Selma Elloumi Rekik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Selma Elloumi Rekik
Illustration.
Selma Elloumi Rekik en 2017.
Fonctions
Ministre tunisienne du Tourisme et de l'Artisanat

(3 ans, 9 mois et 12 jours)
Président Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Habib Essid
Youssef Chahed
Gouvernement Essid
Chahed
Prédécesseur Amel Karboul
Successeur René Trabelsi
Députée de la première circonscription de Nabeul

(2 mois et 18 jours)
Élection 26 octobre 2014
Successeur Lamia Gharbi[1]
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Tunis (Tunisie)
Nationalité tunisienne
Parti politique Nidaa Tounes
Fratrie Faouzi Elloumi
Profession Femme d'affaires

Selma Elloumi Rekik (arabe : سلمى اللومي الرقيق), née le 5 juin 1956 à Tunis, est une femme d'affaires et femme politique tunisienne.

Le 23 octobre 2014, elle est élue députée à l'Assemblée des représentants du peuple dans la première circonscription de Nabeul (tête de liste de Nidaa Tounes) avant de devenir ministre du Tourisme et de l'Artisanat de 2015 à 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie le management à l'Institut supérieur de gestion de Tunis puis intègre l'entreprise familiale, le groupe Elloumi[2]. Elle se reconvertit ensuite en entrepreneur dans l'agroalimentaire en dirigeant l'entreprise Stifen, active dans la région du cap Bon[2].

Membre du comité exécutif de Nidaa Tounes[2], elle est candidate lors des élections législatives de 2014 sous les couleurs du parti, puis élue députée à l'Assemblée des représentants du peuple dans la première circonscription de Nabeul.

Le , après avoir été proposée comme ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi[3], elle est nommée ministre du Tourisme et de l'Artisanat dans le gouvernement de Habib Essid[2] puis confirmée dans le gouvernement de Youssef Chahed[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

Le , à l’occasion de la fête de la Femme, elle est décorée des insignes de commandeur de l'Ordre de la République tunisienne[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nawel Bizid, « Huit nouveaux députés rejoignent l’Assemblée des représentants du peuple », sur webdo.tn, (consulté le 9 août 2016)
  2. a b c et d « Biographie de Selma Elloumi Rekik ministre du Tourisme après avoir été proposée comme ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle », sur businessnews.com.tn, (consulté le 9 août 2016)
  3. « Salma Elloumi Rekik : ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi », sur mosaiquefm.net, (consulté le 9 août 2016)
  4. « Officiel : composition du gouvernement d’union nationale », sur businessnews.com.tn, (consulté le 21 août 2016)
  5. « Fête de la femme : les insignes de l'ordre de la République remis à plusieurs compétences féminines », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 13 août 2017)

Article connexe[modifier | modifier le code]