Îles Deux Groupes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Polynésie française
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la Polynésie française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Îles Deux Groupes
Les Îles Deux Groupes forment la partie sud-est des cinq atolls composant la commune de Hikueru, dans les Tuamotu.
Les Îles Deux Groupes forment la partie sud-est des cinq atolls composant la commune de Hikueru, dans les Tuamotu.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Archipel des Tuamotu
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 18° 09′ 13″ S, 142° 13′ 00″ O
Superficie 21,7 km2
Nombre d'îles 2
Île(s) principale(s) Marokau et Ravahere
Géologie Atolls
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Tuamotu
Commune Hikueru
Démographie
Population 91 hab. (2012)
Densité 4,19 hab./km2
Autres informations
Découverte 1768
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Îles Deux Groupes
Îles Deux Groupes
Archipels de France

Les Îles Deux Groupes est un ensemble formel de deux atolls très proches, Marokau et Ravahere, situés au centre de l'archipel des Tuamotu dans sa moitié sud-est, en Polynésie française.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les deux atolls de Marokau (d'environ 22 km de diamètre) et de Ravahere (d'environ 18,7 km de diamètre) sont alignés sur un axe du nord-ouest au sud-est mais ne sont séparés que par un chenal de seulement 2 km de large, plus étroit que leur lagon respectif.

Les Îles Deux Groupes forment le territoire de la commune associée de Marokau, elle-même dans la commune de commune de Hikueru ; elles comptent environ une petite centaine d'habitants, ne résidant de façon permanente que sur l'atoll de Marokau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les îles furent découvertes par Louis Antoine de Bougainville en 1768 mais c'est l'explorateur anglais James Cook qui leur donne leur nom l'année suivante.