Zied Ladhari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant tunisien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique tunisien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Zied Ladhari
Image illustrative de l'article Zied Ladhari
Fonctions
Ministre tunisien de l'Emploi et de la Formation professionnelle
En fonction depuis le
(1 an 5 mois et 21 jours)
Président Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Habib Essid
Gouvernement Essid
Prédécesseur Hafedh Laamouri
Député de la circonscription de Sousse

(2 mois et 18 jours)
Élection
Groupe politique Ennahdha
Successeur Wafa Attia[1]
Constituant de la circonscription de Sousse

(3 ans et 10 jours)
Élection
Groupe politique Ennahdha
Biographie
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Sousse, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Ennahdha

Zied Ladhari, né le 30 mars 1975 à Sousse[2], est un avocat et homme politique tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études primaires, il passe par le lycée mixte de M'saken[2]. Militant, il est arrêté et condamné à l’âge de seize ans et renvoyé du lycée, le contraignant à continuer son parcours dans un lycée privé de la ville[2].

Après avoir obtenu son baccalauréat en section lettres, il obtient, à la faculté des sciences juridiques et politiques de Tunis, une maîtrise en droit et un diplôme de troisième cycle en droit privé[2]. Interdit de voyager pendant neuf ans puis parti étudier en France en décembre 2000, il décroche un diplôme de troisième cycle à la Sorbonne axé sur le droit international et comparé et le droit des pays arabes et un second en droit bancaire et financier[2]. Il obtient par ailleurs le certificat d'aptitude à la profession d'avocat à l'École de formation des avocats auprès de la cour d'appel de Paris et joue le rôle d'auditeur de l'Académie de droit international auprès de la Cour internationale de justice de La Haye[2].

Admis comme avocat à l’Ordre national des avocats de Tunisie en 2001, il travaille au sein de cabinets à Paris et en tant qu'avocat à la cour d'appel de Paris[2].

Élu le 23 octobre 2011 à l'assemblée constituante dans la circonscription de Sousse, dans les rangs du parti islamiste Ennahdha, il devient le porte-parole du parti le 25 octobre 2013[3]. Le 26 octobre 2014, à l'occasion des élections législatives, il est élu à l'Assemblée des représentants du peuple.

Le 2 février 2015, il est nommé au poste de ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle dans le gouvernement de Habib Essid[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Zied Ladhari est marié et père d’un enfant[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]