Latifa Lakhdar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Latifa Lakhdar
Latifa Lakhdar en décembre 2015.
Latifa Lakhdar en décembre 2015.
Fonctions
Ministre tunisienne de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine
Président Béji Caïd Essebsi
Premier ministre Habib Essid
Gouvernement Essid
Prédécesseur Mourad Sakli
Successeur Sonia M'Barek
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Zarzis, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Indépendante
Profession Historienne

Latifa Lakhdar (arabe : لطيفة لخضر), née le 1er février 1956 à Zarzis, est une historienne et femme politique tunisienne. Elle est ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine de février 2015 à janvier 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et études[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Latifa Lakhdar est professeur d'histoire contemporaine à l'université Zitouna (1991-1999) puis à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis (2000-2015)[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Elle est membre fondatrice de l'Association tunisienne des femmes démocrates. En 2011, elle est élue vice-présidente de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique[1].

En février 2015, elle est nommée ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, en tant qu'indépendante, au sein du gouvernement d'Habib Essid. Le 12 février 2016, elle est décorée par les président Béji Caïd Essebsi des insignes de commandeur de l’Ordre de la République[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1994 : L'islam confrérique et la question nationale dans la Tunisie coloniale
  • 2002 : La femme selon al-Ijma
  • 2007 : Les femmes au miroir de l’orthodoxie islamique
  • 2013 : De quoi demain sera-t-il fait ?

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]