Plasticien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant l’art
Cet article est une ébauche concernant l’art.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Un plasticien (ou « artiste plasticien ») est un artiste ou créateur ayant pour média d'expression artistique des techniques ou des supports matériels variés, dits « plastiques ». Ce terme, apparu au XXe siècle, est lié à la pratique des arts plastiques, il englobe tous les artistes de l'art contemporain (par opposition aux anciens Beaux-Arts).

D'autre part des pratiques mettant en cause les notions de pérennité d'« œuvre » et d'« artiste » ont modifié la perception du fait artistique. L'émergence, notamment, des pratiques dites « conceptuelles », ou la création d'œuvres éphémères, y participent largement.

Les techniques et moyens matériels utilisés[modifier | modifier le code]

  • Les moyens basiques : assemblage, dé-assemblage, usure forcée, liants, diluants, dissolvant, acides, outils simple divers ;
  • Les moyens archaïques : l'empreinte (corps humain, animal, plante, minéral, objet... ; le grattage idem ; le piquage pointe, percuteur ; le dépôt tous matériaux possibles ; les différents modes d'assemblage : compression, lien, collage, etc. ;
  • Les moyens et techniques anciens : le pigment naturel, la sculpture et le modelage, le ferronage ;
  • Les moyens et techniques dit « classiques » sont nommés : le dessin, la peinture, la sculpture, le modelage, la gravure ;
  • Les moyens modernes : la photographie, le cinéma, le collage d'images, le ready-made, les divers moyens d'impression et médias ;
  • Les moyens contemporains étant : les installations, le body-art ; les différents types d'espace : naturels, agricoles, urbains, architecturaux ; le concept ; les nouveaux média visuels ; l'informatique ; la vidéo, l'holographie etc.

Les moyens plastiques matériels eux-mêmes s'accumulent et sont tous réutilisables.

Le propre de nombre d'artistes plasticiens d'aujourd'hui est d'expérimenter, de sortir des sentiers battus et souvent de prendre le contre-pied de ce qui leur a précédé. Vu l'immense variété des pratiques plastiques, il est très difficile de catégoriser en général ces moyens tant ceux-ci peuvent passer d'une catégorie à l'autre, en fonction de la liberté créatrice de chaque artiste. Même et peut-être encore plus dans les « méta-catégories » : corps, geste, marqueur, support, espace, média, public.

La photographie plasticienne[modifier | modifier le code]

Un bon exemple de photographie plasticienne est celui donné par l'artiste américain William Klein avec ses contacts peints[1]. Tout comme le Chinois Gao Bo, l'Américain Spencer Tunick, les artistes français Valérie Belin, Sophie Calle, Sabine Pigalle, Philippe Ramette et d'autres, qui mélangent photographie avec peinture, installations, etc..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Klein painted contact sheets - Blog APARTE, 4 janvier 2013

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Florence de Mèredieu, Histoire matérielle et immatérielle de l’art moderne et contemporain, Paris, Larousse, nouv. éd. 2004 (In extenso) (ISBN 2-0350-5451-6)

Article connexe[modifier | modifier le code]