much/Shimmer (Avec Tim Blake)
  • 1977 : Hurdy Gurdy Man/Om Nama Shivaya
  • 1977 : Not Fade Away (Glid Forever)/Saucer Surfing
  • 1978 : Getting Better/Palm Trees (Love Guitar)
  • 1979 : Don't Dither Do It/Getting In Tune
  • 1979 : Leylines To Glassdom/Lies, Lies, Lies (Avec Glen Phillips)
  • 1979 : Six Pack/Six Track
  • 1982 : Kamakazi Eyes/Before The World Was Made
  • 1982 : Kamakazi Eyes (Extended Mix)/Before The World Was Made/Glory - Extended Play
  • 1982 : Alone/Frame By Frame
  • 1982 : Alone/Frame By Frame/Timelines - Extended Play

Bande Originale de film[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Salif Keita Et Steve Hillage – L'Enfant Lion (Bande Originale Du Film)

Albums Live[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Live Herald
  • 1991 : Gong Go Long - Disque Pirate.
  • 1992 : BBC Radio 1 : Steve Hillage Live in Concert
  • 2004 : Live at Deeply Vale Festival 1978
  • 2013 : Live In England 1979 - CD + DVD
  • 2014 : Live at RockPalast 1977 - CD + DVD
  • 2014 : Rainbow 1977
  • 2015 : Madison Square Garden 1977

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Aura
  • (1983) For To Next / And Not Or
  • 2003 : Light In The Sky - Introducing ... Steve Hillage
  • 2016 : Steve Hillage : Searching for the spark - Boîtier 22 CD relatant la période de 1969 à 1991. Sortie prévue en Septembre 2016. Ce coffret inclut des enregistrements inédits, des pièces enregistrées en concert, des démos ainsi que des chansons effectuées en studios. Plus un livre détaillant toute l'histoire du guitariste et des photos exclusives.

System 7[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Flying Teapot de Gong. - Joue sur quelques pièces à titre d'invité, il se joignit au groupe sur l'album suivant.
  • 1973 : Tubular Bells Live - BBC Video 1973 de Mike Oldfield
  • 1973 : Bananamour de Kevin Ayers - Joue sur Shouting in a Bucket Blues
  • 1974 : The civil surface de Egg - Joue sur Wring Out the Ground (Loosely Now)
  • 1975 : V - Compilation de Virgin Records - Inclut une pièce de Steve : Pentagramaspinn.
  • 1975 : Clearlight Symphony de Clearlight Symphony - Avec Tim Blake, Didier Malherbe et Christian Boulé, etc.
  • 1978 : Dead on Arrival - Compilation Virgin Records - Une pièce de Steve : Hurdy Gurdy Man.
  • 1978 : Nuclear Waste/Digital love de Fast Breeder & The Radio Actors - CD Single
  • 1978 : Xitintoday de Nik Turner's Sphynx
  • 1980 : Faut plus me la faire de Valérie Lagrange - Joue sur la pièce-titre.
  • 1981 : Robot Woman 1 de Mother Gong - Guitare sur Machine song
  • 1983 : Bønø de J.C. Bønø - À ne pas confondre avec le chanteur Bono de U2.
  • 1989 : Bankstatement de Tony Banks- Steve joue la guitare et coproduit avec Tony Banks.
  • 1991 : Aubrey Mixes: The Ultraworld Excursions de The Orb - Backside Of The Moon (Under Water Deep Space)
  • 1991 : The Orb's Adventures Beyond the Ultraworld de The Orb
  • 1991 : Urga de Eduard Artemiev - Guitare acoustique et production
  • 1992 : An Elpee's Worth of Productions de Todd Rundgren - Sur It's All Too Much
  • 1992 : Boss Drum de The Shamen - Guitare sur Scientage
  • 1993 : Rachid Taha de Rachid Taha - Steve joue la guitare, la basse et les claviers.
  • 1995 : Olé, Olé de Rachid Taha - Joue la guitare.
  • 1998 : Diwàn de Rachid Taha - Steve à la guitare.
  • 2000 : Made in Median de Rachid Taha - Steve à la guitare.
  • 2001 : Rachid Taha Live de Rachid Taha - Steve guitare.
  • 2002 : The Stranglers and Friends Live in Concert des Stranglers - Joue sur Something Better Change et Down in the Sewer. Robert Fripp et Peter Hammill sont aussi présents sur cet album.
  • 2004 : Spirals in Hyperspace de Ozric Tentacles - Steve et Miquette Gyraudi : Guitare et synthé sur Akasha.
  • 2004 : Tékitoi de Rachid Taha - Steve guitare, chœurs, arrg, programmation.
  • 2006 : Diwân 2 de Rachid Taha - Guitare acoustique et électrique, programmation
  • 2008 : Evan Marc Featuring Steve Hillage – Dreamtime Submersible
  • 2008 : Evan Marc Featuring Steve Hillage – Dreamtime Resubmerged
  • 2011 : Seeking Major Tom de William Shatner - Joue sur Rocket Man de Elton John/Bernie Taupin.
  • 2013 : Ambient Set at Freerotation de Surgeon - Garden Of Paradise
  • 2013 : Fly Like an Eagle: An All-Star Tribute to Steve Miller Band Artistes Variés - Joue sur Rock'n me
  • 2013 : Secret Thirteen Mix 090 de Helm - Red Admiral
  • 2016 : Starship Trooper de Rick Wakeman - Joue sur la pièce Are we to believe avec Billy Sherwood & Jürgen Engler.

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Elements de Mike Oldfield - Joue sur la version live de Tubular Bells filmé en 1973 par la BBC.
  • 2007 : Germany-77
  • 2009 : Live At The Gong Unconvention
  • 2013 : Live In England 1979
  • 2015 : Romantic Warriors III: Canterbury Tales - Documentaire réalisé par Adèle Schmidt et José Zegarra Holder et centré sur la scène musicale de Canterbury. Avec, entre autres, The Wilde Flowers, Soft Machine, Gong, Egg, Hatfield & The North, etc.

Production[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Sons and Fascination/Sister Feelings Call des Simple Minds
  • 1981 : Children of the Night de Nash The Slash
  • 1981 : Themes for Great Cities 79/81 des Simple Minds
  • 1982 : Groovy Decay de Robyn Hitchcock
  • 1983 : Bønø de J.C. Bønø
  • 1984 : Heartland de Real Life - Coproduction avec Ross Cockle et Ross Fraser.
  • 1985 : Cock Robin de Cock Robin
  • 1987 : Sooner or Later de Murray Head - Miquette Giraudy joue les claviers.
  • 1988 : Once Around the World de It Bites - Coproduction.
  • 1989 : Bankstatement de Tony Banks - Coproduction Banks/Hillage. Steve joue aussi la guitare sur cet album.
  • 1990 : Lifetime de Real Life
  • 1991 : Urga de Eduard Artemiev
  • 1993 : Rachid Taha de Rachid Taha - Coproduit avec Justin Robertson - Joue la guitare, la basse et les claviers.
  • 1993 : Voilà Voilà de Rachid Taha - CD Single
  • 1994 : Up to Our Hips des Charlatans - Coproduction.
  • 1995 : Olé, Olé de Rachid Taha - Joue la guitare, en plus du mixing, remixing, programation et de la production.
  • 1995 : The Charlatans des Charlatans - Coproduction.
  • 1997 : Carte blanche de Rachid Taha - Coproduction avec six autres producteurs.
  • 1998 : 1, 2, 3 Soleils de Rachid Taha, Khaled et Faudel - Steve arrg des cordes, mixing, ingénieur, production.
  • 1998 : Diwàn de Rachid Taha - Steve à la guitare, mixing, programmation, ingénieur.
  • 1998 : Melting Pot des Charlatans - Coproduction.
  • 1999 : Kenza de Cheb Khaled - Coproduction.
  • 2000 : Made in Median de Rachid Taha - Steve à la guitare, composition, production.
  • 2001 : Rachid Taha Live de Rachid Taha - Steve guitare, arrg, compositeur, mixing, production.
  • 2004 : Tékitoi de Rachid Taha - Steve guitare, chœurs, arrg, programmation, mixing, production. Brian Eno est aussi sur ce disque.
  • 2006 : Diwân 2 de Rachid Taha - Guitare acoustique et électrique, programmation, production.
  • 2009 : 2032 de Gong

Liens Externes[modifier | modifier le code]