Jace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jace
Gouzou7.jpg
Un « gouzou » de Jace.
Naissance
20ᵉ siècle
Nationalité
Activités

Jace est un graffeur français, originaire du Havre, qui vit et travaille à La Réunion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur des gouzous, petits personnages oranges et sans visages quelquefois accompagnés d'une vache que l'on trouve dans les rues des villes et au bord des routes depuis 1992. Spécialisé dans le détournement d'affiches publicitaires, il a exposé ses œuvres aux quatre coins de la Réunion et du monde à plusieurs reprises depuis 1996. Il a également publié à compte d'auteur plusieurs ouvrages où l'on retrouve sous forme de photographies le travail exécuté sur le terrain. La qualité de ses œuvres lui ont valu plusieurs publications dans différentes revues internationales.

Le graphisme du gouzou a été utilisé sans son accord par une marque de vêtements chinoise relativement connue dans ce pays. L'artiste a intenté un procès contre l'entreprise pour faire reconnaître sa paternité, procès qu'il a gagné[1].

On l'a vu dans une trentaine de pays et territoires : île de La Réunion, France (Paris, le Havre, Montpellier, Marseille...), Ile Maurice, Madagascar, Mayotte, Afrique du Sud, Botswana, Thaïlande, Malaisie, Viêt Nam, Chine, Macao, Japon, États-Unis, Brésil, Portugal, Angleterre, Allemagne, Maroc, Tunisie, Espagne, Luxembourg, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Italie, Inde, Hollande, Liban, Émirats arabes unis, Colombie, Corse, Croatie, Danemark etc[réf. nécessaire].

Il expose régulièrement à la fondation Montresso à Marrakech, appelée le Jardin Rouge, en compagnie d’autres artistes comme les New-Yorkais de Tats Cru, 123 Klan, Jo Ber, Ceet Fouad[2].

Ses expositions[modifier | modifier le code]

  • «Fragments» / Gounod / St-Denis de la Réunion 2009
  • «La Réunion : terre off-shore», bonjour India / Sakshi gallery / Mumbai 2010
  • «Tag et Graffiti au Palais de Tokyo, les Lettres de noblesses» / Palais de Tokyo / Paris 2010
  • «Biennale d’art contemporain» / Le Havre 2010
  • «Fiches d’électrocution scolaire» / Galerie Magda Danysz / Paris 2011
  • «40 ans de Graffiti» / galerie Mathgoth / Nancy 2011
  • «Empreintes urbaines» / Palais de L’Inea / Paris 2011
  • «40 ans de pressionisme» / Grimaldi Forum / Monaco 2011
  • «Madakao» / Palais de la Benedictine / Fecamp 2011
  • «Deck’on skate» / Celal / Paris 2011
  • «Fifty/fifty» / Galerie Mathgoth / Paris 2012
  • «20 ans du gouzou» / galerie australe / Ile de la Réunion 2012
  • "20 piges" / Galerie Mathgoth / Paris 2012
  • «Biennale d’art contemporain» / Le Havre 2012
  • " C'est de la bombe" / Galerie Hamon / Le Havre 2012
  • "Entrée libre" / Alliance française / Bangkok 2013
  • "Marbour event" / Marseille 2013
  • "Tableaux de maitres" / palais de Tokyo / Paris 2013
  • "gouzou in zululand "/ Cape town, Durban, Johanesburg 2013
  • "White Noise" (TOO MANY MASCOTS, NOT ENOUGH CHARACTER !) / Pictoplasma (expo collective) / Madrid 2013
  • "10 Years of Wooster Collective" /Jonathan LeVine Gallery (expo collective)/ New-York 2013
  • "Du graffiti dans les voiles" / Andavadoak 2013
  • "Behind the red wall" / Jardin Rouge / Marrakech 2014
  • "Lez'arts de la Bievre" / Paris 2014
  • "DiptyQ" / Galerie Mathgoth / Paris 2014
  • "Le porc du Havre" / Galerie Hamon / Le Havre 2014
  • "In situ" / Fort d'Aubervilliers / Paris 2014
  • "Djerbahood" / Djerba 2014
  • . Du graffiti dans les voiles / Hangar D2 Le Port / Ile de la Reunion 2015
  • Salon art contemporain ART 3F / Opus art Galerie/ Lyon 2015
  • Pont des arts / Paris 2015
  • « Cliches »/ Galerie Mathgoth / Paris 2015
  • « Merry christmas LH »/ Galerie Hamon / Le Havre 2015
  • Biennale du Cap / galerie Caroline Smulders / Cape town 2016
  • Milano affordable art fair / Opus art Galerie / Milan 2016
  • Beirut urban wall / Marc Hachem / Beyrouth 2016
  • Artist residency / Jardin orange / Shenzhen 2016
  • "70 ans de la galerie Hamon"/ Galerie Hamon / Le Havre 2016
  • "JACE et l'école havraise" / La bohême / Deauville 2016
  • "Le MATOU donne carte blanche à JACE" / Le musée de l'affiche de Toulouse / Toulouse 2016
  • 8eme avenue/ Galerie Mathgoth / Paris (Champs-Elysees) 2016
  • A l'occasion des 500 ans de la ville du Havre, Jace a organisé une chasse De 51 gouzous à travers la ville. 2017
  • Milano affordable art fair / Opus art Galerie / Milan 2017
  • Urban art fair / Galerie Mathgoth / Paris 2017
  • Art up / galerie Mathgoth Lille 2017
  • Tmecha Fel Medina/ Marrakech 2017
  • Stroke Munich/ Galerie la boheme 2017
  • « Ralentir Street Art »/ Musée de la poste / Paris 2017
  • biennale d'art urbain / Völklinger Hütte 2017
  • Arte urbano de la Calle / Museo de bellas artes de Murcia / Murcia 2017
  • "Artem with friends" / Kirsten Kjær's Museum à Frøstrup/ Danemark 2017
  • "Je t'aime, un peu, beaucoup... Gouzou !" / Galerie Mathgoth / Paris 2017
  • SOS Souled Out Studios / Citycity Gallery / Bangkok 2018
  • Bruxelles affordable art fair / Opus art Galerie / Milan 2018
  • "Comme à la maison" / L'usine à gouzou et galerie Very Yes / Reunion 2018
  • "Golden gouzous"/ Time square / Dalian 2018
  • Urban art fair / Galerie Mathgoth / Paris 2018
  • "A l'échelle de la ville !" Ministère de la Culture / Paris 2018

Ses publications[modifier | modifier le code]

Ces ouvrages sont disponibles dans certaines librairies du Havre et de La Réunion.

  • Défense d'afficher, 1999.
  • Les spasmes urbains 2001.
  • Le petit livre rouge, 2003.
  • Chipek et Tikoton, 2003, traduit en allemand : "Chipek und Wolle", 2005.
  • One Again, 2005.
  • "Worlwide gouzous from JACE 2006/2008" 2009
  • "Madakao: Jace et les Razouks" 2012
  • "Gouzous around the world" 2013
  • Jace, 2013-2015

Articles dans les revues internationales[modifier | modifier le code]

  • Françaises : Langages de rue, Colors zoo, Hors du temps (1 et 2), Outlines, Hey (N°2 et 6), Une nuit, 100 artistes du street art, Tags et graffs au grand palais...
  • Américaines : Super X media, Hollywood remix, coloring book, Above passport, 365 graffiti by J.Son
  • Allemandes : graffiti world, The art of rebellion
  • Anglaise : Street logos, Street art doodle book, graffiti world, Crazy art (Vivays publ.)
  • Espagnole : Street art (the spray files), stickers street art
  • Taiwanaise : Xfuns
  • Italienne : Izastikup
  • Réunionnaises : 50 ans des Brasseries de bourbon, Manifeste de Pardon! (1 et 2), Critique de la rationalité administrative
  • Canadienne : Graffiti and street art (Anna Waclawek)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Boisson, « Jace : «  Je ne sais dessiner ni les yeux, ni la bouche, ni rien » », The Ground,‎ (lire en ligne)
  2. [1]Les Inrocks, Jardin rouge : au Maroc, une oasis pour les graffeurs
  3. Jace expose au Leu Tempo Festival, Le Quotidien de La Réunion, 12 mai 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]