Hichem Ben Ahmed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hichem Ben Ahmed
Illustration.
Portrait de Hichem Ben Ahmed.
Fonctions
Ministre tunisien du Transport
En fonction depuis le
(8 mois et 5 jours)
Président Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Youssef Chahed
Gouvernement Chahed
Prédécesseur Radhouane Ayara
Secrétaire d’État tunisien auprès du ministre du Commerce chargé du Commerce extérieur

(1 an, 2 mois et 2 jours)
Président Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Youssef Chahed
Gouvernement Chahed
Successeur Samir Bechouel
Secrétaire d'État tunisien au Transport

(1 an et 16 jours)
Président Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Youssef Chahed
Gouvernement Chahed
Successeur Sarra Rejeb
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Bizerte (Tunisie)
Nationalité tunisienne
Parti politique Nidaa Tounes puis Afek Tounes

Hichem Ben Ahmed (arabe : هشام بن احمد), né le à Bizerte, est un homme politique tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hichem Ben Ahmed possède une maîtrise en hautes études commerciales, avec une spécialité marketing[1]. Il a également obtenu un diplôme d'études supérieures en gestion d'entreprise (option tourisme) à l'Institut des hautes études commerciales de Carthage[1].

Il entre au ministère du Commerce en 1997 comme chargé de mission et conseiller du ministre[1],[2]. De 2002 à 2004, il est directeur et conseiller auprès de la direction générale de l'Office du commerce de la Tunisie[1]. Il devient ensuite secrétaire général du gouvernorat de Ben Arous jusqu'en 2008, avant de devenir directeur central à Tunisair et directeur général de Tunisair Handling[1].

De 2010[3] à 2011, il est gouverneur de Mahdia[1].

Il est membre fondateur du Centre des jeunes dirigeants de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat ainsi que du Forum arabe des associations des jeunes dirigeants, dont il est également trésorier[1].

Enseignant à l'École supérieure de commerce de Tunis, il est également membre du conseil d'administration de l'Agence tunisienne de certification électronique et membre du bureau national de l'Organisation tunisienne de l'éducation et de la famille[1]. Il a par ailleurs présidé la Zitouna Sports[2].

Il est l'un des premiers à rejoindre le parti Nidaa Tounes, dont il devient membre du bureau exécutif[4]. Il en démissionne en janvier 2016, le parti s'éloignant, selon lui, « des attentes de ses électeurs »[4]. Il rejoint, en juin de la même année, le bureau politique d'Afek Tounes[5] et préside son second congrès national en 2017[6] mais gèle son adhésion au parti le de la même année[7].

Le , il devient secrétaire d'État au Transport auprès du ministre du Transport, Anis Ghedira dans le gouvernement de Youssef Chahed. Le 6 septembre 2017, il devient secrétaire d’État auprès du ministre du Commerce chargé du Commerce extérieur[8]. Le 5 novembre 2018, il est désigné ministre du Transport[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « Tunisie – Qui est Hichem Ben Ahmed, nouveau secrétaire d'État au Transport ? », sur tunisienumerique.com, (consulté le 10 juin 2017).
  2. a et b « Qui est Hichem Ben Ahmed, secrétaire d'État au Transport », sur leaders.com.tn, (consulté le 10 juin 2017).
  3. « Tunisie : Nomination de M. Hichem Ben Ahmed gouverneur de Mahdia », sur turess.com, (consulté le 10 juin 2017).
  4. a et b « Nidaa Tounes : démission de Hichem Ben Ahmed membre du BE », sur espacemanager.com, (consulté le 10 juin 2017).
  5. « Ridha Lahouel rejoint Afek Tounes », sur tunisie-news.com, (consulté le 10 juin 2017).
  6. « Hichem Ben Ahmed élu président du congrès national d'Afek Tounes », sur africanewshub.com, (consulté le 10 juin 2017).
  7. Nadia Dejoui, « Hichem Ben Ahmed: “Nous n’avons nullement l’intention de rejoindre un autre parti” », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 27 décembre 2018).
  8. Frida Dahmani, « Tunisie : la composition du gouvernement « Chahed 2 » dévoilée », sur jeuneafrique.com, (consulté le 7 septembre 2017)
  9. « Remaniement : liste des nouveaux membres du gouvernement Chahed », sur kapitalis.com, (consulté le 5 novembre 2018)