Abid Briki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abid Briki
Image illustrative de l'article Abid Briki
Fonctions
Ministre tunisien de la Fonction publique, de la Gouvernance et et de la Lutte contre la corruption

(6 mois et 3 jours)
Président Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Youssef Chahed
Gouvernement Chahed
Prédécesseur Kamel Ayadi
Successeur Poste supprimé
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Zarzis (Tunisie)
Nationalité tunisienne
Parti politique Indépendant
Profession Syndicaliste

Abid Briki, né le 20 juillet 1957 à Zarzis, est un syndicaliste et homme politique tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière syndicaliste[modifier | modifier le code]

Il entame sa carrière syndicale très tôt et gravit rapidement les échelons, passant du syndicat de base de l'enseignement secondaire au syndicat national puis à la centrale syndicale. Abid Briki a été porte-parole et secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail[1]. Il a également été chargé de mission et conseiller à l'Organisation arabe du travail[1].

Briki a été membre de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, institution créée le après la révolution tunisienne[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est considéré comme l'un des fondateurs du Mouvement des patriotes démocrates avec Mohamed Hedfi, Chokri Belaïd, Sofiane Ben Farhat et d'autres militants de l'université. Cependant, lors de la légalisation du parti en 2011, il préfère se consacrer au syndicalisme. Il préside, néanmoins, le congrès unificateur du parti (Mouvement des patriotes démocrates, Parti du travail patriotique et démocratique et indépendants) tenu en 2012[3].

Le , il est nommé ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance dans le gouvernement de Youssef Chahed. Le , Khalil Ghariani est désigné pour le remplacer[4], mais celui-ci décline le poste[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie de Abid Briki, ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance », sur businessnews.com.tn, (consulté le 5 septembre 2016).
  2. Walid Khefifi, « Objectif : dompter la puissante centrale syndicale », sur letemps.com.tn, (consulté le 5 septembre 2016).
  3. Faouzi Ksibi, « Les patriotes démocrates tiennent leur congrès unificateur », sur turess.com, (consulté le 14 octobre 2016).
  4. « Gouvernement : Khalil Ghariani remplace Abid Briki », sur mosaiquefm.net, (consulté le 26 février 2017).
  5. « Nomination de Khalil Ghariani : retour sur un renoncement », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 6 mars 2017)