Samuel Bendahan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Samuel Bendahan
Illustration.
Portrait officiel, 2019.
Fonctions
Conseiller national
En fonction depuis le
Élection 18 octobre 2015 (vient-ensuite)
Réélection 20 octobre 2019
Législature 50e et 51e
Groupe politique socialiste (S)
Commission CER
Prédécesseur Cesla Amarelle
Député au Grand Conseil du canton de Vaud
Législature 2012-2017
2017-2022
Conseiller communal de Lausanne
Élection 13 mars 2011
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Lausanne
Nationalité Suisse
Parti politique PS
Diplômé de Université de Lausanne
Profession Maître d'enseignement et de recherche

Samuel Bendahan, né le à Lausanne (originaire de Seengen), est une personnalité politique suisse, membre du parti socialiste. Il est député du canton de Vaud au Conseil national depuis 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samuel Bendahan grandit aux alentours de Morges. Sa mère est d'origine argovienne, de confession protestante, et son père est originaire du Maroc, de confession juive.

À l'adolescence, il intègre le gymnase à Lausanne. Il commence le théâtre à 17 ans et fait de l’improvisation pendant plus de dix ans[1].

Il commence en 1999 ses études en économie à l'Université de Lausanne et obtient une licence ès sciences économiques, puis un doctorat ès sciences économiques management, comportements organisationnels en 2009. Depuis , il y est maître d'enseignement et de recherche[2].

D' à , il devient également chercheur à l'IMD, puis invité à l'Institut européen d'administration des affaires d' à . Il donne également des cours au collège des Humanités de l’École polytechnique fédérale de Lausanne depuis [3].

Par ailleurs, il est président et cofondateur de l'association BSC à Lausanne, qui développe ou soutient des projets culturels, académiques ou politiques sans but lucratif, depuis et président de l'association Lire et écrire de la section de Lausanne depuis . Il est également membre de l’association Microcrédit Solidaire Suisse depuis . En , il intègre le conseil d'administration de la Banque cantonale neuchâteloise et le comité de la Caisse de retraite du personnel de la banque[4],[5].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Après avoir hésité entre différents partis politiques, il finit par choisir les socialistes, parce qu’en militant sur les marchés notamment il y rencontrerait de « vrais gens ». En 2011, il est élu au Conseil communal de Lausanne, mais il n'y reste qu'une seule année en raison de son élection en 2012 au Grand Conseil du canton de Vaud[6].

En 2015, il se porte candidat au Conseil national, mais n'est pas élu. Néanmoins, le , à la suite de l'élection de la conseillère nationale Cesla Amarelle au Conseil d'État du Canton de Vaud, Samuel Bendahan la remplace au Conseil national, étant le premier des viennent-ensuite. Il annonce immédiatement sa volonté de démissionner du Grand Conseil vaudois, en raison du non-cumul des mandats. Il est assermenté le [7].

Il est réélu au Conseil national en octobre 2019[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :