Temoe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Temoe
Photo satellite de la NASA
Photo satellite de la NASA
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles Gambier
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 23° 20′ 45″ S 134° 28′ 30″ O / -23.345833, -134.475
Superficie 2,1 km2
Géologie Atoll
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Tuamotu
Commune Îles Gambier
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte 1797
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Temoe
Temoe
Atolls de France

Temoe parfois appelé Timoe[1] est un atoll rattaché administrativement aux Îles Gambier en Polynésie française dont il constitue l'île la plus orientale de l'archipel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie de Temoe.

Temoe se situe à 50 km au sud-est de Mangareva dans les îles Gambier et à 1 640 km au sud-est de Tahiti constituant ainsi l'atoll le plus oriental de la Polynésie française. De forme trapézoïdale, Temoe fait 6,8 km de longueur et 4,2 km de largeur maximales pour une surface de terres émergées de 2,1 km2 (répartis en une vingtaine de motu[2]) et un lagon de 12 km2 dépourvu de passe. À 25 km à l'ouest se situe un important récif corallien submergé, le récif Portland, d'environ 5 km de diamètre et situé à 10 m de profondeur[3].

L'île, rattachée administrativement aux îles Gambier, est inhabitée de manière permanente.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention certaine de cet atoll par un Européen a été faite par le navigateur britannique James Wilson le [4],[5] qui le nomme Crescent Island[1]. Il est ensuite visité par le navigateur britannique Frederick Beechey le 23 décembre 1825 qui maintient son nom[4].

Temoe n'est plus habité de manière permanente depuis 1838, année où les missionnaires déplacèrent tous ses habitants à Mangareva pour leur évangélisation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Names of the Paumotu Islands, with the Old Names So Far As They Are Known par J.L. Young dans The Journal of the Polynesian Society, vol. 8, no 4, décembre 1899, p. 264-8.
  2. Le principaux motu sont, en partant du nord dans le sens horaire : Kurara, Tutapa, Tokeye, Omeni'i-iti, Omeni'i-nui, Tupa, Panuikakao, Orotu, Ikoamo-iti, Ikoamo-nui, Koutuma, Tepu-nui, Ogeue et Ouia.
  3. Cartographie des hauts fonds par télédétection dans l'archipel des Gambier (Polynésie française) par Paolo Antonio Pirazzoli dans L'Espace géographique (1984), vol. 13, no 3, p. 277-284.
  4. a et b Les Atolls des Tuamotu par Jacques Bonvallot, éditions de l'IRD, 1994, (ISBN 9782709911757), p. 275-282.
  5. Tahiti et ses archipels par Pierre-Yves Toullelan, éditions Karthala, 1991, (ISBN 2-86537-291-X), p. 61.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :