Tadashi Kawamata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tadashi Kawamata
Tadashi Kawamata.jpg
Naissance
Nom dans la langue maternelle
川俣正Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Université des arts de Tokyo
Hokkaido Iwamizawa Higashi High School (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Représenté par
Mouvement
A influencé
Œuvres principales
Tree Huts

Tadashi Kawamata (川俣正, Kawamata Tadashi?) est un plasticien japonais né en 1953 à Mikasa sur l'île de Hokkaidō. Il vit et travaille à Tokyo et à Paris. Réalisant des œuvres in situ à travers le monde entier, il a participé à de nombreuses expositions internationales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tadashi Kawamata est diplômé de la Hokkaido Iwamizawa Higashi High School (北海道岩見沢東高等学校) en 1972, et obtient un doctorat de l'université des arts de Tokyo en 1984.

En 1982, à 29 ans il est choisi pour participer à la Biennale de Venise et, en 1987, il participe à la Documenta de Cassel.

Tadashi Kawamata est le directeur de la Triennale de Yokohama en 2005.

Professeur à l’université des arts de Tokyo d' à , il enseigne depuis 2007 à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris[1]. Il a également été professeur invité à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles l'année où il exposa dans le centre d'art contemporain de l'école, la Maréchalerie[2].

Projets[modifier | modifier le code]

Tadashi Kawamata, Walkway and Tower (2010)
Walkway and Tower (2010)
Tadashi Kawamata, Under the water, installation au Centre Pompidou-Metz 2016.
  • 1980
    • Project work in Takayama, Takayama Architecture School, Takayama
  • 1982
    • Takara House Room 205, Tokyo
    • 40e Biennale de Venise
  • 1983
    • Otemon, Wada-So, Materials and Spaces, Fukuoka, Japon
    • Slip in Tokorozawa, Tokorozwawa, Japon
    • Tetra House N-3 W-26, Sapporo, Japon
  • 1984
    • Under Construction, Hillside Terrace, Tokyo
  • 1985
    • Limelight Project, Limelight, New York
    • P.S.1 Project, P.S.1, Long Island City, New York
  • 1986
    • Construction site project Spui, La Haye
  • 1987
    • Construction site project, La Maison des Squatters, Grenoble
    • Destroyed Church, Documenta VIII, Cassel
    • Construction site project Nove de Julho Caca pava, 19e Biennale de Sao Paulo
  • 1988
    • Construction site project Fukuroi, Fukuroi, Japon
    • Hien-So, Kyoto
  • 1989
    • Toronto Project: Colonial Tavern Park, Toronto, Canada
    • Begijnhof Sint Elisabeth, Courtrai, Belgique
  • 1991
    • Favela in Houston, Landscape, Bayou River, Houston, États-Unis
    • Favela in Ottawa, National Gallery of Canada, Ottawa, Canada
    • Favela in Ushimado, 4e Biennale d’Ushimado, Ushimado, Japon
  • 1992
    • People's Garden, Documenta XI, Cassel
    • Project on Roosevelt Island, Roosevelt Island, New York
  • 1993
    • Passagio, Museuo Citta Eventi, Prato, Italie 
    • Frauenbad, Limmat River and Helmhaus, Zürich, Suisse
  • 1994
    • Prefabrication in Hiroshima, Asian art Now, Hiroshima, japon
    • Transfert, C C C Tours, Atelier Calder, Saché
  • 1997
    • Working Progress: Boat Travelling, Sculpture project, Münster, Allemagne
    • Relocation, Annely Juda Fine Art and Serpentine Gallery, Londres
    • Le Passage de chaises, Chapelle Saint-Louis de la Salpêtriere, Paris
  • 1999
    • Work in Progress, Project in Toyota, Municipal Museum of Art, Toyota (1999-2003), Japon Matsunoyama Project, Matsunoyama, Niigata, Japon
  • 2001
    • Sur la voie, Évreux[5]
    • Daily News, centre d’art contemporain de Mito, Mito, Japon
  • 2002
    • Reconstruction, Varsovie
    • Observation Balcony, Hôtel des Arts, Neuchâtel, Suisse
    • Bamboo Construction, Biennale de Shanghai
    • 0.Bridge and Archives, Moyland Bedburg–Hau, Allemagne
    • Baroquitos, Biennale de Valence, Espagne
  • 2004
    • Wooden Terrace Beach, Bâle, Suisse
    • Memory in Progress, Saint Thélo (2004-2006)
    • Construction fence, 5e Biennale d’art contemporain d’Enghien-les–Bains
    • Porta Nuova, Col de Val d’Elsa, Sienne, Italie
  • 2006
    • Xiringuito, Can Xalant, Centre de Creatió i Pensament Contemporani, Mataró, Espagne
    • Élevage en fut, Fraissé-des-Corbières
  • 2008
    • Walkway, musée d’art contemporain, Tokyo
    • Gandamaison, le Centre Maréchalerie d'art contemporain, Versailles
  • 2009
    • Passerelle Footpath, Evento, Bordeaux[6]
    • Berlin Tree Huts, HKW, Berlin
    • Observatoire, Estuaire 2009, Nantes[7]
  • 2010
    • Tokyo In Progress, Tokyo
    • Drift Structure, Uster, Suisse
    • Mukaijima Project, Setouchi International Art, Festival Takumatu, Japon
    • Walkway and Tower, Emscherkunst 2010, Essen
    • Carton Workshop, Centre Pompidou, Paris
    • Site Specific Project, Cité internationale de l'histoire de l'immigration, Paris
  • 2011
    • Chaumont-sur-Loire Project, Chaumont-sur-Loire
    • Tokyo In Progress, Shioiri Tower, Tokyo
    • Cergy-Pontoise Art Commission Work, Cergy-Pontoise
    • Workshop at Hochshule Lucerne, Suisse
    • Les Sentiers de l'eau - Water Path 2, Workshop Camargue
    • Workshop at Bergloon, Belgique
    • Hokkaido In Progress, Mikasa Project, Japon
  • 2012
    • Wind mille, Fasade 2012, Middelburg, Pays-Bas
    • Favela, Track, S.M.A.C.K, Gand
    • Tokyo in Progress, Tsukuda Terrace
    • Culture Creation Project + Cian, Japon
    • Hokkaido In Progress, Mikasa Project, Japon
Collective Folie .jpg

Tree Huts[modifier | modifier le code]

Tree Huts à Madison Square Park, New York.
  • Tree Huts au béguinage de Bruges
    2007

Collections[modifier | modifier le code]

  • Tokyo Metropolitan Art Museum/Museum of Contemporary Art, Tokyo
  • Musée municipal de La Haye
  • Musée Cantini, Marseille
  • Neue Galerie, Staatliche und Städtische Kunstsammlungen, Cassel
  • Nissei Comprehensive Technical Center, Chiba
  • Kiyosato Museum of Contemporary Art, Tokyo
  • Hara Museum of Contemporary Art, Tokyo
  • Centre canadien d'architecture, Montréal
  • Musée d’Art Contemporain, Montréal
  • Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
  • McMaster Museum of Art, McMaster University, Hamilton
  • Adviescommisie voor Beeldene Kunst/Centraal Museum, Utrecht
  • Roosevelt Island Operating Corporation, New York
  • Meguro Museum of Art, Tokyo
  • Hokkaido Asahikawa Museum of Art, Asahikawa
  • Kawaguchi Museum of Contemporary Art, Kawaguchi
  • Setagaya Art Museum, Tokyo
  • Takamatsu City Art Museum, Takamatsu
  • Umeda Sky Building, Osaka
  • Kitakyushi Municipal Museum of Art, Kitakyushi
  • Itami City Museum of Art, Itami
  • Fonds régional d'art contemporain, Orléans
  • Ishinomaki Cultural Center, Ishinomaki
  • Shizuoka Prefectural Museum of Art, Shizuoka
  • Benesse Corporation, Naoshima
  • Deutsche Bank, Tokyo
  • Iwaki City Art Museum, Iwaki
  • Kunsthaus, Zug (Suisse)
  • Hiroshima City Museum of Contemporary Art, Hiroshima
  • Walter A. Bechtler Foundation, Herrliberg (Suisse)
  • Tagawa Museum of Art, Tagawa
  • Staatsgalerie Moderne Kunst, Munich
  • Toyota Municipal Museum of Art, Toyota
  • City of Palma de Majorque, Majorque
  • Fundació Sa Nostra, Majorque
  • Osaka National museum of contemporary art, Osaka
  • Museum of Fine Arts, Boston

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Scheiterturm, film de Gilles Coudert (34 min / 2014 / a.p.r.e.s production)
  • Collective folie, film de Gilles Coudert (52 min / 2014 / a.p.r.e.s production)
  • Gandamaison Kawamata, film de Gilles Coudert (30 min / 2008 / a.p.r.e.s production)
  • Mémoire en demeure, film de Gilles Coudert & Damien Faure (60 min / 2006 / a.p.r.e.s production)
  • Work in Progress, film de Gilles Coudert (52 min / 2005 / a.p.r.e.s production)
  • Détours, des tours, film de Gilles Coudert (26 min / 2005 / a.p.r.e.s production)
  • Barquitos, film de Gilles Coudert (26 min / 2003 / a.p.r.e.s production)
  • Bridge & Archives, film de Gilles Coudert (26 min / 2003 / a.p.r.e.s production)
  • Sur la voie, film de Gilles Coudert (26 min / 2000 / a.p.r.e.s production)
  • Les chaises de traverse, film de Gilles Coudert (26 min / 1998 / a.p.r.e.s production)
  • Le passage des chaises, film de Gilles Coudert (14 min 30 s / 1997 /a.p.r.e.s production)
  • Work in progress in Zug et Felsenbad revival in Zuoz, film de Gilles Coudert (6 min / 1997 / a.p.r.e.s production)
  • Relocation, film de Gilles Coudert (4 min / 1997 / a.p.r.e.s production)
  • Transfert, film de Gilles Coudert (30 min / 1993 / a.p.r.e.s production)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Profil », sur Beauxartsparisportif.fr
  2. « Centre d'art contemporain, la maréchalerie -- énsa-v -- Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles », sur lamarechalerie.versailles.archi.fr (consulté le 10 février 2019)
  3. « Tadashi Kawamata : Zug », sur Myswitzerland.com
  4. « Les chaises de traverse », sur Cac-synagoguedelme.org,
  5. Natalie Castetz, « Evreux sur le pont du passé. Une installation de Kawamata va relier ses monuments », sur Liberation.fr,
  6. « Tadashi Kawamata - Artiste-constructeur », sur Arteplan.org
  7. « Art contemporain : L'observatoire de Tadashi Kawamata », sur Nantes-tourisme.com
  8. « http://www.tk-onthetable.com/newfiles/act.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Tk-onthetable.com
  9. « La double rampe, Tadashi Kawamata – Fil rouge », sur Lesrivesdesaone.com
  10. Chritel Brigaudeau, « À La Villette, construisez la tour éphémère », sur Leparisien.fr,
  11. Irène Omélianenko, « Collective folie », sur Franceculture.fr,
  12. « Sous les vagues de Tadashi Kawamata », sur Intramuros.fr,
  13. « 100 000 raisons d’aller voir l’exposition de Tadashi Kawamata », sur Numero.com,
  14. Éric Simon, « Exposition Installation Contemporaine: Tadashi KAWAMATA « Nest » », sur Actuart.org,
  15. (en) Hadley Keller, « Pierre Yovanovitch Collaborates with Tadashi Kawamata on a Site-Specific Installation », sur Architecturaldigest.com,
  16. (en) « Tadashi Kawamata », sur Madisonsquarepark.com,
  17. Karen Cilento, « Pompidou’s Huts / Tadashi Kawamata », sur Archdaily.com,
  18. (en) « Tree huts at place Vendome by Tadashi Kawamata », sur Designboom.com,
  19. Evelyne Eveno, « Art : les cabanes de Tadashi Kawamata », sur Bibamagazine.com,


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]