Anuanuraro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anuanuraro
Photo satellite de la NASA
Photo satellite de la NASA
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Tuamotu
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 20° 26′ 13″ S 143° 32′ 15″ O / -20.4369862, -143.537406920° 26′ 13″ S 143° 32′ 15″ O / -20.4369862, -143.5374069  
Superficie 2,2 km2
Nombre d'îles 1
Géologie Atoll
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Tuamotu
Commune Hao
Démographie
Population Aucun habitant (2007)
Autres informations
Découverte 1767
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Anuanuraro
Anuanuraro
Atolls de France

Anuanuraro est un atoll situé dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française dans le sous-groupe des Îles du Duc de Gloucester[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Anuanuraro est situé à 30 km au nord-ouest d'Anuanurunga, l'île la plus proche, à 156 km à l'est d'Hereheretue, l'île principale du groupe, et à 655 km au sud-est de Tahiti. C'est un atoll carré de 4 km de côté pour une surface de terres émergées de 2,2 km2 et un lagon d'environ 7 km2 dépourvu de passe de communication avec l'océan.

D'un point de vue géologique, l'atoll est l'excroissance corallienne du sommet d'un mont volcanique sous-marin homonyme formé il y a environ 40 à 60 millions d'années[2].

Anuanuraro est administrativement rattaché à la commune de Hao située à 360 km au nord-est. Bien qu'inhabité de manière permanente, l'atoll possède quelques habitations situées au sud du motu principal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Découverte par les Européens[modifier | modifier le code]

La première notification de cet atoll par un Européen a été faite par Philip Carteret qui l'aborde le et le nomme « Archange[3],[4] ». Il est ensuite visité par le navigateur britannique George Vancouver le 25 décembre 1791 qui l'associe aux îles Gloucester, puis par l'Américain Charles Wilkes le 10 janvier 1841 lors de son retour de son expédition australe[3].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

L'atoll, privé, a appartenu au négociant de perles Robert Wan qui y fit construire une piste sommaire d'atterrissage de 1 km de longueur en 1982 (piste désormais hors d'usage). Sur décision de Gaston Flosse, président de la Polynésie française, il a été racheté par le gouvernement en 2002 pour environ 7 millions d'euro créant une vive polémique locale, suivie d'une enquête durant plusieurs années avant l'ouverture d'une série de procédures judiciaires dites de l'« affaire de l'atoll d'Anuanuraro » conclue en 2014 par une relaxe générale de tous les prévenus en premier instance[5] avant que le parquet ne fasse appel[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Names of the Paumotu Islands, with the Old Names So Far As They Are Known par J.L. Young dans The Journal of the Polynesian Society, vol. 8, no 4, December 1899, p. 264-8.
  2. (en) Anuanuraro Seamount sur le catalogue Seamount de earthref.org
  3. a et b Les Atolls des Tuamotu par Jacques Bonvallot, éditions de l'IRD, 1994, (ISBN 9782709911757), p. 275-282.
  4. Tahiti et ses archipels par Pierre-Yves Toullelan, éditions Karthala, 1991, (ISBN 2-86537-291-X), p. 61.
  5. Gaston Flosse relaxé dans l'affaire de l'atoll Anuanuraro dans Le Monde du 2 septembre 2014.
  6. Le procès en appel de l’affaire Anuanuraro aura lieu en novembre 2015 sur le site de Polynésie 1re le 26 février 2015.